Histoire vécue Addictions - Dépendances > Alcool      (3100 témoignages)

Préc.

Suiv.

Ma mère est alcoolique

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 477 lectures | ratingStar_27167_1ratingStar_27167_2ratingStar_27167_3ratingStar_27167_4

Bonjour,

Je pense que j'ai l'âge d'être ta mère, aussi je viens essayer de t'expliquer ce drame qu'est l'alcool. C'est une maladie. J'ai sû très jeune que j'étais alcoolique et il m'a fallut faire un long chemin, ce chemin que l'on ne peut faire que seule, accompagnée bien sûr d'amis comme moi mais chacun a sa propre expérience.

C'est très dur de comprendre un alcoolique, lui même ne se comprend pas alors… c'est délicat d'aborder le sujet avec ta maman. Elle boit sans doute en cachette, c'est dire aussi combien elle a honte. Bien que tu ne veuilles que l'aider, elle se sentira obligatoirement jugée, épiée, elle sera triste. Il y a un caractère dépressif dans l'alcoolisme, et quand on boit on devient dépressif : c'est un cercle infernal.

Il faut qu'elle sache que tu l'aimes, que tu es là pour elle. C'est dur ce que je vais te dire mais le malade alcoolique repousse celui qui le sépare du verre, tu te rends compte, le verre passe avant… C'est la maladie, cette maladie qui dégrade, désespère, sépare ceux qui s'aiment. On sait qu'il faut faire quelque chose mais on imagine pas qu'on y arrivera un jour, un jour sans alcool semble impossible. C'est dire combien on se sent misérable face à cette vérité et coupable.

Pourtant, on y arrive, on relève la tête. Oh, pas seul, accompagné d'amis comme soi. Il y aura -peut-être- des rechutes mais toutes ces périodes de sobriété construisent l'abstinent qui n'aura plus envie de revenir dans son enfer. Il suffit qu'il veuille faire le premier pas. Seulement qu'il décide de le faire pour lui, pour ELLE.

Je suis là quand tu veux, tu peux toujours m'écrire, je te souhaite bon courage et n'aie pas peur, ne panique pas. Moi aussi, je suis tombée et même bien bas. Je vais bien aujourd'hui, je sais que rien n'est jamais gagné mais parce que je le sais je reste vigilante.

Je vous souhaite des jours plus heureux à ta maman, ton frère et toi.

Je suis alcoolique (abstinente) , fille d'alcooliques et soeur d'alcooliques et… je m'en suis sortie !
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


27167
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Mon mari est alcoolique mais ne le reconnais pas - alcool, tabac, drogues et dependances

image

Bonjour, Cela fait plusieurs années que mon mari est devenu alcoolique. Jusqu'a présent cela ne me genait pas car il ne buvait que modérément et ne se mettait minable que lorsqu'on recevait du monde. Puis nous avons eu deux enfants. Il n'a jamais...Lire la suite

Comment se sevrer lorsqu'on est adepte du binge drinking - alcool, tabac, drogues et dependances

image

Mesdames, Messieurs, Voilà plusieurs mois que je lutte contre mon alcoolisme. J'ai réussi à me reprendre vraiment très bien. Je ne bois plus qu'une seule ou 2 fois par semaine en soirée. J'ai 24 ans et à la fin de mes études, j'étais...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Mon alcoolisme - Prise de conscience
Sur le même thème
L'alcool chez les jeunes
Voir tous les  autres témoignages