Histoire vécue Addictions - Dépendances > Alcool      (3100 témoignages)

Préc.

Suiv.

Je l'aime mais il est trop ami avec ... l'alcool

Témoignage d'internaute trouvé sur e-sante
Mail  
| 774 lectures | ratingStar_200917_1ratingStar_200917_2ratingStar_200917_3ratingStar_200917_4

J'ai 31 ans, mon conjoint en aura 51 le mois prochain. Nous nous sommes rencontré le 2 janvier 2004 dans une clinique pour personnes "depressives". Je venais de perdre 4 membres de ma famille, mon menage allait mal, je travaillais avec mon mari et d'autres membres de sa famille et ces personnes n'ont rien arrangées à mon etat de peine, en gros des "cons". Lui etait là pour une "remise en forme". Il sortait d'un mauvais passage, sa depression durant depuis tres longtemps. Nous nous sommes entendus de suite, c'est un être "bourré" de qualités, d'une grande culture et hyper sensible. Il a craqué en me voyant, je n'ai pas mis lgt a me laisser seduire et notre histoire d'amour a pris son chemin. Nous avons repris goût aux choses de la vie. Il a 2 grandes files, 26 et 24, moi j'ai un petit garçon de 6 ans. Il m'a proposé de le suivre aprés notre "cure". J'ai dit oui, mais pensais rester que quelque temps pour commencer mais je me suis vite rendue à l'evidence : "j'étais amoureuse". Je n'ai appris son alcoolisme qu'au bout de 4 mois, lors d'une "rechute" provoqué par une "petite" dispute que je croyais moi sans consequences graves !! J'ai bien trouvé qu'il sentait l'alcool, mais ne l'ayant pas vu boire et n'ayant pas connaissance de sa maladie, ça na m'a pas semblé grave. Les jours suivant il sentait encore, là j'ai eu un doute, non pas qu'il buvait mais qu'il degagé peut-être une odeur particuliere du au stress (je ne sais pas comment expliquer) bref j'ai été naive, mais j'etais bien loin de m'imaginer qu'il y avait un probleme lourd. C'est sa fille qui ma mise au courant un soir au telephone. Nous avions mangés chez ses parents le midi. L'ayant trouvé etrange ils se sont manifestés en fin de soirée. Sur le coup j'ai pris une claque, je me suis dit et mince dans quel galere je suis repartie, mais cette peur n'a pas durée lgt, l'amour a été plus fort et j'ai decidé d'assumer, tout au moins de tenter. Il a fait une cure l'année derniere, ce n'etait pas la 1ere, il a été abstinent durant 4 mois, puis rechute. Il vient de refaire une cure juste avant noel, pour le moment ça va, il s'accroche à son traitement, il voit un psy et je sens qu'il est motivé même s'il reste fragile. J'avoue que j'ai peur qu'il rechute de nouveau !!! C'est tellement dur. Quel maladie de merde. Je suis divorcée depuis que je suis avec lui. J'ai multiplié les preuves d'amour et même si je sais que c'est une maladie, dont je ne suis responsable, je ne peux m'empecher de me poser des questions. Je doute parfois de l'amour qu'il me porte. A côté de ça ses parents (surtout sa mere) me tient pour responsable, dit que c'est moi qui lui achete sa "merde" ou que je cache "mes bouteilles" alors que je ne bois pas, c'est halucinant, mais que dire, elle defend son fils… me lance des piques l'air de rien, du genre, elle me parle de son ex femme, parfois je me demande ce qu'elle cherche à faire. Mon histoire est un peu confuse, je m'en excuse mais j'ai tellement de choses sur le coeur que mon esprit est un peu brouillon. Ca fait tellement de bien de parler, d'ecrire, de savoir que vous comprendrez, ou serez lire entre les lignes. Il m'est arrivé de lui dire : "c'est toi qui boit, c'est moi qui trinque". Je le soutiens du mieux que je peux… Je l'aime !
  Lire la suite de la discussion sur e-sante.fr


200917
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Mon mari est alcoolique mais ne le reconnais pas - alcool, tabac, drogues et dependances

image

Bonjour, Cela fait plusieurs années que mon mari est devenu alcoolique. Jusqu'a présent cela ne me genait pas car il ne buvait que modérément et ne se mettait minable que lorsqu'on recevait du monde. Puis nous avons eu deux enfants. Il n'a jamais...Lire la suite

Comment se sevrer lorsqu'on est adepte du binge drinking - alcool, tabac, drogues et dependances

image

Mesdames, Messieurs, Voilà plusieurs mois que je lutte contre mon alcoolisme. J'ai réussi à me reprendre vraiment très bien. Je ne bois plus qu'une seule ou 2 fois par semaine en soirée. J'ai 24 ans et à la fin de mes études, j'étais...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Mon alcoolisme - Prise de conscience
Sur le même thème
L'alcool chez les jeunes
Voir tous les  autres témoignages