Histoire vécue Addictions - Dépendances > Alcool      (3100 témoignages)

Préc.

Suiv.

J'ai quitté mon mari alcoolique

Témoignage d'internaute trouvé sur e-sante 25 ans
Mail  
| 8566 lectures | ratingStar_61_1ratingStar_61_2ratingStar_61_3ratingStar_61_4

Quand j'ai connu mon mari, j'étais consiente qu'il buvait, mais j'était jeune à l'epoque et je pensais que c'était un plaisir comme un autre, puis je me suis aperçue que de 3 verres il est vite passé presque a une bouteille entière.

Notre histoire a été vécu de passion ! Je l'ai aimé tant et plus je pensais être le cheval blanc qui allait tout sauver et qu'il changerai par amour FAUX ET FAUX ET ARCHI FAUX !!!!!!!! .

A l'époque je n'avais pas assez d'info sur l'alcool et j'ai commencé mon combat pour aider les malades alcooliques depuis 5 ans aujourd'hui : assos, les AA"alcooliques anonymes";les psychiatres spécialisés dans l'alccool, internet…

Je pensais qu'il pouvait controler NON j'ai vite compris que c'était tout ou rien ! Seulement il fallait qu'il prenne conscience de son probléme ; sa famille était dans le déni le plus total ; il a fallu que je me batte et poser les cartes sur table et leur faire comprendre que c'était soit : la prison, la folie ou la mort.

Il a fait quelques efforts 3 mois d'abstinence et puis l'enfer recommençait ! Avec moi il n'a jamais été violent ; au début il ramenait la bouteille sur la table, pour lui c'était normal et puis quel orgueil ! , jusqu'au jours ou j'ai dit STOP. JE VEUX SURTOUT PAS culpabiliser, je préfere partir !

Il a trouvé les mots pour me dire que pour lui l'alcool c'etait fini j'ai voulu y croire encore ; mais il avait trouvé la solution de boire en cachette et je m'en suis appercu tres tard peut-être 2 ans apres. Je crois en tant que compagne c'est trés difficile, on juge facilement l'être aimé disons que nous avons le regard surtout qui juge ! Donc cela lui fait du mal.

L'alcool c'est vicieux ; cela arrive progressivement mais surement ; nous avons eut une petite fille, j'avais beaucoup d'espoir, je pense avoir été dans le deni moi aussi pendant 2 ans. En 2007 je vais chercher le sapin de Noël au grenier, et j'ai vu un étalage de bouteilles de whisky ; les jambes me tremblaient ; je pensais à l'avenir et surtout ma fille !

Quelques mois apres nous avons eut de longues discutions le soir ; apres que notre petite fille soit couchée ; parler c'est deja important dans le couple mais quand il y a la maladie il faut être présent et ecouter.

Nous avions trouvé ensemble à l'epoque des solutions mais cela n'a pas duré malheureusement : il a perdu son travail ; son permis et tout cela a fait que je suis partie par sécurité : j'avais enfin pris conscience que je me battais contre un mur et ma fille surtout, je ne voulais surtout qu'elle grandisse avec des parents qui tot ou tard se seraient déchirés.

On avait deja plus de rapport depuis 1 an et plus de bas que de hauts. Plus je l'aidais et c'est moi qui devenait malade de sa maladie, je me suis usée et fatiguée… 2 semaines aprés l'avoir quitté, il était sous un traitement contre la depression mais il buvait a coté, cela la poussé à se suicider ; 2 tentatives de suicides.

Aujourd'hui il va bien, il est en hopital psychiatrique, il est la bas chez lui, il se sent bien ; il prend du baclofene mais poursuit la psychanalise. Je redécouvre mon mari.

TOUS LES AA QUE JE CONNAIS ET QUI S'en SORTENT aujourd'hui tous ont touché le fond ! C'est quand ils ont tout perdu qu'il reagissent. Mon mari et moi sommes séparés mais nous avons garder le contact et j'arrive a sourire de l'aider encore et encore de loin !

Un conseil : pensez à vous, ne culpabilisez pas et protégez vous ; il y a les ALANONS POUR VOUS le contraire des AA ; ce sont des familles qui vivent ou ont vécu la souffrance d'un malade alcoolique.

Un autre conseil comprendre la souffrance de l'autre c'est bien ? MAIS Prendre la souffrance de l'autre toute une vie ne suffirait pas !!
  Lire la suite de la discussion sur e-sante.fr


61
b
Moi aussi !
43 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Mon mari est alcoolique mais ne le reconnais pas - alcool, tabac, drogues et dependances

image

Bonjour, Cela fait plusieurs années que mon mari est devenu alcoolique. Jusqu'a présent cela ne me genait pas car il ne buvait que modérément et ne se mettait minable que lorsqu'on recevait du monde. Puis nous avons eu deux enfants. Il n'a jamais...Lire la suite

Comment se sevrer lorsqu'on est adepte du binge drinking - alcool, tabac, drogues et dependances

image

Mesdames, Messieurs, Voilà plusieurs mois que je lutte contre mon alcoolisme. J'ai réussi à me reprendre vraiment très bien. Je ne bois plus qu'une seule ou 2 fois par semaine en soirée. J'ai 24 ans et à la fin de mes études, j'étais...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Mon alcoolisme - Prise de conscience
Sur le même thème
L'alcool chez les jeunes
Voir tous les  autres témoignages