Histoire vécue Addictions - Dépendances > Alcool      (3100 témoignages)

Préc.

Suiv.

Addiction....ou pas....

Témoignage d'internaute trouvé sur forumfr - 16/11/10 | Mis en ligne le 23/05/12
Mail  
| 259 lectures | ratingStar_258296_1ratingStar_258296_2ratingStar_258296_3ratingStar_258296_4
Bonjour a tous, Je tenais a vous faire part de mon temoignage. Je suis alcoolique depuis mes 17 ans, et en ce temps la, je pouvais boire plus d'une bouteille de vodka par jour. Ces deux annees de ma vie, de 17 a 18 ans, je ne m'en souviens presque pas. Je me souviens seulement que tous mes amis m'ont tourner le dos, et même ma famille, parce qu'ils me trouvaient "differente", "insupportable", "mechante"… Et moi je ne voyais rien, aveuglee par l'alcool… Quand on est une jeune fille, même pas besoin d'argent pour satisfaire sa soif, il suffi de s'asseoir au bar et de sourire… et encore, j'ai de la chance : je sais me controler quand j'ai trop bu, et même quand je ne me souviens pas de la veille, je sais que je suis rentree chez moi, seule. Grace a des amis et au soutient d'une association, j'ai reussit a rester sobre pendant deux ans. Il a fallu que je realise que j'avais un probleme, et que je m'y confronte. Je ne buvais pas depuis longtemps, et pourtant cela a prit plus de six mois a se stabiliser. Puis j'ai fait une rechute. J'ai eu des moments difficiles ou mes amis, ne comprenant pas ma situation, le traitaient d'ivrogne en rigolant derriere mon dos. Je sqvais qu'il fallait que je fasse quelque chose, que j'avais besoin d'aide, mais personne ne trouvait mon comportement anormal, et j'avais beau demander de l'aide, personne ne savait quoi faire. "Va voir un psy, t'as vraiment un probleme… ", ce n'est pas une reponse. Alors du coup j'ai continuer a boire tous les jours, a boire pour oublier que je buvais. Puis je me suis reveillee un jour. Je me suis rendue compte de la personne que j'etais, de ce que je manquais dans la vie. Je bois toujours beaucoup, mais j'essaie de me controler, je suis une "alcoolique fonctionelle", mais je dois lutter chaque jour pour ne pas rechuter… Si je peux donner un conseil aux proches de personnes ayant ce probleme, c'est de ne pas essayer de brusquer la personne : cela ne fera que l'eloigner de vous. Au contraire, peut être rester avec cette personne pendant qu'elle boit, lui montrer qu'elle peut vivre et faire les mêmes choses sans pour autant consommer autant d'alcool. Il faut aussi montrer a la personne que vous n'avez pas une vision entierement negative d'eux, et qu'au contraire, si vous etes tristes ou en colere, c'est parce que vous reconnaissez tout le potentiel que cette personne pourrait developper si elle etait sobre, ou du moins si elle reduisait sa consommation. L'alcoolisme est une maladie d'autant plus complexe qu'elle est acceptee en tant que comportement social… et comme vous dites, c'est facile de boire en cachette en plus des quelques verres socialement acceptes…
  Lire la suite de la discussion sur forumfr.com


258296
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Mon mari est alcoolique mais ne le reconnais pas - alcool, tabac, drogues et dependances

image

Bonjour, Cela fait plusieurs années que mon mari est devenu alcoolique. Jusqu'a présent cela ne me genait pas car il ne buvait que modérément et ne se mettait minable que lorsqu'on recevait du monde. Puis nous avons eu deux enfants. Il n'a jamais...Lire la suite

Comment se sevrer lorsqu'on est adepte du binge drinking - alcool, tabac, drogues et dependances

image

Mesdames, Messieurs, Voilà plusieurs mois que je lutte contre mon alcoolisme. J'ai réussi à me reprendre vraiment très bien. Je ne bois plus qu'une seule ou 2 fois par semaine en soirée. J'ai 24 ans et à la fin de mes études, j'étais...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Mon alcoolisme - Prise de conscience
Sur le même thème
L'alcool chez les jeunes
Voir tous les  autres témoignages