Histoire vécue Addictions - Dépendances > Alcool      (3100 témoignages)

Préc.

Suiv.

Guérie grâce au baclofène

Témoignage d'internaute trouvé sur e-sante 65 ans
Mail  
| 805 lectures | ratingStar_114322_1ratingStar_114322_2ratingStar_114322_3ratingStar_114322_4

Il est vrai que moi c'était peut être plus facile par rapport à d'autres car c'est par période, mes crises de boulimie, c'est pas tout le temps Pour les personnes qui sont toujours en crise, c'est certainement plus difficile Les doses de baclofène doivent aussi être plus importantes que pour moi, mais le principal c'est qu'il y ait un espoir pour tout le monde, selon sa dépendance Et je pense que là, avec cette molécule, nous avons un espoir de guérir à plus ou moins long terme, mais de guérir. Comme pour l'alcool, celui qui boit une bouteille par jour ou celui qui boit trois bouteilles, la dépendance est là et le craving aussi Et c'est là que je me heurte aux médecins pour avoir une prescription… ils ne me trouvent pas assez alcoolique et pas toujours boulimique, donc pour eux pas de necessité de prendre du baclofène, avec tous ses effets secondaires… Mais un fumeur de 10 cigarettes qui veut arrêter se verra prescrire du champix au même titre qu'un fumeur de 3 paquets par jour (avec tous les effets secondaires) Il est vrai que je ne comprends pas… L'endocrino m'a pris la tête afin que je fasse une thérapie, et pour mes crises de boulimie et pour l'alcool, et surtout suivre un protocole pour arrêter le baclo : ABSOLUMENT INUTILE POUR MOI Incroyable ! J'ai refusé, evidemment, elle m'a pris pour une folle Alors que là, je revis, j'ai pu envie de boire, j'ai pu envie de bouffer, depuis 10 ans je n'ai pas atteinds ce poids, pour moi c'est un miracle Chaque fois que je perdais 6 kg, je les reprenais et là je ne reprends rien Un véritable miracle pour moi Même si à côté, bien sûr, je n'achète pas les bonnes denrées qui me feraient craquer, et que si je les ai, je vais les manger… mais je peux passer devant, en vitrine sans craquer…
  Lire la suite de la discussion sur e-sante.fr


114322
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.



Commentaires pour cette histoire  Ajouter un commentaire

Par sisirene | le 12/11/12 à 11:58

Moi aussi ,je suis guerie grâce au baclofene. J'ai commencé le traitement en Avril 2012, atteint l'indifference à la nourriture le 5 juin à 120mg. Depuis 5 mois, je suis en descente tout doucement et mon poids descends aussi. Je suis enfin liberee de ces pulsions qui me faisaient dire que pour moi, la bouffe c'etait "comme" une drogue. J'ai connu une fille alcoolique qui a gueri grace au baclofene et c'est les similitudes entre nos comportements qui m'ont fait comprendre que c'etait pareil! J'ai testé et ça a marché.


Vous trouverez mon temoignage sur mon blog
baclofeneboulimie.e-monsite.com

et aussi sur le forum baclofene.com ou je suis "sissi"

A bientot!

Histoires vécues sur le même thème

Mon mari est alcoolique mais ne le reconnais pas - alcool, tabac, drogues et dependances

image

Bonjour, Cela fait plusieurs années que mon mari est devenu alcoolique. Jusqu'a présent cela ne me genait pas car il ne buvait que modérément et ne se mettait minable que lorsqu'on recevait du monde. Puis nous avons eu deux enfants. Il n'a jamais...Lire la suite

Comment se sevrer lorsqu'on est adepte du binge drinking - alcool, tabac, drogues et dependances

image

Mesdames, Messieurs, Voilà plusieurs mois que je lutte contre mon alcoolisme. J'ai réussi à me reprendre vraiment très bien. Je ne bois plus qu'une seule ou 2 fois par semaine en soirée. J'ai 24 ans et à la fin de mes études, j'étais...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Mon alcoolisme - Prise de conscience
Sur le même thème
L'alcool chez les jeunes
Voir tous les  autres témoignages