Histoire vécue Addictions - Dépendances > Alcool      (3100 témoignages)

Préc.

Suiv.

Comment pourrai-je aider mon mari alcoolique ?

Témoignage d'internaute trouvé sur e-sante
Mail  
| 527 lectures | ratingStar_225345_1ratingStar_225345_2ratingStar_225345_3ratingStar_225345_4
C'est bon de se sentir soutenu et de pouvoir parler avec quelqu'un qui connaît le problème. Je ne suis pas trop surprise par un éventuel gros problème de santé qui ne devrait pas tarder à arriver. Mon mari non plus. Il m'a d'ailleurs dit : "Ce qui doit arriver arrivera et ce ne sera pas étonnant quand on brûle la chandelle par les deux bouts !". Quant à sa consommation la journée, je suis convaincue qu'il ne boit rien. D'ailleurs, le w-e, il commence à 17h et là, dès qu'il commence, il ne s'arrête plus (idem le soir en semaine). De plus, il tient beaucoup trop à son boulot, raison pour laquelle il ne boit pas et reproche même parfois aux autres de consommer un verre en mangeant. Il faut savoir que son alcoolisme est une échappatoire face à une dépression qu'il traîne depuis 15 ans (date du décès de sa maman). Cela a été reconnu lors de son hospitalisation dans un service spécialisé pour ce problème. Il a subi nombreux examens médicaux conjointement avec une psychothérapie. Dans ce service, je fus surprise de ne rencontrer que des "hommes d'affaires" et non des poivrots !! Ce qui me fait peur pour lui, en cas de cancer, ce sont les traitements et je sais de quoi je parle car j'ai eu moi-même, il y a 10 ans, un lymphome et j'ai subi chimio et radiothérapie. Pour ma part, le jeu en valait la chandelle, pour le cancer du foie, je doute qu'une guérison puisse être obtenue et si oui, les cas sont rares. Au point de vue professionnel, j'ai un bon job médical avec sa part de responsabilités aussi. Je n'ai aucun souci financier, bien au contraire. Partir ne serait pas un obstacle pour moi. Mais s'il devait être atteint dans sa chair, comme nous le pensons, ce ne serait pas loyal de ma part de le quitter à ce moment-là. Et puis, on s'est marié pour le meilleur et pour le pire. Il est de mon devoir de l'épauler dans cette nouvelle épreuve qui nous attend.
  Lire la suite de la discussion sur e-sante.fr


225345
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Mon mari est alcoolique mais ne le reconnais pas - alcool, tabac, drogues et dependances

image

Bonjour, Cela fait plusieurs années que mon mari est devenu alcoolique. Jusqu'a présent cela ne me genait pas car il ne buvait que modérément et ne se mettait minable que lorsqu'on recevait du monde. Puis nous avons eu deux enfants. Il n'a jamais...Lire la suite

Comment se sevrer lorsqu'on est adepte du binge drinking - alcool, tabac, drogues et dependances

image

Mesdames, Messieurs, Voilà plusieurs mois que je lutte contre mon alcoolisme. J'ai réussi à me reprendre vraiment très bien. Je ne bois plus qu'une seule ou 2 fois par semaine en soirée. J'ai 24 ans et à la fin de mes études, j'étais...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Mon alcoolisme - Prise de conscience
Sur le même thème
L'alcool chez les jeunes
Voir tous les  autres témoignages