Histoire vécue Addictions - Dépendances > Alcool      (3100 témoignages)

Préc.

Suiv.

Je pense comme lola, continue de parler à quelqu'un, c'est très important.

Témoignage d'internaute trouvé sur e-sante
Mail  
| 183 lectures | ratingStar_275635_1ratingStar_275635_2ratingStar_275635_3ratingStar_275635_4
A Pat : Je pense comme Lola, continue de parler à quelqu'un, c'est très important. Moi, je me suis mise à boire beaucoup et toute seule à l'occasion de gros problèmes personnels, on m'a beaucoup dit que je n'étais pas une "vraie" alcoolique, (et pourtant j'ai souvent appelé au secours là-dessus) ,cela venait notamment de gens de mon entourage que ce mot ; "alcoolique" choquaient, tout simplement parcequ'ils l'étaient pas mal eux- mêmes… Le problème avec l'alcool pourtant, je l'ai toujours eu, j'ai toujours été trop loin avec : en bref, tant qu'il y en a, je ne m'arrête pas : je me sens enfin moi-même avec, alors… Et puis c'est petit à petit devenu un besoin quotidien, avec des doses toujours plus fortes, j'"encaisse" maintenant facilement deux bouteilles de vin, voire trois par jours : (c'est à dire que je ne vomis plus au bout d'une bouteille, pardon du détail pas joli,) alors qu'au début de ma dépendance, une demi bouteille par jour suffisait à me foutre par terre. Le truc qui fait qu'on peut dire qu'on est dépendant, c'est vraiment quand on se met à en avoir besoin tous les jours pour vivre. Cela dit, il y a des "tempéraments" plus sensibles à l'addiction et ça, si je remonte dans mon histoire, je peux tout à fait constater que, effectivement j'avais à la base tout ce qu'il fallait pour tomber "dedans". Donc, tu es sans doute du même genre, Pat, tu es alcoolique certainement, puisque tu te poses toi-même la question, mais bien avant ça, tu es sans doute quelqu'un qui a une sensibilité au monde différente que celle du commun des mortels aussi… Pour info : Je suis sous baclofène depuis 10 jours, à très faibles doses, (15mg : jour) :je vois une amélioration sur mon sommeil et mon moral, pas beaucoup d'effets secondaires mais pas non plus encore beaucoup d'effets sur mon envie de boire, mais j'ai plutôt confiance, patience… Moz.
  Lire la suite de la discussion sur e-sante.fr


275635
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Mon mari est alcoolique mais ne le reconnais pas - alcool, tabac, drogues et dependances

image

Bonjour, Cela fait plusieurs années que mon mari est devenu alcoolique. Jusqu'a présent cela ne me genait pas car il ne buvait que modérément et ne se mettait minable que lorsqu'on recevait du monde. Puis nous avons eu deux enfants. Il n'a jamais...Lire la suite

Comment se sevrer lorsqu'on est adepte du binge drinking - alcool, tabac, drogues et dependances

image

Mesdames, Messieurs, Voilà plusieurs mois que je lutte contre mon alcoolisme. J'ai réussi à me reprendre vraiment très bien. Je ne bois plus qu'une seule ou 2 fois par semaine en soirée. J'ai 24 ans et à la fin de mes études, j'étais...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Mon alcoolisme - Prise de conscience
Sur le même thème
L'alcool chez les jeunes
Voir tous les  autres témoignages