Histoire vécue Addictions - Dépendances > Alcool      (3100 témoignages)

Préc.

Suiv.

Un produit miracle, baclofène

Témoignage d'internaute trouvé sur e-sante
Mail  
| 1534 lectures | ratingStar_119644_1ratingStar_119644_2ratingStar_119644_3ratingStar_119644_4

J'accompagne mon mari dans la démarche qu'il a entrepris pour sortir de l'alcoolisme depuis le 14 novembre. Et ça y est ! Le "miracle" a fonctionné. Mon mari est monté haut dans les dosages et il est aujourd'hui indifférent à l'alcool. Je dis bien indifférent ni sobre, ni abstinent. Je consommais de l'alcool avec mon mari uniquement le soir apéritif, repas. J'aime l'alcool, j'aime manger le tout en compagnie agréable. Ni bars, ni fêtes où là… j'aime beaucoup moins boire. Bref, lorsque je me suis rendue compte que le baclofène agissait sur mon mari, je me suis demandée ce que nous (lui et moi) allions mettre à la place de ces temps d'alcoolisation. Grosse question que quelques personnes commencent à se poser sur l'autre forum. Or voilà, JE me pose la question mais LUI pas. ? Surprenant car je ne suis pas alcoolique. Mais que faire de ce manque ? Cela peut aussi bien sûr venir de notre couple, de notre façon de vivre. Depuis quelques jours donc pas d'alcool, lui va bien, moi beaucoup moins et lui ne voit pas. Je sais qu'il est sauvé, il en doute. Je suis absolument sûre de moi et n'ai jamais douté de ce qu'a écrit le docteur Ameisen. J'arrive à la fin. Tensions de plus en plus importantes entre mon mari et moi. Très certainement problème de couple mais aussi problème dû à l'alcool, hier je suis allée faire des courses et j'ai acheté une bouteille de vin (pour moi) et je me suis dit : "Maintenant qu'il y a un remède contre la dépendance alcoolique, qu'est-ce qui m'empêche de boire ? De toute façon si je bois trop, il y a le baclofène." Outre le facteur social, l'alcool provoque des maladies MAIS il y a un mais ces maladies n'apparaissent pas toujours. Mon mari a des analyses impeccables après 30 ans d'alcoolisme. Combien de gens vivent vieux tout en continuant à boire ? J'ai moi même un problème d'hépatite C. Qu'est-ce qui me prouve que cette maladie va évoluer ? Qu'est-ce qui me prouve que l'alcool que j'absorbe va majorer cette maladie ? Rien, pas de réponses… Nous jouons tous avec le feu. Mon ex belle-mère est diabétique, elle a toujours mangé une part de gâteau quand je déjeunais avec elle et pourtant… Mon père était un gros fumeur, pas de cancer, juste la peur qu'une artère se bouche d'où arrêt de la cigarette avec pour résultats 15 kilos de pris… Est-ce mieux pour son c Je sais très bien que tout ceci n'est pas très raisonnable. Je sais aussi que je suis excessive mais puisqu'on soigne le diabète, l'infarctus, les cancers… pourquoi ne soignerait-on pas efficacement l'alcoolisme ? Car l'alcoolisme est une maladie avec des causes organiques, physiologiques bien précises et ne devient pas alcoolique qui veut. Alors si les alcooliques ont besoin d'un remède (le baclofène) , les autres buveurs eux n'en auront jamais besoin puisqu'ils ne seront pas dans une compulsion face à ce produit. Maintenant un alcoolique sous baclofène n'a pas envie de boire donc ne va pas retomber dans l'excès. Alors pourquoi ne pas donner cette chance de guérison aux gens ? Je viens de le découvrir au contact de l'autre forum. J'ai eu une dame au téléphone qui m'a dit : "Je reste à des petites doses de baclofène car je ne suis pas certaine de vouloir arrêter complètement de boire" Contre ça, que peut-on faire ? Personne n'obligera jamais quelqu'un à se soigner et ça il ne faut pas l'oublier. C'est une liberté que chacun a de choisir la vie qu'il veut mener. Alors pourquoi remettre en cause un produit qui vient d'être mis en évidence pour soigner un mal qui existe depuis le début des temps et qui n'avait, à ce jour, trouvé aucun remède ?
  Lire la suite de la discussion sur e-sante.fr


119644
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Mon mari est alcoolique mais ne le reconnais pas - alcool, tabac, drogues et dependances

image

Bonjour, Cela fait plusieurs années que mon mari est devenu alcoolique. Jusqu'a présent cela ne me genait pas car il ne buvait que modérément et ne se mettait minable que lorsqu'on recevait du monde. Puis nous avons eu deux enfants. Il n'a jamais...Lire la suite

Comment se sevrer lorsqu'on est adepte du binge drinking - alcool, tabac, drogues et dependances

image

Mesdames, Messieurs, Voilà plusieurs mois que je lutte contre mon alcoolisme. J'ai réussi à me reprendre vraiment très bien. Je ne bois plus qu'une seule ou 2 fois par semaine en soirée. J'ai 24 ans et à la fin de mes études, j'étais...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Mon alcoolisme - Prise de conscience
Sur le même thème
L'alcool chez les jeunes
Voir tous les  autres témoignages