Histoire vécue Addictions - Dépendances > Autres      (688 témoignages)

Préc.

Suiv.

Une nuit avec lui et j'étais sous son emprise

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 346 lectures | ratingStar_225114_1ratingStar_225114_2ratingStar_225114_3ratingStar_225114_4
Je ne sais pas lequel de nous deux c'est endormi le 1er, mais c'est moi qui très rapidement ait ouvert les yeux.Je me lève doucement, et essaie de ne pas le réveiller lorsque je dégage son bras qui m'enlace.Il fait sombre dans la pièce, et j'essaie de trouver mes dessous à tâton. Une fois retrouvé je ne prends pas la peine de les enfiler, je les jette dans mon sac à main, je fait descendre ma robe, et essaie de la défroisser tant bien que mal avec ma main, puis je remonte les bretelles. Je me recoiffe. Il ne se réveille toujours pas. Je reste là un moment à le regarder.Dort-il vraiment ou fait-il semblant? Attend-il tout simplement que j'ai quitté la chambre pour se lever, s'habiller et partir à son tour? Est ce que je dois partir maintenant ou dois-je le réveiller avant? Et si je le réveille, qu'est ce que je lui dis? Mes doutes, toujours mes doutes.Ceux là même qui me font sentir comme un léger vertige. Je m'assoie donc dans le fauteuil placé dans l'angle de la pièce. De ma place je ne vois pas son visage. Son corps ne m'apparaît qu'à partir du torse, comme il est couché sur le ventre, je ne vois que ses fesses.Les images défilent dans ma tête, celles de notre ébat. Et je reste là, admirative, sentant à nouveau l'envie de le toucher, de le sentir, de sa peau contre la mienne. J'écarte alors un peu plus mes genoux et espère qu'il se réveille et me surprenne ainsi. Qu'il se lève et vienne me lécher volontairement d'une façon grossière. Que ses doigts me pénètrent sans précaution. Qu'il me relève brutalement de mon siège, me fasse tourner sur moi même, me penche et s'octroie les droits de mon petit trou. Qu'après la volupté de notre 1er émoi, il laisse place à son coté sauvage, et me prenne sans ménagement.Qu'avons nous fait là? Je suis devenue Salammbô, et j'ai ouvert quelque chose que je ne peux plus maîtriser maintenant. Pire Je suis Icare. Il était mon astre et près de lui je me suis brulée les ailes, et peut être même mon âme. Car déjà, en restant là dans cette chambre à le regarder en silence, je sais.Je sais et je sens l'addiction tout près.
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


225114
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Accro a facebook comment moderer? - developpement personnel

image

Bonjour. Ça fait 4 ans que je suis inscrit sur facebook et depuis j'ai quand même constaté une évolution dans ma façon de l'utiliser dans le sens où j'utilise moins compulsivement, ceci dit la dépendance est toujours là et il est rare que je...Lire la suite

J'ai besoin d'aide, place de l'ordinateur dans un couple...

image

La surface de l'appartement est un problème. Ce n'est pas le seul bien-sur. J'étais dans le même situation que toi il y a quelques mois. Depuis que mon appartement est 3 fois plus grand, ça va beaucoup mieux. J'ai du aussi me faire au fait qu'il...Lire la suite


 
Voir tous les  autres témoignages