Histoire vécue Addictions - Dépendances > Alcool      (3100 témoignages)

Préc.

Suiv.

Vivre avec un conjoint multi-dépendant

Témoignage d'internaute trouvé sur psychologies
Mail  
| 1148 lectures | ratingStar_223005_1ratingStar_223005_2ratingStar_223005_3ratingStar_223005_4

J'aimerais savoir si d'autres personnes vivent la même chose que moi :

Mon ami est dépendant à l'alcool, les quantités bu pendant les jours où il ne travaille pas sont énorme, facilement un litre de whiskie qu'il entamme des le reveil et étalle sur la journée, quand il travaille à peine rentrer il s'y met…

Déjà ça pris seul me fait peur pour lui, le met parfois à distance de moi quand il est completement saoul les déplacements pour me voir s'annulent d'eux même, j'ai beau savoir qu'il tiens à moi c'un peu complexe de ne pas pouvoir avoir une confiance totale dans ce que notre cheri programme.

En plus de l'alcool, il a son jeu sur ordi, il m'a expliquer un peu le jeu et je vois tres bien ce qui implique d'y passer beaucoup de temps, il se rend compte parfois que ce jeu l'éloigne de la vrai vie et il a tenter d'arreter un temps…

Il y a aussi les joins,

Enfin pour ressumé, il est multi dependant, là il me parle de sortir de l'alcool, qu'il a le declic pour ça,

Moi, j'ai en tete c precedent arret de l'une des 3 choses cités ici, et à chaque fois il a tenu un temps mais en augmentant soit son temps de jeu soit la fumette, soit l'alcool selon ce qu'il avait arreter.

En ayant se genre de souvenir, j'ai peur qu'il ne parvienne pas vraiment à se sortir de ça.

Au debut de notre histoire, enfin quelques mois apres quand j'ai compris son probleme d'alcool, on avait parler ensemble de son mal être, de l'interet pour lui, pour son bien être d'entamer une psychotherapie, il n'était pas pret à l'entammer peur de ne pas savoir évoluer et surtout peur de toucher là où ça fait mal.

Il avait rejeter l'id, j'ai pas pousser plus, me disant que ça sert à rien de forcer quelqu'un à faire cette démarche qui est tres personnelle.

Je lui ai montrer mon soutien, offert une oreille attentive, j'ai essayer de lui exprimer qu'il avait de la valeur, et qu'il avait aucune raison de se messestimé à se point.

Les mois ont défillés et les avancés sont minimes, là il me parle de gerer pour l'alcool…

J'avais besoin de poser tout ça à plat, déjà,

J'aurais besoin de vos expériences également, de conseil si vous en avez quelques uns.

F.
  Lire la suite de la discussion sur psychologies.com


223005
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Mon mari est alcoolique mais ne le reconnais pas - alcool, tabac, drogues et dependances

image

Bonjour, Cela fait plusieurs années que mon mari est devenu alcoolique. Jusqu'a présent cela ne me genait pas car il ne buvait que modérément et ne se mettait minable que lorsqu'on recevait du monde. Puis nous avons eu deux enfants. Il n'a jamais...Lire la suite

Comment se sevrer lorsqu'on est adepte du binge drinking - alcool, tabac, drogues et dependances

image

Mesdames, Messieurs, Voilà plusieurs mois que je lutte contre mon alcoolisme. J'ai réussi à me reprendre vraiment très bien. Je ne bois plus qu'une seule ou 2 fois par semaine en soirée. J'ai 24 ans et à la fin de mes études, j'étais...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Mon alcoolisme - Prise de conscience
Sur le même thème
L'alcool chez les jeunes
Voir tous les  autres témoignages