Histoire vécue Addictions - Dépendances > Alcool      (3100 témoignages)

Préc.

Suiv.

L'alcoolisme est une maladie complexe

Témoignage d'internaute trouvé sur e-sante
Mail  
| 609 lectures | ratingStar_202731_1ratingStar_202731_2ratingStar_202731_3ratingStar_202731_4

La maladie alcoolique est complexe, nous sommes des personnalités complexes, riches et pauvres en même temps, de vrais éponges à sentiments, des écorches vifs, réactifs parfois jusqu'à l'écxèsdes personnalités avec des cicatrices ou encore des blessures béantesil est très facile de les rouvrir par une maladresse, il est plus difficile de réconforter quelqu'un ALORSje peux être sérieuse, en vous parlant grapho-psychologie (et oui j'ai le diplôme) , analyse transactionnelle (je vous conseille de lire "des jeux et des hommes" Eric BERNE) pour mieux comprendre les inters actions de l'alcool dans un couple (et comprendre ainsi pourquoi il n'est pas toujours évident de sauver son couple quand celui qui boit arrête) mais il y a aussi des livres comme "la personnalité alcoolique" de H G---Zou je pourrais encore vous parler de mon expérience de deux ans dans des services d'alcoologie en tant d'infirmière (ou j'ai même animé des groupes de paroles, les pauvres malades ne comprenaient pas pourquoi je les comprenais si bien, ben oui quoi entre alcooliques ont se comprend) et on peut même se demander pourquoi je suis devenue référente de service (un comble, non ? Mais allez savoir…) , et autre parenthèse (très bonne post cure, la vous êtes le soignant, et pas question de boire, sauf le soir et le week end) ou alors je peux me faire plus légère, et vous parler de tomates (ce qui fait rire certains et en exaspère d'autres) , mais je vous rassure il y aussi dans mon jardin des herbes et des fleurs (30 rosiers entre autres) mais ne comptais pas sur moi pour les travaux d'aiguilles, le crochet par contre je suis aussi capable de faire un appartement dans un garage de mes blanches mains et sans aides (lol !!! ) VOILA C4ETAIT MON COUP DE GUEULE DE LA JOURNEE (très soft comme diront certains) personnellement ce qui m'importe vraiment, se sont les échange, je discute avec des personnes qui utilisent le baclo avec succès, d'autres qui ont plus de mal et même d'autres qui ont participé à ce forum mais refuse l'aide du bacloet alors l'important c'est de faire avance le combat contre notre ennemi à tous j'ai nommé L'ALCOOLhier j'ai passé la journée en Espagne avec NICOLE (du forum) elle va bien (sauf sa voiture depuis hier, désolée pour toi) , et c'est ça l'important échanger pour faire avancer notre progression vers l'indifférence au produit alcoolalors bien sur nous ne pouvons pas être en contact directs avec tout le monde, nous sommes trop nombreux, mais au fils des posts se noue des contacts privilégiés certains vous aiderons en vous tirant vers le haut (et j'en remercie certains qui se reconnaîtront) , et pour les autres vous les soutiendrez en attendant des jours meilleurs pour eux aussi (mais là aussi il s vous apportent quelques chose de précieux, le réapprentissage de la solidarité saine, et constructive) alors mon combat aujourd'hui c'est peut être aussi de trouver des prescripeurs pour d'autre (puisque j'en ai un mais qui refuse que je donne son nom, car elle me suis depuis des années et voit la différence depuis le bacloféne, enfin, il était temps pour la plus mauvaise élève de la classe baclo… sourires) tu me tiendras au courant si ça fonctionne dans le 34ET ça C'ÉTAIT MON MESSAGE D'ESPOIR POUR NOUS TOUSexcusez la tartine, je fais de l'ombre à notre gourou, le pov chou (désolée steph, mais reconnais que c'est rare) ah oui pour ceux que les tomates énervent aujourd'hui je plante un citronnier, et je mets en route le spa de nage (lol !!! Mais sourire quand même) enfin un dernier mot pour le modérateur, ne le supprimer pas celui là, il m'a demander du temps et puis surtout il n'est pas agressif (zen la vivie) amicalement.
  Lire la suite de la discussion sur e-sante.fr


202731
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Mon mari est alcoolique mais ne le reconnais pas - alcool, tabac, drogues et dependances

image

Bonjour, Cela fait plusieurs années que mon mari est devenu alcoolique. Jusqu'a présent cela ne me genait pas car il ne buvait que modérément et ne se mettait minable que lorsqu'on recevait du monde. Puis nous avons eu deux enfants. Il n'a jamais...Lire la suite

Comment se sevrer lorsqu'on est adepte du binge drinking - alcool, tabac, drogues et dependances

image

Mesdames, Messieurs, Voilà plusieurs mois que je lutte contre mon alcoolisme. J'ai réussi à me reprendre vraiment très bien. Je ne bois plus qu'une seule ou 2 fois par semaine en soirée. J'ai 24 ans et à la fin de mes études, j'étais...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Mon alcoolisme - Prise de conscience
Sur le même thème
L'alcool chez les jeunes
Voir tous les  autres témoignages