Histoire vécue Addictions - Dépendances > Alcool      (3100 témoignages)

Préc.

Suiv.

il m'a fallu 7 ans pour admettre que j'etais alcoolo

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 659 lectures | ratingStar_12212_1ratingStar_12212_2ratingStar_12212_3ratingStar_12212_4

Je suis une maman de trois enfants et il m'a fallu 7 ans pour admettre que j'etais alcoolo.

Il m'a fallu vraiment toucher le fond pour admettre ma maladie.

Pourtant combien de fois j'ai eu des remarques mais je ne l'ai accepte pas. Je me disais mais non je ne suis pas une alcoolo. Et puis un beau jour j'ai eu un declic et je me suis dit j'en ai marre d 'en avoir marre. Il faut que je me releve il faut que je sois plus forte il faut surtout que je me soigne.

J'ai fait une cure de 10 jours et cela va faire bientot un mois que je suis abstinente.

Ta maman au fond d'elle c est tres bien qu'elle a un probleme mais ne veux pas l'admettre. Je pense qu'elle a beaucoup de chance d'avoir une fille qui l'aime autant continue a lui dire ce que tu penses meme si cela ne change rien je suis sure qu elle pensera souvent a tes paroles. J'ai lu un jour le meme temoignage et une personne conseiller d offrir un livre discretement pour ne pas la blesser. Je lis actuellement.

Jusqu'a plus soif, super en plus c est le recit d une femme alcoolo. La societe est tres cruelle envers les alcoolos encore plus envers le sexe feminin. Je souhaite que ta maman est tres rapidement ce declic, continue a l'aimer ecrit lui peut être c est pas mal aussi. Elle lira ta lettre peut être en etant ivre mais la relira aussi en sobre parcequ elle souffre au plus profond d elle. Ne cupabilise pas, toi aussi tu as ta vie et tes reactions sont tout a fait normal. Tu ne peux pas confier ton enfant. En tant que maman je ne le ferais pas non plus. Bon courage a toi, ta mere est tres malheureuse mais tu ne peux pas rien faire a sa place. Continue a l'aimer a trouver les mots justes et meme si rien ne change tu n auras a regretter tu auras tout fait. Moi aussi j'ai une maman qui parfois boit plus qu il ne faudrait. Les cicatrices ne sont pas refermes pour moi j'ai pardonne mais je n oublie pas. Elle aussi a ses souffrances, mais clame haut qu elle ne se passera pas de ses aperos alors c 'est sa vie.

Il faut parfois être egoiste pour être heureux.
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


12212
b
Moi aussi !
3 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Mon mari est alcoolique mais ne le reconnais pas - alcool, tabac, drogues et dependances

image

Bonjour, Cela fait plusieurs années que mon mari est devenu alcoolique. Jusqu'a présent cela ne me genait pas car il ne buvait que modérément et ne se mettait minable que lorsqu'on recevait du monde. Puis nous avons eu deux enfants. Il n'a jamais...Lire la suite

Comment se sevrer lorsqu'on est adepte du binge drinking - alcool, tabac, drogues et dependances

image

Mesdames, Messieurs, Voilà plusieurs mois que je lutte contre mon alcoolisme. J'ai réussi à me reprendre vraiment très bien. Je ne bois plus qu'une seule ou 2 fois par semaine en soirée. J'ai 24 ans et à la fin de mes études, j'étais...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Mon alcoolisme - Prise de conscience
Sur le même thème
L'alcool chez les jeunes
Voir tous les  autres témoignages