Histoire vécue Addictions - Dépendances > Alcool      (3100 témoignages)

Préc.

Suiv.

Medicaments pour arreter l'alcool

Témoignage d'internaute trouvé sur e-sante - 03/02/10 | Mis en ligne le 18/05/12
Mail  
| 302 lectures | ratingStar_256531_1ratingStar_256531_2ratingStar_256531_3ratingStar_256531_4
Pour alx, val 85.j'ai 47 ans 1 fille de 15 ans 1/2. Je suis malade alcoolique depuis tres longtemps (moi aussi j'ai commence par quelques verre puis ces derniers. Moi c'était 1 litre de whysky par jour ; evidement les consequences s'en ressenttent : depressions (origine anterieur a l'alcoolisme ? ) et cirrhose du foie (reversible ou irreversible ? ). J'essaie de me soigne depuis bientot un an, il etait temps, peut-être trop tard ? L'avenir me le dira. Mais bon tant pis pour moi, je l'ai un peu cherche (même si… enfin c'est un autre sujet). Depuis 3 mois et apres être sorti de 6 semaine de clinique psychiatrique, je n'ai plus rebu, je n'en ai même pas la tentation car l'alcool n'a jamais ete festif pour moi plutot par manques. Je repars d'ici a un mois en post cure pour 3 semaines (car rien n'est jamais definitif et je ne veux pas rechuter). Le probleme qui se pose a mois aujourd'hui (et qui repondras peut-être a ta lette) ,c'est que a ma fille a vecu tout cela, pas plus tard qu'hier elle m'as fait part de ce qu'elle ressentait quant je rentrais ivre ou avac un visage tumefie par un accident de voiture (sans mettre personne d'autre en cause pour cette fois) ;je savais qu'elle pouvait, un jour, ressentir tous cela mais je n'ai pu ou su reagir. C'est dur d'entendre me dire qu'elle ne veut plus me voir mais je suis conscient du mal que je lui ai fait. J'ai donc a ce jour parler a mon medecin de famille si elle pouvait lui parler car, evidement et logiquement elle ne veut plus me parler, car je veux que ma fille s'en sorte. Vola en resume et pour te dire que toi tu doit reagir de suite pour toi et tes enfants. Ton mari dit qu'il prefere mourrir, c'est du chantage qu'il te fait. Donc a ce jour et au vu de mon experience tu dois lui poser un ultimatum soit il se soigne (venant de lui même, ce serait le mieux ou il peut se faire interner par une tierce personne ou tu le quitte. S'il te plait n'attend pas pour toi et ton enfant qu'il soit trop tard. Tu ne doit pas te sacrifier et sacrifier ton enfant pour lui (comme pour moi personne ne doit culpabliser, c'est moi qui ait fait du mal il faut que j'essai de reparer toutes mes erreurs) ,il doit se soigne de gres ou de force. Dans le cas contraire : part. Ce que te dis c'est au vue de mon experience, ce n'est pas un jugement ni un conseil (je suis mal placer pour faire un constat) alors si tu veux tu peut contacter soit ton medecin personnel, un psychiatre, ou autre institut specialise (genre centre medico psychologique) pour te renseigner et avoir la meilleur demarche a faire. Si tu veux retrouver ton equilibre et preserver celui de ton enfant alors fait le n'hesite pas. Ma fille m'as dit "les gens n'ont que ce qu'il meritent, c'est peut-être vrai (je parle pour moi, egalement). Courage et bonne chance.
  Lire la suite de la discussion sur e-sante.fr


256531
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Mon mari est alcoolique mais ne le reconnais pas - alcool, tabac, drogues et dependances

image

Bonjour, Cela fait plusieurs années que mon mari est devenu alcoolique. Jusqu'a présent cela ne me genait pas car il ne buvait que modérément et ne se mettait minable que lorsqu'on recevait du monde. Puis nous avons eu deux enfants. Il n'a jamais...Lire la suite

Comment se sevrer lorsqu'on est adepte du binge drinking - alcool, tabac, drogues et dependances

image

Mesdames, Messieurs, Voilà plusieurs mois que je lutte contre mon alcoolisme. J'ai réussi à me reprendre vraiment très bien. Je ne bois plus qu'une seule ou 2 fois par semaine en soirée. J'ai 24 ans et à la fin de mes études, j'étais...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Mon alcoolisme - Prise de conscience
Sur le même thème
L'alcool chez les jeunes
Voir tous les  autres témoignages