Histoire vécue Addictions - Dépendances > Cannabis      (1008 témoignages)

Préc.

Suiv.

Avf : tabac et insomnies

Témoignage d'internaute trouvé sur e-sante - 11/05/10 | Mis en ligne le 04/05/12
Mail  
| 1312 lectures | ratingStar_250613_1ratingStar_250613_2ratingStar_250613_3ratingStar_250613_4
Bonjour tout le monde, j'ai 21 ans et cela fait trois ans que je souffre d'AVF. Je suis fumeur aussi (tabac et herbe) mais contrairement à vous le cannabis me relax et donc m'aide à passer le plus dur de la crise. Le tabac effectivement tout comme l'alcool, je trouve, sont des facteurs déclencheur souvent (en période de crise seulement) … Je ne suis pas très bien informé, je fais en quelques sortes mon "coming out" ayant longtemps rejeté cette maladie du moins je suis resté optimiste. Je suis prescrit pour de l'imiject et isoptine mais je n'ai rien voulu commencer pour l'instant. J'ai utilisé un peu d'oxygène, les effets ont été plutôt positif. (12L/min au début des crises). Pour l'instant étant en voyage autour du monde, il m'est impossible de trouver tous les traitements. C'est pourquoi j'ai plus accès à des médecines douces et dérivées (comme le cannabis). Durant une forte crise, je trouve que la meilleure façon que ça passe est de se relaxer un maximum (massage, athomsphère paisible, pas de bruit, de l'air… et tout ce qui vous apaise, pour moi le cannabis et réguler mon rythme respiratoire). J'ai nettement l'impression que la crise reste petite et ne continue pas à monter en intensité. Le cannabis doit légèrement anesthésier et surtout me relaxer. Je suis persuadé que tous les traitements donnent de bons résultats mais je suis un peu freiner de devoir m'injecter autant de substance chimique dans le corps (et j'aime pas les aiguilles non plus pour l'imiject lol). Je pense essayer au retour en France, tout de même ces traitements qui marcheraient (imiject, isoptine…) et faire un point avec mon neurologue sur les méthodes que j'ai utilisé durant mon voyage. L'altitude me fait du bien aussi… pourquoi je ne sais pas mais lors de mes voyages, en montagne les crises diminuaient. Voila tout ça est assez personnel comme traitement, je ne sais pas scientifiquement si tout ça peut se vérifier mais de mon expérience voila comment je gère cette maladie le plus naturellement, avec surtout beaucoup d'optimiste. (car si vous lisez la description de l'AVF sur wikipédia, c'est pas tout rose). Voila voila, je sais pas si mon témoignage sera très utile, mais c'est la première fois que j'en parle avec des personnes qui comprennent vraiment cette maladie. En y pensant aussi, étant au tout début faussement diagnostiqué sur la névralgie d'Arnold (assez proches symptômes) j'ai gardé le Laroxyl et le Rivotril comme traitement (du moins il m'en reste) et la douleur disparait au bout d'une 20 aines de minutes (en moyenne mes crises dur 1h30 facilement, donc 20min c'est assez rapide). Je prends quelques gouttes (6 de chaque) pendant la crise et non quotidiennement le soir avant de dormir (comme on me l'avait prescrit) afin d'éviter une quelconque addiction à ce type de traitement. Voila voila ! Bonne journée et a bientot ! Xavier.
  Lire la suite de la discussion sur e-sante.fr


250613
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Gros choc - histoires d'amour

image

Alors tout d'abord, Redbluesky, notre histoire est extrêmement différente. Le garçon de mon histoire n'est ni alcoolique, ni drogué. J'ai peut-être un point de vue particulier sur la question, mais fumer un pétard avec ses potes, même si perso...Lire la suite

Familles natures et cannabis

image

Euh je pense que c'est comme l'alcool ça dépend beaucoup des personnes, et aussi de ce qu'il y avait dans le joint… Perso après avoir fumé même pas un joint entier (a priori un truc fort j'en conviens) j'ai été assez défoncée pour ne même...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Philippe, ancien toxicomane
Sur le même thème
Confession d'un ancien drogué
Voir tous les  autres témoignages