Histoire vécue Addictions - Dépendances > Alcool      (3100 témoignages)

Préc.

Suiv.

A 17 ans je suis dépendante à l'alcool

Témoignage d'internaute trouvé sur pelerin
Mail  
| 909 lectures | ratingStar_136155_1ratingStar_136155_2ratingStar_136155_3ratingStar_136155_4

Bonjour a tous,

Je ne sais pas si mon témoignage a sa place ici, mais je voudrais juste vous aporter un peu de mon expérience, dans l'espoir qu'elle puisse un jour vous aider.

Je m'appelle Sylvia, j'ai 17 ans et déjà derière moi une vie affective et sexuelle mouventée, un casier judicière pas si vierge que ça. Je n'ai jamais commis de meurtre, heureusement, arrêtez de penser à ça dès que l'on parle de justice.

Je suis une prostiuée. Je devrai dire j'étais, mais c'est un verbe difficile à conjuguer au passé. J'en choque certains ? Dans ce cas, ne lisez pas la suite.

Dans ce "métier", on ne nous laisse pas toujours le choix. Il m'est arrivée d'être soumise, dans une certaine maison, à plus de trente clients dans la soirée, pour rien. Et on ne se contente pas de la pénétration. C'est un milieu horrible, dans lequel nous sommes harcelées psycologiquement et parfois torturées. Le viol a des formes incroyablement destructrices.

Dans de telles situations, qui ne sont jamais, quoi qu'on en dise, voulues par la femme qui les subit, comment voulez vous que nous survivions sans alcool, sans drogue ? C'est impossible, tout simplement.

Saoule, completement shoutée, je l'ai été plus d'une fois, chaque jour pendant un moment. Suite à un procès, j'ai pu quitter ce bordel et essayer de me reconstruire ailleurs, avec un autre homme. Il était bien attentionné, voulait bien accepter mon passé de putain, il me respectait, il disait qu'il m'aimait, c'était cet été. J'ai cru que je pourrai m'en sortir juste avec son amour, avec sa douceur, j'ai cru que j'y arriverai toute seule, et je le voulais vaiment. Mais je n'ai pas réussi. Je suis retombée dans l'alcool, j'ai essayé de me suicider. Il m'a envoyé à l'hôpital.

Deux mois passés dans ces bâtiments blancs, totalement séquestrées, prise pour une folle, examinée de partout et suivie par plusieurs médecins m'ont étés insuportables. Mais c'est à ces deux mois-la que je dois la vie.

Voilà, c'est un message un peu long, mais il est sincère, croyez-moi.
  Lire la suite de la discussion sur pelerin.info


136155
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.



Commentaires pour cette histoire  Ajouter un commentaire

Par missyfamous | le 22/01/11 à 02:18

felicitations, tu n'as pas a culpabiliser, ta fait se ke ta fait, l'essentiel 'est ou tu en est aujourdui bravo

Par commelair | le 26/07/11 à 16:03

Bonjour,
Une seule adresse:
Baclofene et alcool - Un NOUVEAU forum d'entraide pour ceux qui ...
www.baclofene.com/

Amities
Commelair

Histoires vécues sur le même thème

Mon mari est alcoolique mais ne le reconnais pas - alcool, tabac, drogues et dependances

image

Bonjour, Cela fait plusieurs années que mon mari est devenu alcoolique. Jusqu'a présent cela ne me genait pas car il ne buvait que modérément et ne se mettait minable que lorsqu'on recevait du monde. Puis nous avons eu deux enfants. Il n'a jamais...Lire la suite

Comment se sevrer lorsqu'on est adepte du binge drinking - alcool, tabac, drogues et dependances

image

Mesdames, Messieurs, Voilà plusieurs mois que je lutte contre mon alcoolisme. J'ai réussi à me reprendre vraiment très bien. Je ne bois plus qu'une seule ou 2 fois par semaine en soirée. J'ai 24 ans et à la fin de mes études, j'étais...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Mon alcoolisme - Prise de conscience
Sur le même thème
L'alcool chez les jeunes
Voir tous les  autres témoignages