Histoire vécue Addictions - Dépendances > Alcool      (3100 témoignages)

Préc.

Suiv.

3 ou 4 litres d'eau par jour en complément de l'AOTAL

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 1911 lectures | ratingStar_15822_1ratingStar_15822_2ratingStar_15822_3ratingStar_15822_4

Bonjour à tous,

Un petit conseil pour aider à arrêter de boire.

Cela part d'abord d'un constat :

Quand on boit de grandes quantités d'alcool, on boit de ce fait de grandes quantités de LIQUIDE (surtout avec les bière, pastis, etc…).

Moi par exemple quand je bois (je ne veux pas encore me permettre d'employer l'imparfait) que cela soit alcool ou pastis, cela représentait en gros 3 ou 4 litres de LIQUIDE ingurgités en quelques heures.

J'aurais été bien incapable de faire la même chose avec de l'eau : je bois en moyenne 1 ou 2 verres d'eau par jour (même les jours ou je ne picole pas).

A cela j'ajoute 3 idées :

- la première que m'a expliqué mon alcoologue :

L'organisme réagit très mal à cela. Si vous lui donnez 4 litres d'eau un jour puis le lendemain plus rien, puis le sulendemain 4 litres, etc… imaginez la difficulté de votre organisme (surtout votre tuyauterie) à s'adapter. C'est très mauvais pour lui…

- la seconde, que j'ai déjà lue dans plusieurs articles sur l'alcoolisme, est plus psychologique :

Quand un alcoolique boit, ce n'est pas seulement pour l'alcool contenu dans la boisson.

C'est aussi pour remplir un vide mais pas au sens physique.

Ce vide c'est un vide au niveau de son âme, de sa vie : perte de quequ'un, enfance malheureuse, échecs professionnels, échecs, affectifs, de tous ordres,…

- la troisième : boire c'est un rituel, une habitude.

Dans mon cas, mon petit rituel c'était de me pinter la gueule tous les 3 soirs.

Pour une autre personne, cela va être dans des proportions moindres mais tous les jours, etc…

D'ou une conclusion :

Si vous essayez d'arrêter de boire de l'alcool, remplacez le par un autre liquide (l'eau c'est le mieux je pense). Buvez, buvez, buvez !

Moi en complément de mon aotal, je bois mes 3 ou 4 litres d'eau par jour : j'ai une bouteille d'eau avec moi pendant la journée, et le soir je me bois 3 ou 4 pintes (50cl) de verveine-menthe.

Au début c'est dur, mais l'organisme s'habitue, et au bout de quelques jours c'est un rituel qui s'installe mentallement à la place du rituel de la prise d'alcool, et que l'on apprécie.

En plus c'est bon pour la ligne (par contre ça vous fait pisser des citernes).

Voilà, sinon depuis mon dernier post, j'ai fait quelques rechutes d'un jour ou deux, mais dans l'ensemble ça va. Le premier mois j'ai réduit ma consommation d'alcool d'environ 90%, et maintenant, depuis que j'utilise cette méthode de boire beaucoup d'eau et infusion, j'en suis à mon 10ème jour d'abstinence totale.

Aussi une chose :

- on m'avait prescrit du valium : aucun effet sur moi,

- on m'a prescrit du Xanax : au lieu de me calmer, moi ça m'excitait,

- depuis hier, je prends Equanil 400mg, et il me semble que celui fonctionne pour moi.

Aussi je vais suivre une psychothérapie. J'espère que cela consolidera encore mon état d'abstinence.

Voilà.

J'espère que cela aidera certains d'entre vous.

Bon courage à tous.

Axel.
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


15822
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.



Commentaires pour cette histoire  Ajouter un commentaire

Par mia825 | le 13/08/10 à 16:50

salut alex je trouve ton post tres interessant je me retrouve bien dans ce que tu en dis. Meme si ca fait super lontemps que tu l'as posté je voulais te dire que c'est cool. merci

Histoires vécues sur le même thème

Mon mari est alcoolique mais ne le reconnais pas - alcool, tabac, drogues et dependances

image

Bonjour, Cela fait plusieurs années que mon mari est devenu alcoolique. Jusqu'a présent cela ne me genait pas car il ne buvait que modérément et ne se mettait minable que lorsqu'on recevait du monde. Puis nous avons eu deux enfants. Il n'a jamais...Lire la suite

Comment se sevrer lorsqu'on est adepte du binge drinking - alcool, tabac, drogues et dependances

image

Mesdames, Messieurs, Voilà plusieurs mois que je lutte contre mon alcoolisme. J'ai réussi à me reprendre vraiment très bien. Je ne bois plus qu'une seule ou 2 fois par semaine en soirée. J'ai 24 ans et à la fin de mes études, j'étais...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Mon alcoolisme - Prise de conscience
Sur le même thème
L'alcool chez les jeunes
Voir tous les  autres témoignages