Histoire vécue Addictions - Dépendances > Alcool      (3100 témoignages)

Préc.

Suiv.

Débat : l'alcool, un probléme chez les jeunes?

Témoignage d'internaute trouvé sur forumados
Mail  
| 253 lectures | ratingStar_262966_1ratingStar_262966_2ratingStar_262966_3ratingStar_262966_4
Vu ton expression, tu dois être encore tout jeunot. Faire des cuites ça se dit pas, on dit "se mettre une cuite". Il y a des facteurs de maladies cardio-vasculaires diverses et variées, et les buveurs sensé-e-s sont bien au courant que l'alcool en fait partie. Le vin est mauvais pour le coeur comme n'importe quel autre alcool. Et si je bois du vin, ou du mousseux, qui est un type de vin, ou de la bière. La vodka n'est une tradition que pour les ados fêtards so rebel du samedi soir en boite. Et le champagne… faut être bien bourgeois pour se mettre une cuite au champagne. Pour les accidents de la route, je le re-dis, j'y peux rien si les gens font n'importe quoi. Le problème c'est pas l'alcool, mais l'alcool + la conduite. Mon mec s'est fait sucrer son permis pour 0,61g d'alcool dans le sang (pas de quoi être bourré pourtant) et lui même m'a dit qu'il l'avait bien mérité, pour toutes les fois où il a conduit bourré il y a quelques années (ça fait un moment qu'il a arrêté ses conneries maintenant). Les magasins ne respectent pas tous la legislation, et faut pas oublier que des grands mineurs ont souvent des copains majeurs. Ensuite, les parents qui payent trois bouteilles de vodka pour les 15 ans de leur fille alors qu'elle a invité 10 copains, c'est n'importe quoi, et j'espère bien rare. Mes parents ne m'ont pas donné une mauvaise éducation en achetant quelques bières depuis que j'ai 15-16 ans quand je fais une fête avec les potes. Au moins, ils savaient ce qu'on buvait, et aujourd'hui encore je suis assez sérieuse sur la boisson. J'ai quelques années de fête derrière moi, et jamais poser de galettes parce que trop bu. La conso d'alcool, c'est une question de self-control, qualité requise que beaucoup de gamins n'ont pas, d'où la nécessité que les parents contrôlent, sans pour autant interdire (le meilleur moyen de rompre le dialogue et que le gamin fasse ce qu'il veut derrière leur dos, en prenant tous les risques possibles et innimaginables).
  Lire la suite de la discussion sur forum.ados.fr


262966
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Mon mari est alcoolique mais ne le reconnais pas - alcool, tabac, drogues et dependances

image

Bonjour, Cela fait plusieurs années que mon mari est devenu alcoolique. Jusqu'a présent cela ne me genait pas car il ne buvait que modérément et ne se mettait minable que lorsqu'on recevait du monde. Puis nous avons eu deux enfants. Il n'a jamais...Lire la suite

Comment se sevrer lorsqu'on est adepte du binge drinking - alcool, tabac, drogues et dependances

image

Mesdames, Messieurs, Voilà plusieurs mois que je lutte contre mon alcoolisme. J'ai réussi à me reprendre vraiment très bien. Je ne bois plus qu'une seule ou 2 fois par semaine en soirée. J'ai 24 ans et à la fin de mes études, j'étais...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Mon alcoolisme - Prise de conscience
Sur le même thème
L'alcool chez les jeunes
Voir tous les  autres témoignages