Histoire vécue Addictions - Dépendances > Alcool      (3100 témoignages)

Préc.

Suiv.

Mon père est alcoolique

Témoignage d'internaute trouvé sur sante-medecine-ccm - 07/11/11 | Mis en ligne le 05/04/12
Mail  
| 395 lectures | ratingStar_237243_1ratingStar_237243_2ratingStar_237243_3ratingStar_237243_4
Vos témoignages m'ont beaucoup touché. Je suis aussi dans ce cas. J'ai aujourd'hui 19 ans et mon père est alcoolique depuis presque 30 ans. En ce qui me concerne je l'ai compris toute seule, en trouvant régulièrement des flashs d'alcool dans la poche interne de son manteau à l'âge de 10 ans. J'ai très peu de réels souvenirs de mon enfance. Pourtant elle a été heureuse, et j'étais très proche et complice avec mon père. Ma mère, consciente de sa dépendance, avait beau essayer de lui en parler : Déni, déni, déni. Il a nié pendant 10 ans, je me souviens des disputes à répétition, parfois même en pleine nuit, des nuits que je passais à pleurer dans mon lit car ma mère rentrait très tard du travail, ou pas du tout pour fuir mon père. Il s'est fait hospitalisé d'urgence il y a quelques années maintenant. Il était entre la vie et la mort, son foie était complétement détruit, il a développé une hépatite C'et un début de cirrhose. Les médecins étaient très sceptiques quant à sa survie. Il s'en est finalement sorti, en grande parti, je pense, grâce au soutien de ses amis et de sa famille et il a, pour le coup, été obligé de faire face à sa maladie. Il a arreté de boire pendant quelques années, mais il rechute souvent maintenant mais ma mère est toujours derrière lui pour l'aider à surmonter ces moments de faiblesse. J'admire son courage et sa force quotidienne, et pourtant, qu'est ce qu'elle en bave… Quant à moi, ce sujet est tabou dans le sens où jamais je n'en ait parlé avec lui, je ne fais jamais aucune réflexion quand je remarque qu'il a bu. C'est souvent quand il rentre du boulot et l'épreuve la plus dure de la soirée, c'est le repas pendant lequel je n'ouvre pas la bouche et que je fuis le plus rapidement possible pour finalement sortir ou m'enfermer dans ma chambre toute la soirée. Je me deteste à chaque fois que j'agis de cette façon, mais c'est plus fort que moi. Lui non plus, ne m'en a jamais parlé d'ailleurs. Nous sommes bloqués tous les deux à ce niveau là. Depuis son hospitalisation tout a changé. Complicité envolée. Comme si une ENORME barrière s'était foutue entre nous. J'ai beau essayé de comprendre, je n'y arrive pas. J'ai beau essayé d'y remédier, rien n'y fait. Nous sommes froids l'un envers l'autre. Nous ne communiquons quasiment plus. J'ai l'impression d'être face à un inconnu. J'ai peur qu'il croit que je ne l'aime plus, que j'ai honte de lui… Ce qui n'est absolument pas le cas. Suite à une rechute récente, ma mère a fait ses bagages et est partie, chose qui n'était jamais arrivée. Cet evenement m'a boulversé et je me suis enfin laché devant ma mère. Elle a compris à quel point j'avais souffert de la maladie de mon père (même devant ma mère je restais très pudique face à mes émotions et mes sentiments). Elle a finalement décidé de rester pour moi mais a forcé mon père à en parler avec moi. Discussion que j'aurai voulu éviter, tant elle me mettait mal à l'aise. Ça a fini dans les pleures et dans des promesses éphémères, il a pris conscience que j'avais souffert, et que je ne fuyais pas parce que je m'en foutais, mais parce que ça m'était insupportable. Je pense que mon père ne guérira jamais. Ça fait parti de lui, c'est comme ça. Vivre avec une personne alcoolique use à la longue et c'est vrai qu'il faut d'abord penser à son bien être. Néamoins, sans ses proches, il ne serait peut être plus là aujourd'hui.
  Lire la suite de la discussion sur sante-medecine.commentcamarche.net


237243
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Mon mari est alcoolique mais ne le reconnais pas - alcool, tabac, drogues et dependances

image

Bonjour, Cela fait plusieurs années que mon mari est devenu alcoolique. Jusqu'a présent cela ne me genait pas car il ne buvait que modérément et ne se mettait minable que lorsqu'on recevait du monde. Puis nous avons eu deux enfants. Il n'a jamais...Lire la suite

Comment se sevrer lorsqu'on est adepte du binge drinking - alcool, tabac, drogues et dependances

image

Mesdames, Messieurs, Voilà plusieurs mois que je lutte contre mon alcoolisme. J'ai réussi à me reprendre vraiment très bien. Je ne bois plus qu'une seule ou 2 fois par semaine en soirée. J'ai 24 ans et à la fin de mes études, j'étais...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Mon alcoolisme - Prise de conscience
Sur le même thème
L'alcool chez les jeunes
Voir tous les  autres témoignages