Histoire vécue Addictions - Dépendances > Alcool      (3100 témoignages)

Préc.

Suiv.

Prendre conscience de son état

Témoignage d'internaute trouvé sur e-sante 47 ans
Mail  
| 730 lectures | ratingStar_121273_1ratingStar_121273_2ratingStar_121273_3ratingStar_121273_4

J'ai 47 ans depuis le debut 2010 ,celibataire, une fille de 16 ans adorable.mais qui a eu le malheur de voir son pere dans de "mauvaises conditions".je me dit alcoolique depuis + de 20 ans, alcools frequent, excessif, dependance. Conscient de trop boire mais pas en etat d'en parler a quelqu'un (peur, sentiment de pouvoir s'en sortir seul, manque de confiance, stupidite de ma part etc…). Ce n'est que fin 2006 que j'ai essaye d'en parle avec mon dr qui m'as prescrit des medic pour crises d'angoisse, de panique mais c'est vrai que je n'est pas trop insiste sur ma dependance a l'alcool , (neanmois, il le savait car a 1300u de gamma gt, il y a un problème) ;par la suite il a pris sa retraite et fin 2008 (septembre/octobre) que j'ai parle de mon alcool, je me suis enfin rendu compte que seul, je ne pourrai JAMAIS y arriver (de la famille qu'il me reste seule m'as soeur par la suite m'as beaucoup soutenu et aide) ,sans l'aide de ces personnes, je ne sais pas ou je serai a l'heure actuel mais surtout pas en bon etat.debut mars 2009 (je suis en arret maladie longue duree depuis, mais je reprend le travail ce mardi en mi-temps therapeutique) ,mon dr a decele, visible a l'oeil nu, et aussi en regardant de plus pres mes analyses de sang (elle meme s'est etonne que personne n'ai pris une seconde pour lire les tx anormaux du foie) une ascite.j'ai donc ete hospitalise pour cela et on m'a ponctione et retire 7 litre de liquide.en generale une ascite est due a une cirrhose hepatique.apres j'ai arrete de boire pdt 2 mois et rebu par la suite (comme quoi l'alcool est vraiment pervers et irrepressible). Par la suite je me suis fait suivre aupres d'un cmp (infirmier (e) (s) forme et psychiatre. (en fait mon 2) psy le premier je ne l'ai vu que sur deux seance non qu'il soit incompetent mais moi si). De juin a fin aout, j'ai suivi cela.puis j'ai fait une 1) cure de 4 semaine debut a fin septembre 2009.la aussi, malgre un 'semblant 'de volonte, cela s'est termine par un echec trois semaines apres en être sorti, puis mon accident de voiture et 8/10 semaines en centre specialise ; j'en suis resorti le 28 decembre 2009 et depuis mon entree, je n'ai plus retouche une seule goutte d'alcool depuis meme en restant seul chez moi.j'ai quand meme refait une post-cure (17 avril-13 mai 2010) et aujourd'hui, je n'ai plus du tout envie de reboire de l'alcool ; je suis abstinent et cela ne me pose aucun problème (c'est a cause de l'alcool que je me suis mis dans cet etat, je ne vais pas le remercier en plus -bien sur si je n'avais pas pris le 1° ; verre mais c'est toujours facile a dire et c'est du passe et je n'ai pas envie de culpabilise a nouveau). Voila donc je vis au jour le jour chaque jour a ete un combat sur moi-meme autant psychologiquement que physiquement.je continue encore, car je dois toujours être vigilant mais le combat est quelque peu moins ardu.chacun essaie de trouver sa maniere de remedier a l'alcoolisme, certains ss plus d'alcool sinon c'est la rechute, d'autres peuvent peut-être se permettre un verre (et ss l'aide du baclo-jeanne) ,j'en ai meme discute encore ce matin au cours d'un groupe de malade alcoolique, je les frequente toujours et le ferais tout le temps, ce sont mes compagnons de galere mais on a tous le meme but : s'en sortir.donc tu vois j'ai des allies, des compagnons d'infortune qui peuvent devenir de reels amis, mais c'est vrai qu'avant il faut faire le tri, pour moi l'alcool est un faux amis et je sais egalement reconnaitre mes 'ennemis' auparavant'amis'meme si eux meme sont des alcooliques.parle ici m'aide beaucoup, j'espere rendre la pareille ; il n'y a que ici 'je franchis le cap'que je peut parler a ma facon ; les autres forum 'alcool'ici sont verrouille par les exclusifs du baclo, car je les critique, pas ce medic en lui meme, mais ceux qui le prone en le declarant seul remede'miracle'a l'alcoolisme a toute les addictions, la cirrhose etc etc… tout le monde a le droit de s'exprimer, c'est ce que je leur est dit mais non ils n'admettent pas d'autres language que le leur.ce n'est pas tolerable une mentalite pareille ; je le repete, on est tous dans la meme galere, moi ce qui m'importe c'est de continuer a me soigner et que tout le monde puisse sortir de cet engrenage vicieux et verole.tout cela c'est ce que j'essaie de dire parce que je l'ai vecu et si cela peut servir (surtout dans le cas de mon accident) alors tant mieux mais personnellement je ne recherche rien puissance gloire argent ne sont pas ma tasse de the. Donc oui, j'ai eu besoin que l'on m'aide, on m'as aide je les en remercie beaucoup et les remercirait toujours mais je pense que malgre tous cela, le malade alcoolique doit prendre conscience de son etat et c'est a lui, et d'abord a lui de faire le necessaire.personne ne pourra le faire a sa place.
  Lire la suite de la discussion sur e-sante.fr


121273
b
Moi aussi !
1 personne a déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Mon mari est alcoolique mais ne le reconnais pas - alcool, tabac, drogues et dependances

image

Bonjour, Cela fait plusieurs années que mon mari est devenu alcoolique. Jusqu'a présent cela ne me genait pas car il ne buvait que modérément et ne se mettait minable que lorsqu'on recevait du monde. Puis nous avons eu deux enfants. Il n'a jamais...Lire la suite

Comment se sevrer lorsqu'on est adepte du binge drinking - alcool, tabac, drogues et dependances

image

Mesdames, Messieurs, Voilà plusieurs mois que je lutte contre mon alcoolisme. J'ai réussi à me reprendre vraiment très bien. Je ne bois plus qu'une seule ou 2 fois par semaine en soirée. J'ai 24 ans et à la fin de mes études, j'étais...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Mon alcoolisme - Prise de conscience
Sur le même thème
L'alcool chez les jeunes
Voir tous les  autres témoignages