Histoire vécue Addictions - Dépendances > Alcool      (3100 témoignages)

Préc.

Suiv.

Pour les malades ou parents de malades alcooliques

Témoignage d'internaute trouvé sur femmeactuelle
Mail  
| 216 lectures | ratingStar_260970_1ratingStar_260970_2ratingStar_260970_3ratingStar_260970_4
Trouvé ce texte sur le forum des alcooliques anonymes. ITINÉRAIRE DES PREMIERS JOURS. Maintenant que vous avez arrêté de boire, votre principal problème est de rester sobre. Voici quelques suggestions, basées sur notre expérience, qui peuvent vous faciliter la vie. 1 – La maladie alcoolique n'est ni un drame, ni une fatalité. Il suffit De ne pas prendre le premier verre juste pour 24 heures. Si vous prenez Ce premier verre, la pompe est amorcée. N'oubliez pas que l'alcool est Plus fort que vous et que la volonté n'est pas suffisante. La faim, la fatigue, la solitude et la colère sont nos ennemis. 2 – S'il vous vient l'obsession d'un verre, il se peut que ce ne Soit que votre corps qui demande du liquide, et cette demande est Parfois très forte. Buvez donc beaucoup, pourvu que ce ne soit pas alcoolisé. Des jus De fruits, du thé ou du café sucré satisferont au mieux le besoin en Liquide de votre corps. Pensez également à bien vous nourrir. 3 – L'alcool a pu nuire à votre santé. Parlez-en à votre médecin. 4 – Changez vos habitudes. Evitez les endroits où vous buviez. Changez éventuellement votre itinéraire pour ne pas vous retrouver dans Un lieu qui pourrait vous mettre mal à l'aise. 5 – Soyez actif. Meublez les temps morts de façon positive : - soignez votre tenue. - maintenez vous en bonne forme physique ; faites une promenade … - prenez un bain. - bricolez, faites du jardinage. - faites du vélo, de la natation. - lisez, écoutez de la musique. - allez au cinéma. Etc … En un mot, faites vous plaisir ! 6 – Ne restez pas seul, rencontrez des amis A. A. N'hésitez pas à Vous servir du téléphone (pour éviter le premier verre, pour discuter Avec un ami A. A. D'une question qui vous tracasse, pour exposer le plan De votre journée … ou simplement pour lui dire que tout va bien). La personne que vous contacterez peut avoir besoin de votre appel autant que vous. Si les correspondants sont absents, pensez à la permanence locale. 7 – Ayez un plan pour la journée. Ne la traversez pas dans la Confusion. Vous ne suivrez peut-être pas ce plan, mais faites de votre Mieux. 8 – Allez-y doucement, n'en faites pas trop, ni trop vite. Nous les Alcooliques avons tendance à l'exagération. Agissez, mais ménagez-vous Des temps de repos, de réflexion. 9 – L'important d'abord. Etablissez vos priorités, vous rappelant toujours que la sobriété prend le pas sur tout le reste. 10 – Perdre votre sang-froid est un luxe que vous ne pouvez pas vous permettre ; Rappelez vous qu'il est même possible que l'autre ait raison ; soyez donc tolérant et évitez les perturbations émotionnelles. 11 – Il n'y a pas de problèmes qu'un verre puisse résoudre. Ce n'est qu'en restant sobre que vous pourrez y faire face ; 12 – Allez en réunion le plus souvent possible. Utilisez la littérature A. A. Faites-nous confiance, on peut arrêter de boire et être heureux. L'important d'abord. Demeurer Sobre, voilà pour moi la chose la plus importante de ma vie. La Décision la plus importante que j'ai prise fut celle d'arrêter de Boire. Je suis convaincu que ma vie toute entière dépend de mon refus De prendre ce premier verre. Rien au monde n'est plus important pour Moi que ma propre sobriété. Ma vie toute entière, dépend de cette Résolution.
  Lire la suite de la discussion sur femmeactuelle.fr


260970
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Mon mari est alcoolique mais ne le reconnais pas - alcool, tabac, drogues et dependances

image

Bonjour, Cela fait plusieurs années que mon mari est devenu alcoolique. Jusqu'a présent cela ne me genait pas car il ne buvait que modérément et ne se mettait minable que lorsqu'on recevait du monde. Puis nous avons eu deux enfants. Il n'a jamais...Lire la suite

Comment se sevrer lorsqu'on est adepte du binge drinking - alcool, tabac, drogues et dependances

image

Mesdames, Messieurs, Voilà plusieurs mois que je lutte contre mon alcoolisme. J'ai réussi à me reprendre vraiment très bien. Je ne bois plus qu'une seule ou 2 fois par semaine en soirée. J'ai 24 ans et à la fin de mes études, j'étais...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Mon alcoolisme - Prise de conscience
Sur le même thème
L'alcool chez les jeunes
Voir tous les  autres témoignages