Histoire vécue Addictions - Dépendances > Alcool      (3100 témoignages)

Préc.

Suiv.

Alcoolique abstinent : J'aimerais aider un ami à se sortir de l'alcoolisme

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo
Mail  
| 1299 lectures | ratingStar_102803_1ratingStar_102803_2ratingStar_102803_3ratingStar_102803_4

Etant alcoolique abstinent il y aura 7mois le 18 ; j'aimerais vraiment aider un ami à se sortir de cet enfer qu'est l'alcool !

Comme pour la pluspart des alcooliques (je penses) les personnes que l'on cotoye sont des personnes ayant un penchant pour la bouteille aussi… Et oui me concernant dès que l'on allait rendre visite où que ce soit je préfèrais aller chez des gens où je savais que je pourrais boire facilement et sans devoir donner d'excuse à ma femme… Et oui si le copain bois c'est normal que moi aussi !

L'alcoolique a toutes les ruses dans son sac ; -).

Ce qui fait que je me suis lié d'une grande amitié avec ce qui était il y a 3ans d'ici un simple copain de beuverie qui est alors devenu le temoin de mon mariage…

Il a 26ans et en est à boire chaque jours à peu près 8 bieres (canette de 50cl) et le we plus rien ne sert de compter ! Chaque jour de vacances c'est l'occas pour boire un bon coup, tout est occas à boire (je penses que pour lui ça l'est bien plus encore que ça ne l'était pour moi).

Il sait qu'il a un problème d'alcoolisme et me dit que le problème c'est qu'il ne se voit pas rester toute sa vie sans boire.

Je lui répond alors qu'il ne doit pas penser à plus tard mais à ajd et avancer 24h à la fois ! Bref je ne suis pas un grand adepte des réunions AA mais dans mon parcour parsemé de diverses rechutes j'en ai suivi assez que pour connaître leur philosophie et leurs merveilleux outils car c'est en partie grace à eux et mon parrain lui même alcoolique que je m'appuie pour rester la tête hors de la bouteille.

Tous mes conseils ils les écoutes mais je vois bien que je l'ennuie (je le comprends car moi mon parrain m'ennuiait aussi mais je l'en remercie du fond du coeur ! ).

Je lui ai remis une ancienne boite de triapidal dont je me servais dans les premières semaines de mon parcour ; il les prends pour faire plaisir à sa femme…

En fait comme nous tous, après un moment les problèmes apparaissent et sa femme l'a menacé ! Ce qui lui fait dire que si il veut toujours voir sa femme à ses côtés ainsi que ses deux enfants il serait grand temps qu'il se calme… Je pense que dans son cas ce n'est pas se calmer mais stopper complètement ! Il me dit je ne bois plus la semaine mais je me laisse tenter le week-end : - ( (

Je lui ai expliquer que ct pas la bonne solution car tôt ou tard il rtombera comme avant… Pourtant ce n'est pas sa prmière tentative ! En fait comme beaucoup il aimerait pouvoir boire et se dire stop comme une personne qui n'est pas touchée par cette maladie mais dieu sait que c'est impossible !
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


102803
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Mon mari est alcoolique mais ne le reconnais pas - alcool, tabac, drogues et dependances

image

Bonjour, Cela fait plusieurs années que mon mari est devenu alcoolique. Jusqu'a présent cela ne me genait pas car il ne buvait que modérément et ne se mettait minable que lorsqu'on recevait du monde. Puis nous avons eu deux enfants. Il n'a jamais...Lire la suite

Comment se sevrer lorsqu'on est adepte du binge drinking - alcool, tabac, drogues et dependances

image

Mesdames, Messieurs, Voilà plusieurs mois que je lutte contre mon alcoolisme. J'ai réussi à me reprendre vraiment très bien. Je ne bois plus qu'une seule ou 2 fois par semaine en soirée. J'ai 24 ans et à la fin de mes études, j'étais...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Mon alcoolisme - Prise de conscience
Sur le même thème
L'alcool chez les jeunes
Voir tous les  autres témoignages