Histoire vécue Addictions - Dépendances > Alcool      (3100 témoignages)

Préc.

Suiv.

Il torture mes jours et mes nuits!

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies - 29/04/11 | Mis en ligne le 14/04/12
Mail  
| 365 lectures | ratingStar_241228_1ratingStar_241228_2ratingStar_241228_3ratingStar_241228_4
Bienvenu au club car actuellement je vis la même chose. J'ai quitté l'homme de ma vie fin décembre pourtant je l'aimais mais je ne supportais plus ces reflexions humiliantes et blessantes, nous vivions une charmante maison mais nous passions nos week end ainsi que nos vacances enfermés à l'interieur car monsieur ne voulait plus sortir. Nous voyions pratiquement plus personnes. De plus il noyait ses démons dans l'alcool. Il avait peur de l'avenir et ne voulait pas consulter car il estimait que j'étais une bonne psy. Alors j'ai décidé de mettre un terme après 7 ans de vie commune à notre relation. Il a éssayé de me récupérer en m'envoyant sms et mail me suppliant qu'il n'aimait que moi et s'excusait de son comportement. Je n'ai pas répondu car je savais que j'allais revenir. Il y a 2 semaines j'ai craqué un soir car son absent m'était douloureuse mais aussi ses paroles blessantes que j'ai voulu mettre fin à mes jours en prenant des médocs et éssayer de me noyer mais la mer n'a pas voulu de moi. Tant mieux et je regrette ce geste idiot. Maintenant j'ai appris qu'il avait rencontré une charmante personne sur le net en mars et vit chez elle depuis 3 semaines. J'ai voulu le revoir pour mettre un terme à notre histoire et lui dire ce que j'avais sur le coeur. Nous nous sommes bien rencontrés comme convenu mais sur un bout de trottoir et sa copine à 20m pas idéal pour discuter. Je n'ai pas pu vraiment discuter mais j'ai appris qu'il ne changerait pas car il ne reconnait pas son addiction à l'alcool pour c'est simplement du plaisir de boire l'appéro et plus. Je pense tout comme moi il te faudra du temps pour penser les blessures. Heureusement que j'ai ma famille et mes amis qui me soutiennent mais malheureusement habite à des milliers de kilomètres. Il y a une autre chose qui peut t'aider c'est d'en parler autour de toi car la parole c'est une délivrance. Actuellement je n'arrive pas à avoir de la haine mais de la pitié pour lui et ne suis pas jalouse qu'il est refait sa vie bien au contraire car ce n'est plus moi la victime mais elle maintenant. En ce moment ce n'est pas facile car je pleure beaucoup mais j'écris aussi et cela me fait un bien fou. Courage la roue tourne et bientôt tu verras le soleil briller.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


241228
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Mon mari est alcoolique mais ne le reconnais pas - alcool, tabac, drogues et dependances

image

Bonjour, Cela fait plusieurs années que mon mari est devenu alcoolique. Jusqu'a présent cela ne me genait pas car il ne buvait que modérément et ne se mettait minable que lorsqu'on recevait du monde. Puis nous avons eu deux enfants. Il n'a jamais...Lire la suite

Comment se sevrer lorsqu'on est adepte du binge drinking - alcool, tabac, drogues et dependances

image

Mesdames, Messieurs, Voilà plusieurs mois que je lutte contre mon alcoolisme. J'ai réussi à me reprendre vraiment très bien. Je ne bois plus qu'une seule ou 2 fois par semaine en soirée. J'ai 24 ans et à la fin de mes études, j'étais...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Mon alcoolisme - Prise de conscience
Sur le même thème
L'alcool chez les jeunes
Voir tous les  autres témoignages