Histoire vécue Addictions - Dépendances > Alcool      (3100 témoignages)

Préc.

Suiv.

Le Baclofène m'a délivré de ma dépendance alcoolique

Témoignage d'internaute trouvé sur e-sante - 30/12/10 | Mis en ligne le 28/10/11
Mail  
| 284 lectures | ratingStar_223020_1ratingStar_223020_2ratingStar_223020_3ratingStar_223020_4
Je me présente tout d'abord, Djoule, 34 ans, grand habitué des forums quand j'ai commencé le baclo (février 2010) , notamment du forum de Franck, m'enfin bon, passons Me rendant compte que le forum d'e-santé est devenu nettement moins pollué donc beaucoup plus constructif, je vous livre mon témoignage de guérison. (je vais tenter d'être concis, c'est promis ! ). Alcoolique depuis l'âge de 18 ans (à très haute dose ! ) , j'ai débuté ma soif de guérison par deux sevrages d'une semaine en hôpital en 2006 et 2007, puis fin 2007, je suis parti un mois en cure. Tous les trois se sont soldés par des rechutes. Puis fin 2008, je me décide, motivé comme jamais, à enchaîner une cure d'un mois, suivie de trois mois de post-cure afin de consolider la première. Je n'ai pas bu une goutte d'alcool pendant près d'un an et demi ! Mais alors, quel supplice !!! Mon problème n'était plus l'alcool mais toutes ces angoisses qui vous empêchent de vivre. Socialement je ne vivais plus. Dès que je me trouvais face à une (ou des) personne (s) que je ne connaissais pas, alors tremblements, incapacité à réfléchir, suées, champ de vision qui se rétrécit, l'impression que l'on va s'évanouir etc J'étais dans l'impossibilité de vivre  Je m'étais résigné et commençais à entrevoir un lent suicide à l'alcool (un peu comme dans "leaving Las Vegas") car je préférais vivre pleinement ma déchéance que de subir tout le long de ma vie. Je n'ai pas eu le temps d'entamer tout cela que j'ai eu vent du baclofène M'étant renseigné du mieux que je pouvais (je maîtrise très bien l'outil internet) , je décide d'en parler à ma psy. Frileuse au départ puis beaucoup plus confiante de par ma volonté de m'en sortir et toutes les infos glanées ci et là sur internet, nous avons entamé le protocole début février. Et là? ça fait six mois que je vis totalement ! Ce n'est pas une renaissance, mais réellement une naissance !!! Plus d'angoisses, une consommation d'alcool contrôlée à 100 %. Je suis musicien et je n'ai jamais été aussi créatif que maintenant. Que du bonheur !! Mes proches n'en reviennent pas. Je suis stabilisé à 210 mg. Je tenais à apporter mon témoignage car quand je me suis renseigné sur le baclo, je n'ai vu aucun cas similaire (abstinence malheureuse longue durée) du coup, je me demandais si tout cela allait être efficace sur moi. Je participerai dorénavant au forum si je sens que je peux être utile, sinon non.
  Lire la suite de la discussion sur e-sante.fr


223020
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Mon mari est alcoolique mais ne le reconnais pas - alcool, tabac, drogues et dependances

image

Bonjour, Cela fait plusieurs années que mon mari est devenu alcoolique. Jusqu'a présent cela ne me genait pas car il ne buvait que modérément et ne se mettait minable que lorsqu'on recevait du monde. Puis nous avons eu deux enfants. Il n'a jamais...Lire la suite

Comment se sevrer lorsqu'on est adepte du binge drinking - alcool, tabac, drogues et dependances

image

Mesdames, Messieurs, Voilà plusieurs mois que je lutte contre mon alcoolisme. J'ai réussi à me reprendre vraiment très bien. Je ne bois plus qu'une seule ou 2 fois par semaine en soirée. J'ai 24 ans et à la fin de mes études, j'étais...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Mon alcoolisme - Prise de conscience
Sur le même thème
L'alcool chez les jeunes
Voir tous les  autres témoignages