Histoire vécue Addictions - Dépendances > Alcool      (3100 témoignages)

Préc.

Suiv.

Souvent, nous dialoguons avec mon mari, sur la maladie alcoolique.

Témoignage d'internaute trouvé sur e-sante
Mail  
| 346 lectures | ratingStar_277639_1ratingStar_277639_2ratingStar_277639_3ratingStar_277639_4
Franou, je voulais te dire que les choses s'arrangeront un jour ou l'autre, écoute nos conseils et adresse-toi en urgence, à un spécialiste ou va assister à une réunion, éloigne-toi de tout ce qui t'incline vers l'alcool, reviens vers un comportement logique, vers des personnes qui peuvent t'aider. Essaie de te sauver de tout ça. Souvent, nous dialoguons avec mon mari, sur la maladie alcoolique. Cela fait 13 ans que j'ai arrété mais j'y pense encore ; tous les cas sont différents et s'en sortir est une longue étape dans le chemin de la vie ; nous étions près de Lille, ce week, un de mes cousins germains, est imbibé d'alcool ; il est au chomage, sa femme vient de trouver un CDI, il y a peu de temps, ils sont en galère ; c'est un gas sensible et intelligent ; il a détruit sa vie de couple, il se prend pour une victime ; sa famille essaie de l'aider ; le conseil que j'ai donné, c'est que les proches peuvent difficilement porter secours (ils peuvent seulement motiver la personne) ; après c'est un problème médical (puisque c'est une maladie) , sevrer le corps et soigner l'âme, on peut avoir connu beaucoup d'épreuves dans sa vie et glisser vers une consommation d'alcool qui devient un piège, une dépendance, un trou noir mais on peut remonter ! Pour s'en sortir, il faut s'adresser aux spécialistes mais il faut d'abord prendre conscience de son état, admettre qu'on ne peut gérer son problème seul, donc accepter de se faire aider par les anciens buveurs, les alcoologues, les psys, les dieteticiens, etc,,, Il faut accepter de faire son coming out, accepter de dire qu'on boit de trop, c'est devenu une drogue dure, le corps est abimé, l'âme encore plus, on n'a plus de " vraie vie " , on ne s'appartient plus… FRANOU SACHES QUE TU ES TA SEULE ALLIEE ET QUE TON CORPS EST TON SEUL AMI. TU ES DECIDEUSE . Dans ma famille, beaucoup n'accepteront jamais (ou ? ) d'arréter car cela fait partie des habitudes de vie : l'apéro sans alcool, la pétanque sans la bière ou le pastis et toutes ces fêtes ou ces pots où l'alcool est roi ; les gens se défoulent, se décontractent, sont heureux . Cette conviviavilité dans l'alcool, la fête avec l'alcool est devenu un piège. Un jour, on apprend, non pas à se passer d'alcool mais à être heureux sans alcool, tout simplement. Quand on a été sevré physiquement, qu'on a travaillé sur soi (oui j'étais une petite fille hypersensible, peureuse, mal aimée, ingrate, hypersusceptible, maso, oui j'ai appris à accepter une réalité qui me faisait peur et que je fuyais dans l'alcool ; oui je sais que c'est pour tout le monde pareil, on n'est pas toujours heureux, on se sent solitaire mais tout le monde se sent solitaire, un jour ou l'autre, tout le monde prend des baffes, se fait licencier à coup de pieds dans le ,, ; un jour j'ai compris que je n'étais pas toute seule dans la vie, il y a toujours quelqu'un comme moi, quelque part …).
  Lire la suite de la discussion sur e-sante.fr


277639
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Mon mari est alcoolique mais ne le reconnais pas - alcool, tabac, drogues et dependances

image

Bonjour, Cela fait plusieurs années que mon mari est devenu alcoolique. Jusqu'a présent cela ne me genait pas car il ne buvait que modérément et ne se mettait minable que lorsqu'on recevait du monde. Puis nous avons eu deux enfants. Il n'a jamais...Lire la suite

Comment se sevrer lorsqu'on est adepte du binge drinking - alcool, tabac, drogues et dependances

image

Mesdames, Messieurs, Voilà plusieurs mois que je lutte contre mon alcoolisme. J'ai réussi à me reprendre vraiment très bien. Je ne bois plus qu'une seule ou 2 fois par semaine en soirée. J'ai 24 ans et à la fin de mes études, j'étais...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Mon alcoolisme - Prise de conscience
Sur le même thème
L'alcool chez les jeunes
Voir tous les  autres témoignages