Histoire vécue Addictions - Dépendances > Alcool      (3100 témoignages)

Préc.

Suiv.

Julie peut y prendre des infos aussi…

Témoignage d'internaute trouvé sur e-sante
Mail  
| 256 lectures | ratingStar_275249_1ratingStar_275249_2ratingStar_275249_3ratingStar_275249_4
Pour rester dans le positif, je réponds à Elisabeth et surtout Philippe. Julie peut y prendre des infos aussi… Je suis conjointe d'alcoolique, sous traitement baclofène depuis 4 mois, indifférent à l'alcool depuis 2 mois. Il retrouve petit à petit une vie sociale. Il revit. Tout d'abord, Elisabeth et toi pouvez aller sur Google et taper ? L'addiction, une authentique maladie" conférence du Dr Lowenstein, spécialiste du genre.. Vous aurez les bonnes bases de ce que vous avez à affronter. Continue à pister encore et encore le médecin qui pourra te prescrire le Baclofène, pusique tel semble être ton souhait. Continue, ne lâche pas. Mon conjoint est suivi par une thérapeute et le chef de service de neuro-psychiatrie de Villejuif. Il reste important de déterminer si tu n'as pas de contre-indications graves à la prise du Baclo. Mais si rien ne s'y oppose : fonce ! Oui, les études sont en cours mais pas terminées. Oui, il pourrait y avoir des risques.. Mais qu'ont à perdre les malades alcooliques ? S'ils continuent à boire ils sont de toutes façons à courts ou moyens termes condamnés. Ils se pourrissent la vie, ils pourrissent la vie des autres, dégringolade sociale, familiale, affective au bout de la piste. Ameisen est depuis 5 ans sous Baclo, s'il avait continué à boire ses deux bouteilles de vodka jour, il serait sans doute mort ou pas beau à voir. Les effets indésirables de l'alcool contre les effets indésirables du Baclo ? Tous les malades le disent, il n'y a pas photo.. Quant au forte doses aplliquées, ce n'est pas toujours le cas, certains malades ont les effets bénéfiques dès 30mg ! En neurologie, pour les vraies indications du baclo, ils vont déjà jusqu'à 80mg/ jour ! Voilà, Julie, Elisabeth et Philippe, ceci est mon histoire. Effectivement, c'est beaucoup plus calme à la maison. Moi aussi je redescend doucement, doucement et sûrement. Mon compagnon n'est pas abstinent mais indifférent. C'est une belle nuance. Je souhaite vraiment que le baclo puisse officiellement être déclaré traitement de la maladie alcoolique. Imaginez vous le nombre de vies épargnées ? Tous ces couples sauvés, en tout cas des effets destructeurs de l'alcoolisme.. Ce forum réduirait de moitié ses témoignages. Et n'est ce pas ce que toutes celles qui témoignent ici attendent ? Resteraient celles dont malheureusement le conjoint est dans le déni. S'il ne reconnaît pas son alcoolisme, il n'y a pas grand chose à faire ? Sinon faire jouer son légitime instint de conservation.
  Lire la suite de la discussion sur e-sante.fr


275249
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Mon mari est alcoolique mais ne le reconnais pas - alcool, tabac, drogues et dependances

image

Bonjour, Cela fait plusieurs années que mon mari est devenu alcoolique. Jusqu'a présent cela ne me genait pas car il ne buvait que modérément et ne se mettait minable que lorsqu'on recevait du monde. Puis nous avons eu deux enfants. Il n'a jamais...Lire la suite

Comment se sevrer lorsqu'on est adepte du binge drinking - alcool, tabac, drogues et dependances

image

Mesdames, Messieurs, Voilà plusieurs mois que je lutte contre mon alcoolisme. J'ai réussi à me reprendre vraiment très bien. Je ne bois plus qu'une seule ou 2 fois par semaine en soirée. J'ai 24 ans et à la fin de mes études, j'étais...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Mon alcoolisme - Prise de conscience
Sur le même thème
L'alcool chez les jeunes
Voir tous les  autres témoignages