Histoire vécue Addictions - Dépendances > Alcool      (3100 témoignages)

Préc.

Suiv.

Jusqu'à la perte de soi

Témoignage d'internaute trouvé sur forum-couple
Mail  
| 360 lectures | ratingStar_121615_1ratingStar_121615_2ratingStar_121615_3ratingStar_121615_4

Je suis tombé moi-même alcoolique pendant un temps. C'est quelque chose de très difficile à vivre aussi bien pour soi, que pour les autres. On ne vit plus vraiment, on est dans un autre monde. Un monde où l'alcool nous transporte sans dureté. Elle nous permet d'oublier et de rêver. Mais les conséquences sont désastreuses. C'est une perte total de soi aussi bien physiquement que mentalement. Moi je ne voyais même plus ma mère, j'étais tellement cassé que quand elle rentré, je dormais. Je me réveillais la nuit et j'errais jusqu'au matin ou je recommençais. J'aimais ce sentiment de pseudo-liberté, ce "pouvoir" de pouvoir crier et hurler toute la douleur que j'avais sans retenu. L'alcool est une addiction en effet dont on ne sort pas en claquant des doigts. Moi je m'en suis sorti par moi-même et il m'en a fallu de la motivation et des larmes pour pouvoir le faire. Le problème, n'est pas réellement d'être dedans. C'est de savoir pourquoi on a commencé. Et ça, chacun à ses raisons je pense. De plus l'alcool à tendance à développer certains traits de caractères. Violence, haine, tristesse… Cela peut être varié. Mais en général, lorsque l'on sombre dedans, ce n'est pas pour rire. C'est vraiment qu'il y a un soucis. Le truc c'est qu'au départ, on boit juste ce qu'il faut. On atteint un seuil où l'on est "bien" et on se dit qu'on aimerait toujours être dans cet état. Sauf qu'au bout d'un moment, ce seuil devient de plus en plus dure à attraper et on boit de plus en plus. Jusqu'à la perte de soi. Malgré tout ça, je n'excuserais jamais un alcoolique de faire ce qu'il fait subir. Mais je sais ce que c'est que de l'être. J'ai vécu pendant un moment avec quelqu'un dont son père est un alcoolique. Son enfance fût très douloureuse et même encore aujourd'hui, bien qu'elle ai 20 ans, cela reste une torture.
  Lire la suite de la discussion sur forum-couple.com


121615
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Mon mari est alcoolique mais ne le reconnais pas - alcool, tabac, drogues et dependances

image

Bonjour, Cela fait plusieurs années que mon mari est devenu alcoolique. Jusqu'a présent cela ne me genait pas car il ne buvait que modérément et ne se mettait minable que lorsqu'on recevait du monde. Puis nous avons eu deux enfants. Il n'a jamais...Lire la suite

Comment se sevrer lorsqu'on est adepte du binge drinking - alcool, tabac, drogues et dependances

image

Mesdames, Messieurs, Voilà plusieurs mois que je lutte contre mon alcoolisme. J'ai réussi à me reprendre vraiment très bien. Je ne bois plus qu'une seule ou 2 fois par semaine en soirée. J'ai 24 ans et à la fin de mes études, j'étais...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Mon alcoolisme - Prise de conscience
Sur le même thème
L'alcool chez les jeunes
Voir tous les  autres témoignages