Histoire vécue Addictions - Dépendances > Alcool      (3100 témoignages)

Préc.

Suiv.

Conséquences de l'alcool sur les proches

Témoignage d'internaute trouvé sur france2
Mail  
| 1026 lectures | ratingStar_108400_1ratingStar_108400_2ratingStar_108400_3ratingStar_108400_4

Ma mère était alcoolique, je dit était car je pense qu'elle est désormais guerrie mais on est jamais sure…

Je ne me rapelle pas depuis quand elle buvait, mais mon père me dit que il l'a toujours vu comme ça. Mes parents ont divorcé il y 6 ans, ma mère a retrouver l'amour, cet homme est venu s'installer chez nous (j'ai une soeur) , lui aussi avait tendance à boire beaucoup. Il a attiré ma mère (déja faible) dans sa vie de bon vivant : soirée entre potes tous les soirs, retour saoul tous les 2 très tard la nuit. Ils ont fini par s'engueller regulièrement, et il la commencé à la frapper.

Il se sont séparé. C'était pendant mon adolescence. Déja solitaire de nature, je m'enfermais dans ma chambre toute la journée. Je me suis réfugié dans le travail scolaire. J'avais de très bon résultats. À 18 ans j'ai donc put quitter le foyer pour continuer mes études dans une autre ville. C'était une libération, j'attendait cela depuis toujours…

Mais cela n'a pas changer beaucoup de chose. Ma mère une fois seule (ma soeur aussi partie depuis longtemps) s'est réfugié dans l'alcool. Elle m'apellait ts les jours, complétement saoul, pour me raconter des choses incensés.

C'était une torture de venir la voir le week end. J'ai tout fait pour l'éviter.

Elle s'en ai sorti parce que elle a elle même réalisé qu'elle était malade. Personne ne peut rien faire. Je n'ai jamais risqué de lui cacher une de ses bouteilles, par peur qu'elle devienne violente.

Elle est allée voir des spécialistes, elle va mieux depuis 1 an.

J'ai une amie qui a le même problème avec son père, mais lui ne veux pas ententre qu'il a un problème. Je l'ai mainte fois aceuillie chez moi en pleine nuit pour la protéger de son père…

Évidement il y a des conséquences sur les proches :

Je ne boit jamais d'alcool, je refuse que mon conjoint en boit. Et quand mes amis font la fêtes je stresse dès que je voit les bouteilles se vider trop vite. Et bien sure si l'un d'entre eux est bourré, je fait une crise d'angoisse.
  Lire la suite de la discussion sur france2.fr


108400
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Mon mari est alcoolique mais ne le reconnais pas - alcool, tabac, drogues et dependances

image

Bonjour, Cela fait plusieurs années que mon mari est devenu alcoolique. Jusqu'a présent cela ne me genait pas car il ne buvait que modérément et ne se mettait minable que lorsqu'on recevait du monde. Puis nous avons eu deux enfants. Il n'a jamais...Lire la suite

Comment se sevrer lorsqu'on est adepte du binge drinking - alcool, tabac, drogues et dependances

image

Mesdames, Messieurs, Voilà plusieurs mois que je lutte contre mon alcoolisme. J'ai réussi à me reprendre vraiment très bien. Je ne bois plus qu'une seule ou 2 fois par semaine en soirée. J'ai 24 ans et à la fin de mes études, j'étais...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Mon alcoolisme - Prise de conscience
Sur le même thème
L'alcool chez les jeunes
Voir tous les  autres témoignages