Histoire vécue Addictions - Dépendances > Alcool      (3100 témoignages)

Préc.

Suiv.

Comment vaincre son alcoolisme ?

Témoignage d'internaute trouvé sur femina
Mail  
| 1667 lectures | ratingStar_229310_1ratingStar_229310_2ratingStar_229310_3ratingStar_229310_4
1ère chose : tu as pris conscience de ta maladie. C'est un 1er pas vers la sortie du déni 2ème chose tu n'en peux plus : c'est une bonne chose, tu es fatigiée de l'alcool qui te mine au quotidien. Continue sur ta lancée, va chez ton généraliste. Normalement ils ont suffisamment de compétence pour te proposer un début de traitement en vue d'un sevrage avec du revia ou(et) aotal un anxiolytique type equanil. Si tu as pris la décision de t'arrêter il faut également boire pas loin de 3l d'eau par jour afin de réduire les envies de prise d'alcool. Ensuite demande à ton généraliste de t'orienter vers des CCAA. Ce sont des centres anti alcool où l'anonymat est garnti. Tu seras prise en charge par un alcoologue qui définira avec toi un protocole de soin adapté à ta maladie. Je tiens à parler de maladie car c'en est une dés lors où la conso passe de la normalité à je ne contrôle plus rien. Le seul remède contre l'alcool qui soit efficace c'est l'abstinence. Essayer de réduire ne sert àrien. On ne demande pas à un héroïnomane de réduire sa conso pour qu'elle soit tolérable. C'est idem concernant l'alcool. Avec le traitement de sevrage (10 à 15 jours pour le sevrage physique), il faudra, hors alcool, entamer une psycho afin de savoir ce qui t'a amené à consommer plus que tu ne le pouvais. On soigne bien souvent une dépression avec l'alcool. C'es un fait avéré. Au féminin l'alcool se conjugue bien souvent avec en secret, seule. Seule une démarche psy associée à un traitement de sevrage seront efficaces. Par ailleurs il existe des possibilités pour faire une cure. Généralement celles-ci durent en moyenne 5 semaines (c'est une moyenne) où l'on y aborde la possibilité de boire autre chose que de l'alcool, la relaxologie, la psy, le retour à une qualité de vie supérieure à la vie que l'on avait sous alcool. Je ne sais pas où tu habites, je sais que chez nous du côté de Lyon, à Letra exactement il y a un des meilleurs centres de France, le centre des bruyères. Dis-toi que l'alcool n'est pas une fatalité. Bien souvent ce produit t'aide à résoudre préalablement des problèmes mais peu à peu il empiète sur ta vie de tous les jours. Il faut alors avoir le courage d'affronter 'la bête' et l'éviter. Un dernier conseil, il existe un forum dédié à l'alcool qui est très bien fourni avec des gens dans l'alcool, en cours de sevrage et sortis de l'alcool. Tout le monde y est représenté. L'alcool est un tabou pour beaucoup, pas sur ce site. Celui-ci s'appelle ATOUTE. Tu m'y trouveras car j'y interviens également. Garde espoir, je peux te jurer que l'on s'en sort, que l'alcool touche tout le monde mais que celui-ci peut être dépassé. Si besoin tu peux me laiser un message en mp si tu as besoin de discuter. N'hésite surtout pas, je suis là.
  Lire la suite de la discussion sur femina.fr


229310
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Mon mari est alcoolique mais ne le reconnais pas - alcool, tabac, drogues et dependances

image

Bonjour, Cela fait plusieurs années que mon mari est devenu alcoolique. Jusqu'a présent cela ne me genait pas car il ne buvait que modérément et ne se mettait minable que lorsqu'on recevait du monde. Puis nous avons eu deux enfants. Il n'a jamais...Lire la suite

Comment se sevrer lorsqu'on est adepte du binge drinking - alcool, tabac, drogues et dependances

image

Mesdames, Messieurs, Voilà plusieurs mois que je lutte contre mon alcoolisme. J'ai réussi à me reprendre vraiment très bien. Je ne bois plus qu'une seule ou 2 fois par semaine en soirée. J'ai 24 ans et à la fin de mes études, j'étais...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Mon alcoolisme - Prise de conscience
Sur le même thème
L'alcool chez les jeunes
Voir tous les  autres témoignages