Histoire vécue Addictions - Dépendances > Alcool      (3100 témoignages)

Préc.

Suiv.

Mon mari alcoolique, je ne sais plus quoi faire !

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 914 lectures | ratingStar_20137_1ratingStar_20137_2ratingStar_20137_3ratingStar_20137_4

J'ai particulièrement aimé le "tout est bon pour replonger, aussi bien les mauvaises nouvelles que les bonnes nouvelles". Très juste !

Je me suis posée également beaucoup de questions sur la meilleure attitude à avoir pour l'inciter à arrêter… la colère et les engueulades (ça l'ennuie, mais ça ne marche pas) , le calme et l'indifférence (ça marche encore moins, là il n'est même pas embêté) , les discours rationnels (cause toujours tu m'intéresses).

En fait, la seule chose qui fonctionne, c'est quand tout au fond de moi j'en ai tellement marre que je suis réellement prête à faire mes valises… Et alors là, bien que je l'en ai menacé des milliers de fois sans le faire (notamment parce que c'est moi qui bosse et c'est moi qui paie le loyer…) , c'est comme s'il arrivait à faire la différence. Il sait que c'est sérieux, et tout à coup il va voir un centre d'alcoologie, il arrête de boire quelque temps. Mais malheureusement, après parfois 1 an complet d'abstinence, il a toujours repris.

La seule chose qui l'incite à arrêter c'est donc que je prenne la décision de le quitter. Malheureusement, cette décision me demande à moi un cheminement psychologique très éprouvant… il faut que je sois tellement désespérée que j'en arrive à décider de casser tout ce que j'ai péniblement construit (un certain confort matériel) , pour me jeter moi-même dans l'insécurité (trouver un logement, payer un déménagement, etc). Et une fois que ma décision est enfin prise, alors que je suis complètement paumée et bouleversée, comme par hasard, il arrive tout repentant en me disant : "J'arrête de boire… " Pour quelques jours, quelques semaines, quelques mois… et nous voilà repartis dans le cercle infernal.

En fait, je vois bien ce qu'il faudrait que je fasse… que je le quitte quand même. Le problème ; c'est que si je le fais, si je m'organise une nouvelle vie, il ne sera plus question de retour, qu'il soit abstinent ou pas… ma faculté d'adaptation est limitée.

Bon courage.
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


20137
b
Moi aussi !
6 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Mon mari est alcoolique mais ne le reconnais pas - alcool, tabac, drogues et dependances

image

Bonjour, Cela fait plusieurs années que mon mari est devenu alcoolique. Jusqu'a présent cela ne me genait pas car il ne buvait que modérément et ne se mettait minable que lorsqu'on recevait du monde. Puis nous avons eu deux enfants. Il n'a jamais...Lire la suite

Comment se sevrer lorsqu'on est adepte du binge drinking - alcool, tabac, drogues et dependances

image

Mesdames, Messieurs, Voilà plusieurs mois que je lutte contre mon alcoolisme. J'ai réussi à me reprendre vraiment très bien. Je ne bois plus qu'une seule ou 2 fois par semaine en soirée. J'ai 24 ans et à la fin de mes études, j'étais...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Mon alcoolisme - Prise de conscience
Sur le même thème
L'alcool chez les jeunes
Voir tous les  autres témoignages