Histoire vécue Addictions - Dépendances > Alcool      (3100 témoignages)

Préc.

Suiv.

Mon mari se sent en sécurité à l'hôpital

Témoignage d'internaute trouvé sur e-sante
Mail  
| 523 lectures | ratingStar_223599_1ratingStar_223599_2ratingStar_223599_3ratingStar_223599_4
capricorne: mon mari est resté longtemps dans le déni et je ne sais pas encore aujourd'hui meme sous baclofène à 60mg 3 fois par jour dans un hopital psychiatrique si il a eut vraiment une prise e conscience,je me suis séparé de lui et c'est sure cela ne doit pas vraiment l'aidé je ne sais pas, je me dis toujours que si je ne l'avais pas quité, il n'aurait jamais touché le fond? MAIS QUE CELA VEUT DIRE AUSSI, TOUCHE LE FOND? il a fait 2 tentatives de suicide,doc il a touché le fond et c'est retrouvé à l'hopital, depuis il y est,et se sent chez lui;il est aussi obligé de parler de lui,il sait pourquoi il a toujours but a l'heure actuel, il a eut la déclic avec la psychiatre-alcoologue de l'hopital; il se sent bien avec elle et avance à petit pas. quelques fois c'est tres dur ,il y a des hauts et des bas des énormes bas, mais la ou je crois qui l'a pri concience c'était de chercher finalement des réponses à son mal-etre. a l'epoque nous avions essayer les alcooliques anonymes; il n'a pas aimé du tout, on a eut recours a des taitements contre la dépression mais des rechutes énormes. je pense aujourd'hui il se sent en sécurité au sein de l'hopital; il a des droit de sorties ,le week-end mais cela le ramène à la vie normal et les gens qui l'entourent meme sa familles est source de stress pour lui; il doit tout recommencer, sa vie privé et sa vie proffessionnelle. je ne sais quoi te conseiller mais dut à ma propre expérience,il ne faut surtout pas culpabilisé, moi j'ai essayé de l'aidé et dieu sait combien de fois , j'y est laissé des blessures encore encré en moi; si je suis sur ce forum ce n'est pas pour rien , se confier fait du bien. je peut te dire qu'il faut te protéger, moi je suis parti par sécurité , nous avons une fille ensemble, a peine 2 ans;et je e peut que penser encore aujourd'hui que l'alcool est plus fort que tout, j'était là, otre fille sous le meme toit que lui, il c'est détruit a petit feu,l'amour pour lui était grandiose, un amour de passion, si je suis parti heureusement aujourd'hui je sis pourquoi: c'est l'amour! partir, accepter l'echec du mariage; je suis enfant de parents divorcé et je revais pour ma fille ou papa et maman resterai ensemble; mais moi aussi j'ai pri conscience de cette maladie grave qui entraine la prison; la folie ou la mort! aujourd'hui je suis quelque part en paix et aussi grace à ma fille; on ne fait pas des enfants pour soi, et ils ne sont pas responsable de nos problèmes. j'ai des informations au moins a donner plus tad a ma fille et lui dire que tomber dans l'alcool ou ere depressif ou aller consulter, n'ai pas une tare et expliqué qu'elle aura toujours un papa qui l'aime et c'est le principal; mais lui faire vivre tot ou tard la descente de son pere sous les yeux et moi cachés les choses dans un tiroir bien rangé , il en était hors de question. je ne l'aurais pas quité, il ne se soigne pas; et encore je vivrais sous la trahison; la manipulation, et la violence conjugual moral; on est tous des etres humains qui meritent le bonheur,c'est un choix aussi, mais je crois fortement l'etre le plus aimé au monde, tu peut comprendre sa douleur mais la prendre totalement une vie ne suffirait pas!
  Lire la suite de la discussion sur e-sante.fr


223599
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Mon mari est alcoolique mais ne le reconnais pas - alcool, tabac, drogues et dependances

image

Bonjour, Cela fait plusieurs années que mon mari est devenu alcoolique. Jusqu'a présent cela ne me genait pas car il ne buvait que modérément et ne se mettait minable que lorsqu'on recevait du monde. Puis nous avons eu deux enfants. Il n'a jamais...Lire la suite

Comment se sevrer lorsqu'on est adepte du binge drinking - alcool, tabac, drogues et dependances

image

Mesdames, Messieurs, Voilà plusieurs mois que je lutte contre mon alcoolisme. J'ai réussi à me reprendre vraiment très bien. Je ne bois plus qu'une seule ou 2 fois par semaine en soirée. J'ai 24 ans et à la fin de mes études, j'étais...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Mon alcoolisme - Prise de conscience
Sur le même thème
L'alcool chez les jeunes
Voir tous les  autres témoignages