Histoire vécue Addictions - Dépendances > Alcool      (3100 témoignages)

Préc.

Suiv.

Coma éthylique

Témoignage d'internaute trouvé sur forumados - 23/09/11 | Mis en ligne le 30/03/12
Mail  
| 619 lectures | ratingStar_234566_1ratingStar_234566_2ratingStar_234566_3ratingStar_234566_4
Je vais vous raconter mon histoire qui va sans aucun doute vous surprendre. C'était il y a 2 ans j'avais 14 ans j'étais VRAIMENT très con à l'époque. J'étais à la plage (en journée ! ) , j'ai commencé à parler d'alcool autour de moins et donc ces gens (qui n'ont eux mêmes pas l'air très intelligents) m'ont proposé de m'en acheter et j'ai accepté (mais pourquoi leur demander à eux alors qu'ils étaient aussi mineurs ? Oui je n'étais pas qu'à moitié con ! ). Ils m'ont donc amené la bouteille de vodka. Je suis parti me cacher devant les rochers, un des mecs qui me parlaient surveillait pour voir s'il y avait des gens. A cette époque, je n'arrivais pas à estimer la dose, je n'avais aucune idée de la quantité qui pouvait provoquer un coma éthylique. D'autre part, je voulais être sur d'être bourré et je ne voulais pas que des gens m'en empêchent. JU'ai donc bu la bouteille entière en quelques minutes ! Quelques secondes après j'étais très détendu je n'arrivais plus à marcher je tombais par terre. Des gens ont remarqué que j'étais dans un état très bizarre et sont venus voir les pompiers (il y avait un local juste à côté). Les pompiers m'ont donc mis sous une douche puis m'ont emmené à l'hôpital. Ils ont appelé mes parents qui n'en revenaient pas (mais c'est tout à fait normal). J'avais 2,5 grammes, je devais peser une cinquantaine de kilos. Tout de suite après, les gens en ont parlé à tout le monde, et même des gens qui ne me connaissaient pas avant savent que j'ai fait un coma éthylique à la plage à 15h30. Je regrette entièrement ma connerie, et plus jamais je ne boirai une bouteille et je ne boirai plus jamais non plus à coté de gens qui ne me connaissent pas. Mais si seulement on m'avait prévenu qu'avec une bouteille je risquais de mourir ou de garder des séquelles… Le mec qui surveillait avait l'air de s'y connaître, je crois qu'il se bourrait déjà la gueule à 12 ans… Voilà, je vous ai raconté une histoire que je ne trouve vraiment pas drôle.
  Lire la suite de la discussion sur forum.ados.fr


234566
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Mon mari est alcoolique mais ne le reconnais pas - alcool, tabac, drogues et dependances

image

Bonjour, Cela fait plusieurs années que mon mari est devenu alcoolique. Jusqu'a présent cela ne me genait pas car il ne buvait que modérément et ne se mettait minable que lorsqu'on recevait du monde. Puis nous avons eu deux enfants. Il n'a jamais...Lire la suite

Comment se sevrer lorsqu'on est adepte du binge drinking - alcool, tabac, drogues et dependances

image

Mesdames, Messieurs, Voilà plusieurs mois que je lutte contre mon alcoolisme. J'ai réussi à me reprendre vraiment très bien. Je ne bois plus qu'une seule ou 2 fois par semaine en soirée. J'ai 24 ans et à la fin de mes études, j'étais...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Mon alcoolisme - Prise de conscience
Sur le même thème
L'alcool chez les jeunes
Voir tous les  autres témoignages