Histoire vécue Addictions - Dépendances > Alcool      (3100 témoignages)

Préc.

Suiv.

Le baclofène me donne le meilleur résultat

Témoignage d'internaute trouvé sur e-sante 65 ans
Mail  
| 1912 lectures | ratingStar_114330_1ratingStar_114330_2ratingStar_114330_3ratingStar_114330_4

Le baclo m'a considérablement diminué les effets de craving au niveau boulimie, mais j'admets qu'il ne les a pas supprimé totalement. Si au niveau alcool c'est total réussite, pour les envies de bouffe, c'est vrai que ce n'est pas le même topo mais moi, je suis toujours en automédication, il faut que j'aille chercher mes médocs en Espagne, alors j'économise… quand j'ai vu que ça marchait à tant de mg (80) pour l'alcool, et que ça m'avait beaucoup diminué l'appêtit, j'ai fait stop, et n'ai plus augmenté, et je me suis souvent posé la question : à combien faudrait-il que j'arrive pour perdre complètement mes envies de nourriture ? Je ne sais pas… je sais juste qu'aujourd'hui je n'ai plus envie de boire, si je me fais une crise de bouffe ; telle que plusieurrs engouffrées à la suite, eh oui ça m'arrive encore, mais beaucoup moins souvent, je contrôle et le lendemain, je mange très frugalement et depuis le début je continue de maigrir, lentement c'est sûr mais surement. Il y avait 10 ans que je n'avais pas fait ce poids et je suis vraiment contente - 16kg en 8 mois d'habitude j'arrivais tous les ans à perdre 6kg l'été en forçant un peu et je les reprenais toujours l'hiver Même si je fais encore des écarts, ça ne me culpabilise plus car je controle, et de toutes façons, je n'avais pas eu un résultat comme ça avant. Tous les régimes réunis et méthodes que j'ai utilisées pour avoir moins faim, c'est de loin le baclo qui me donne le meilleur résultat Car je le redis, ça fait 10 ans que j'éssaie de perdre ces 15kg sans résultats et en 8 mois c'est fait Alors peut être que comme pour l'alcool, nous sommes différents et certains pour être guéris doivent arriver à des doses très importantes. Moi il m'a fallut 80mg seulement, il y en a qui sont à 200, ou 300 pour ressentir un effet positif Je reconnais que j'ai de la chance qu avec cette petite posologie je m'en sorte Peut être que si j'augmentait je n'aurai plus de craving, mais je crois que j'en resterai là puisque ça me va, même si ce n'est pas parfait : au moins j'ai encore le plaisir d'un verre de vin et aussi d'une patisserie.
  Lire la suite de la discussion sur e-sante.fr


114330
b
Moi aussi !
1 personne a déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Mon mari est alcoolique mais ne le reconnais pas - alcool, tabac, drogues et dependances

image

Bonjour, Cela fait plusieurs années que mon mari est devenu alcoolique. Jusqu'a présent cela ne me genait pas car il ne buvait que modérément et ne se mettait minable que lorsqu'on recevait du monde. Puis nous avons eu deux enfants. Il n'a jamais...Lire la suite

Comment se sevrer lorsqu'on est adepte du binge drinking - alcool, tabac, drogues et dependances

image

Mesdames, Messieurs, Voilà plusieurs mois que je lutte contre mon alcoolisme. J'ai réussi à me reprendre vraiment très bien. Je ne bois plus qu'une seule ou 2 fois par semaine en soirée. J'ai 24 ans et à la fin de mes études, j'étais...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Mon alcoolisme - Prise de conscience
Sur le même thème
L'alcool chez les jeunes
Voir tous les  autres témoignages