Histoire vécue Addictions - Dépendances > Alcool      (3100 témoignages)

Préc.

Suiv.

Comment aider mon mari qui est de plus en plus attiré par l'alcool

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 915 lectures | ratingStar_25584_1ratingStar_25584_2ratingStar_25584_3ratingStar_25584_4

Tout d'abord, rien n'est perdu.

Il faut essayer de savoir pourquoi votre mari est de plus en plus attiré par l'alcool.

A-t-il des problèmes, et de quels genres ? Le boulot ? ////…

Ou fait-il partie d'une bande de copains qui l'entraîneraient facilement ?

Pour lui parler, ça dépend de son caractère.

Il peut devenir agressif, dire aussi qu'il ne boit pas beaucoup et que c'est sûr, il ne sera jamais alcoolique ! Mais ce n'est pas sa faute.

Et tout d'abord, pouviez-vous tout vous dire avant ce problème ?

Celui qui pense que l'alcool est un ami, c'est qu'il peut mieux parler, être moins timide, dire des choses qu'il n'aurait pas pu dire sans cet aide.

J'ai eu ce problème où l'alcool devenait mon ami.

Cela fait plus d'un an que je ne bois pas une goutte d'alcool (sauf une toute petite rechute de quelques verres). Mais je ne suis pas alcoolique, car mon corps a pu s'en passer du jour au lendemain. S'arrêter à temps, c'est important.

Après, il ne faut boire que des boissons non alcoolisées, car le bienfait physique et psychique qu'amène l'alcool fait que l'on peut replonger très vite.

Alors que, si on ne boit plus, on risque de se sentir un peu seul, ne faisant plus partie du "groupe des buveurs, des fêtards, des "ceux qui ont de la chance de s'éclater" !

Mais ça dure quelques bons mois, et on revit tellement, avec notre vrai caractère, nos vrais envies que on se dit que ce serait dommage d'être comme avant.

Personnellement, je faisais des cauchemars sur l'alcool (je cachais une bouteille près de moi, et mon mari, ma fille, la cherchait… Quand je me réveillais, c'était une sensation horrible, j'aurais voulu me pendre !

Et la famille s'en est douté, l'a vu.

Je ne pense pas que j'ai été bien aidée. Mon mari cachait les bouteilles, et j'ai l'impression qu'on surveillait toujours mes faits et gestes.

Ils m'aiment tant qu'ils avaient peur.

Je ne pense pas que c'est une bonne chose, du moins pour moi, de cacher. Pour moi, c'était ne pas avoir confiance. Mais c'est mon caractère.

Il faut prendre aussi le risque de devenir son ennemi un certain temps. Car, en ce moment, vous l'êtes déjà surement un peu, vous êtes l'empêcheur de tourner en rond ! C'est tout à fait normal.

Lui avait-vous déjà dit qu'il buvait un peu trop ?

Surtout, ne jamais se facher. Car il le sait, lui, qu'il dépasse la mesure.

Il faut être calme, il faut lui donner du temps pour que l'idée de couper ces envies se révèle dans sa tête à lui.

Dites-lui votre amour, c'est le plus important.

Essayez d'être gaie.

Cà s'arrangera sûrement.

J'ai un frère qui ne boit plus depuis 11.
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


25584
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Mon mari est alcoolique mais ne le reconnais pas - alcool, tabac, drogues et dependances

image

Bonjour, Cela fait plusieurs années que mon mari est devenu alcoolique. Jusqu'a présent cela ne me genait pas car il ne buvait que modérément et ne se mettait minable que lorsqu'on recevait du monde. Puis nous avons eu deux enfants. Il n'a jamais...Lire la suite

Comment se sevrer lorsqu'on est adepte du binge drinking - alcool, tabac, drogues et dependances

image

Mesdames, Messieurs, Voilà plusieurs mois que je lutte contre mon alcoolisme. J'ai réussi à me reprendre vraiment très bien. Je ne bois plus qu'une seule ou 2 fois par semaine en soirée. J'ai 24 ans et à la fin de mes études, j'étais...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Mon alcoolisme - Prise de conscience
Sur le même thème
L'alcool chez les jeunes
Voir tous les  autres témoignages