Histoire vécue Addictions - Dépendances > Alcool      (3100 témoignages)

Préc.

Suiv.

Alcoolisme: une fois dedans, on ne s'en sort plus

Témoignage d'internaute trouvé sur femina
Mail  
| 385 lectures | ratingStar_229180_1ratingStar_229180_2ratingStar_229180_3ratingStar_229180_4
On ne fait pas plier un alcoolo aux exigences de ceux qui ne veulent plus qu'ils boivent. Oserais-tu dire à un cancéreux qu'il doit se plier à tes exigences ? Je ne crois pas. Je le redis ici pour que ce ne soit pas mal interprété. L'alcoolisme est une vraie maladie qui n'a rien à voir avec la volonté. C'est simplement une incapacité du corps et du cerveau à dire non. Dieu sait que la pluspart des alcooliques sont des gens doués d'une vraie volonté mais pour ce qui concerne l'alcool, ils sont incapables de dire non.Cela s'arrête là. Après, dés que l'abstinence est en place, intervient (surtout après le sevrage physique) la volonté. Dire non, y compris (et sourtout) à ses amis qui l'ont toujours vu boire, relève de la pure gageure. Il faut bien comprendre que l'on n'est pas tous égaux face à l'alcool. Et bon nombre de ceux qui lisent ici (et écrivent) doivent se dire en lisant ceci que cela concerne une infime partie de la population. Pourtant boire 1 ou 2 bières par jour, ou se torcher ou être limite tous les we c'est déjà de l'alcoolisme car il y a systématisation du geste. En réalité, c'est environ 10 millions de personnes qui sont concernées par un pb d'alcool et je ne sais combien d'autres liés par une co-dépendance. Beti, qu'il te dégoûte c'est une chose, rajouter derrière 'comme tous les gens qui boivent sans soif' est assez insultant. Ne néglige jamais que dans tous les cas l'alcoolique lui aussi (pas ton copain, encore) se dégoûte et préfèrerait que l'on ne le juge pas ainsi. Il ne peut pas s'arrêter. C'est aussi simple que ça. Le seul remède : l'abstinence. Gérer est impossible.
  Lire la suite de la discussion sur femina.fr


229180
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Mon mari est alcoolique mais ne le reconnais pas - alcool, tabac, drogues et dependances

image

Bonjour, Cela fait plusieurs années que mon mari est devenu alcoolique. Jusqu'a présent cela ne me genait pas car il ne buvait que modérément et ne se mettait minable que lorsqu'on recevait du monde. Puis nous avons eu deux enfants. Il n'a jamais...Lire la suite

Comment se sevrer lorsqu'on est adepte du binge drinking - alcool, tabac, drogues et dependances

image

Mesdames, Messieurs, Voilà plusieurs mois que je lutte contre mon alcoolisme. J'ai réussi à me reprendre vraiment très bien. Je ne bois plus qu'une seule ou 2 fois par semaine en soirée. J'ai 24 ans et à la fin de mes études, j'étais...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Mon alcoolisme - Prise de conscience
Sur le même thème
L'alcool chez les jeunes
Voir tous les  autres témoignages