Histoire vécue Addictions - Dépendances > Alcool      (3100 témoignages)

Préc.

Suiv.

Mère alcoolique : elle n'a pas su s'arrêter à temps

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo
Mail  
| 722 lectures | ratingStar_218830_1ratingStar_218830_2ratingStar_218830_3ratingStar_218830_4

Voilà pour ceux qui me connaisse pas je résume en deux mots : Ma mére est alcoolique depuis plus de 20 ans. Aujourd'hui séparée de mon pére elle vit seule est l'acool lui bouffe le cerveau. Elle dévelloppe la maladie de Karskaoff. La souffrance de cette maladie la suit depuis 20 ans et nous aussi… Je reviens ici aujourd'hui pour vous dire qu'elle rentre à l'hopital ce matin. Elle est vraiment très mal en point. Je pense que le diagnostic ne va pas être très très bon… L'an passé en novembre les médecins nous avaient déjà dit que si elle n'arrétait pas de boire ses jours étaient en danger. Et d'ailleurs même le fait d'arréter de boire ne l'aurait peut-être pas sauvée… Elle boit toujours, et malheureusement ce qui devait arriver arrive. Je pense que l'on est même passé au delà de l'alcoolisme maintenant pusique son cerveau ne fonctionne plus. Elle est lucide et deux minutes après elle ne l'est plus. Je pense aussi (sans être médecin) que tout le systéme digestif est touché, elle vomi du sang, elle est très très très jaune, les yeux également, ses selles sont très très noires…

Je lui en veut de ne pas avoir su saisir au bon moment les mains que nous lui avons tendus pour qu'elle s'en sorte… Je lui en veux de s'être mutilée à ce point, de s'être fait souffrir, de s'être détruite, de ne pas avoir pris soin d'elle… Elle était tellement belle… Je lui en veut de ne pas avoir su se préserver pour la naissance de ma fille, sa petite fille. Ce bébé que j'ai eu tellement de mal à avoir et dont elle aurait été si fière. Mais là elle n'imprime pas, elle se rend même pas compte que je suis enceinte de 7 mois et demis. On avait tellement de chôses à faire ensemble toutes les deux, on avait encore tellement de temps pour nous, on aurait pu faire un tas de chôses toutes les trois… Mais la vie en décide autrement…

Elle, ma mére, en à aussi décidé autrement… Elle à fait le choix de continuer à ce détruire avec ce putain d'alcool, je lui ai demandé pourquoi : Elle m'à répondu "Parceque je n'ai pas la force de vivre mais pas le courage de me suicider non plus"…
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


218830
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Mon mari est alcoolique mais ne le reconnais pas - alcool, tabac, drogues et dependances

image

Bonjour, Cela fait plusieurs années que mon mari est devenu alcoolique. Jusqu'a présent cela ne me genait pas car il ne buvait que modérément et ne se mettait minable que lorsqu'on recevait du monde. Puis nous avons eu deux enfants. Il n'a jamais...Lire la suite

Comment se sevrer lorsqu'on est adepte du binge drinking - alcool, tabac, drogues et dependances

image

Mesdames, Messieurs, Voilà plusieurs mois que je lutte contre mon alcoolisme. J'ai réussi à me reprendre vraiment très bien. Je ne bois plus qu'une seule ou 2 fois par semaine en soirée. J'ai 24 ans et à la fin de mes études, j'étais...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Mon alcoolisme - Prise de conscience
Sur le même thème
L'alcool chez les jeunes
Voir tous les  autres témoignages