Histoire vécue Addictions - Dépendances > Alcool      (3100 témoignages)

Préc.

Suiv.

J'ai cru pouvoir le changer …

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies
Mail  
| 178 lectures | ratingStar_277405_1ratingStar_277405_2ratingStar_277405_3ratingStar_277405_4
J'ai été mariée 18 ans à un homme qui buvait. Quatre enfants sont nés de cette union et en 2008 j'ai demandé le divorce. J'ai cru pouvoir le changer … La différence avec ton histoire c'est que mon ex mari n'a jamais pris conscience de son alcoolisme. Le problème c'était moi ! Le 1er pas vers la guérison est le déclic qui permet de dire "oui je suis alcoolique". Sinon, je te brosse en quelques mots ce qui se passe. Il boit, devient violent verbalement et physiquement, certes cette colère lui est adressé mais en attendant, on en prend plein la figure ! Et le lendemain, il se confond en pardons, en "je recommencerai pas". Pour prouver qu'il n'est pas alcoolique, il ne boit pas une semaine puis quand il recommence c'est pire !! Les comas éthyliques, les retours de beuveries, les soirées d'attente seule, enceinte ou avec les enfants … Lui dont il faut s'occuper parce qu'il s'écroule en arrivant, se vomit dessus, perd connaissance … L'alcoolisme est une maladie dont le conjoint n'est pas responsable. Ce n'est pas à nous de leur tenir la tête hors de l'eau mais c'est à eux de se soigner ! Je connais quelqu'un qui a fait deux cures de désintoxication et n'a jamais rebu. Donc ce n'est pas une fatalité. Le gros souci avec le conjoint alcoolique c'est qu'il nous rend responsable de tous ses malheurs et pour peu que l'on ne soit pas sûre de soi, on le croit. C'est le tort que j'ai eu pendant toutes ces années, celui-là et l'espoir aussi que l'amour pourrait tout changer ! Je ne veux pas te démoraliser mais il faut une force phénoménale pour supporter autant de souffrances, la sienne mais aussi celle qu'il nous impose inconsciemment souvent. Il faut savoir aussi que l'on n'attire pas ce genre de personnes par hasard. Il y a souvent un schéma familial qui nous y ramène. Un de nos parents qui a bu et qu'on na pas pu "sauver" quand on était enfant. Et l'on pense, là aussi inconsciemment pouvoir faire mieux avec cet homme rempli d'amour qui ne sait pas recevoir le nôtre !! Car la plupart quand ils sont à jeun, ces hommes sont d'une grande gentillesse. Pas tous, mais la plupart ! J'espère que mon témoignage ne te sera pas trop dur et qu'il te donnera des éléments pour avancer, avec ou sans lui ! Bon courage …
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


277405
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Mon mari est alcoolique mais ne le reconnais pas - alcool, tabac, drogues et dependances

image

Bonjour, Cela fait plusieurs années que mon mari est devenu alcoolique. Jusqu'a présent cela ne me genait pas car il ne buvait que modérément et ne se mettait minable que lorsqu'on recevait du monde. Puis nous avons eu deux enfants. Il n'a jamais...Lire la suite

Comment se sevrer lorsqu'on est adepte du binge drinking - alcool, tabac, drogues et dependances

image

Mesdames, Messieurs, Voilà plusieurs mois que je lutte contre mon alcoolisme. J'ai réussi à me reprendre vraiment très bien. Je ne bois plus qu'une seule ou 2 fois par semaine en soirée. J'ai 24 ans et à la fin de mes études, j'étais...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Mon alcoolisme - Prise de conscience
Sur le même thème
L'alcool chez les jeunes
Voir tous les  autres témoignages