Histoire vécue Addictions - Dépendances > Alcool      (3100 témoignages)

Préc.

Suiv.

Je veux arrêter de boire, toute seule

Témoignage d'internaute trouvé sur magicmaman
Mail  
| 2499 lectures | ratingStar_68142_1ratingStar_68142_2ratingStar_68142_3ratingStar_68142_4

Je sens sincérement qu'il n'est pas encore trop tard pour agir sans l'aide de médecins ou de spécialistes. Je voudrais l'éviter. J'ai l'impression que je réagis à temps même si la dépendance s'est installée, elle ne l'est pas encore depuis longtemps… Il faut seulement que ma volonté ne me lache pas.

Curieusement, j'ai toujours été sensible aux problèmes des dépendances (drogues, alcool) et j'ai toujours ressenti l'envie d'aider les gens concernés (mes amis en l'occurence pour certaines drogues lorsque j'étais ado). J'ai trop bien conscience qu'il est difficile d'accepter de se livrer à un médecin et d'accepter en public (en fait la famille) de dire "j'ai un problème avec l'alcool" et "arrêtez de me proposer un verre, je ne dois plus boire".

Je voudrais m'éduquer. Devenir forte et me dire : "bon, là si tu prends un autre verre, tu dépasses les bornes". C'est peut être une erreur mais je suis convaincue d'y parvenir car pour mes deux grossesses j'ai toujours réussi à ne plus consommer d'alcool (un peu dur au début puis très facile par la suite) seulement un verre par repas de fêtes (noel, anniversaires). Je suis donc capable de me maitriser mais il me faut de l'aide quelqu'un qui ne me connaisse pas, qui ne me juge pas mais qui m'encourage, me félicite les cas échéant ou m'incendie si je flanche. Une sorte de garde fou. Je ne bois jamais seule. Seulement aux moments des repas, je sorts une bouteille et voila. Mon mari boit un verre et moi l'air de rien je bois le reste Pareil, pour les week-end, si on reste entre nous j'ai toujours une raison pour proposer l'apéro (et la fameuse petit bouteille de bière…). Si on va chez mes parents ou mes beaux-parents, c'est l'alcool a profusion et ils savent que je ne dis jamais non. Mon malheur c'est peut être aussi que je "tiens" bien l'alcool, je ne me ridiculise pas car je garde une bonne tenue.
  Lire la suite de la discussion sur magicmaman.com


68142
b
Moi aussi !
9 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.



Commentaires pour cette histoire  Ajouter un commentaire

Par Makks | le 19/08/10 à 04:57

Je réponds sans doute trop tard, mais par hasard je souhaite vous témoignez mon soutiens le plus profond.. Les personnes qui ont vécus, directement ou indirectement l'alcoolisme savent à quel point c'est dur de s'en sortir et c'est un combat de tout les jours, mais se battre en vaut la peine.. Donc encore une fois, courage...

Histoires vécues sur le même thème

Mon mari est alcoolique mais ne le reconnais pas - alcool, tabac, drogues et dependances

image

Bonjour, Cela fait plusieurs années que mon mari est devenu alcoolique. Jusqu'a présent cela ne me genait pas car il ne buvait que modérément et ne se mettait minable que lorsqu'on recevait du monde. Puis nous avons eu deux enfants. Il n'a jamais...Lire la suite

Comment se sevrer lorsqu'on est adepte du binge drinking - alcool, tabac, drogues et dependances

image

Mesdames, Messieurs, Voilà plusieurs mois que je lutte contre mon alcoolisme. J'ai réussi à me reprendre vraiment très bien. Je ne bois plus qu'une seule ou 2 fois par semaine en soirée. J'ai 24 ans et à la fin de mes études, j'étais...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Mon alcoolisme - Prise de conscience
Sur le même thème
L'alcool chez les jeunes
Voir tous les  autres témoignages