Histoire vécue Addictions - Dépendances > Cannabis      (1008 témoignages)

Préc.

Suiv.

Ca fait plus de 25 ans que je fume le cannabis

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 13077 lectures | ratingStar_54886_1ratingStar_54886_2ratingStar_54886_3ratingStar_54886_4

Je fume quasiment quotidiennement depuis l'âge de 14 ans. J'en aurai 42 cette année et je ne pense pas être schizophrène ou avoir des capacités mentales réduites. J'ai un job intellectuel d'assez haut niveau et fumer un petit joint le soir me déstresse profondément, ça abaisse la tension nerveuse et c'est le décontractant idéal avant de faire l'amour. Tous ceux qui en ont eu l'expérience seront d'accord avec moi).

Tant qu'il se contente de fumer du shit ou de l'herbe, et qu'il en consomme dans un cadre festif, il ne développera pas de modification de comportement radicale. C'est un peu pareil avec l'alcool. Si vous vous défoncez pour fuir des situations, le retour sur terre risque d'être encore plus pénible.

Attention, je ne fais pas l'apologie des drogues douces et je ne suis pas médecin, je ne parle ici que de mon vécu. A mon âge, si le cannabis faisait tant de dégâts que ça, je pense que, depuis le temps que je fume, je serai mort ou en piteux état.

Premièrement, le cannabis est beaucoup moins dangereux que le tabac qui l'accompagne dans un joint. C'est pour moi la seule véritable drogue dure et la plus dangereuse puisqu'elle est légale et que sa formule chimique a été mise au point et peaufinée pendant plus de 30 ans pour nous rendre accro. On ne meurt pas de la substance active du shit, le THC, mais bien d'un cancer du poumon ou de la gorge.

Deuxièmement, comme dans tout, c'est l'abus qui est dangereux. En général, au bout de 2-3 joints, on commence à ne plus rien sentir. Les autres derrière sont inutiles. Alors en fumer de 5 à 10 par jour, là il faut faire quelque chose.

Moi aussi, j'ai beaucoup fumé à une époque identique puisque j'étais en 2ème année d'IUT. L'impact sur mes résultats scolaires a été immédiat. La fumette sert à s'évader, surtout pas à se concentrer. Moi aussi j'entamais la journée avec une cigarette qui fait rire mais après en cours, il n'y avait plus personne…

Désintérêt, manque de motivation, envie de déconner plutôt que d'étudier m'ont envahi. Et les résultats ont chuté à grande vitesse. Le DUT étant basé sur un contrôle continu des connaissances, je l'ai eu quand même. Mais je suis passé de la 3ème place sur les 50 élèves de ma promo à une 25ème place peu honorable.

Avec la fumette, on a surtout envie de ne rien faire !!! Ca rend plutôt fainéant en fait. J'ai donc vite pris l'habitude de ne pas fumer en journée. Même le week-end. Mon fils qui a 6ans ne peut pas se contenter d'un père avachi et passif…

Un jour, c'est peut-être mon fils qui se mettra à fumer. Je ne sais pas exactement comment je réagirais.

Je pense que j'en parlerai librement avec lui. Je lui dirais que je sais qu'il fume et que je suis inquiet ? Je ne chercherai pas à le culpabiliser. Encore moins à lui couper les finances. C'est le plus court chemin vers des grosses…

Je chercherai surtout à connaitre la quantité qu'il consomme quotidiennement. Les conditions et l'environnement dans lesquels ils consomment. Et surtout quel est le véritable besoin chez lui qu'il satisfait en fumant. Ensuite, je lui expliquerai les méfaits d'une consommation abusive ou inopportune que j'ai vécu.

Pour ma part, j'étais un adolescent pas très confiant en lui, et fumer avec mes amis m'a vraiment déshinibé sur beaucoup de plans. Je me sentais intégré à un groupe, je me sentais sur de moi quand je parlais en public. Puis je me suis aperçu que je pouvais être aussi comme ça sans fumer…

J'ai commencé à bosser à 20 ans et la fumette qui a tendance à vous faire partir les pensées dans tous les sens m'a fait faire des… au niveau boulot. Ca a même failli me couter mon job. J'ai donc très vite régulé ma consommation. Mais je n'ai jamais arrêté plus de 6 mois jusqu'à présent.

J'ai une large expérience dans le domaine et ça fait plus de 25 ans que j'observe leur effet sur moi et mon entourage. Je pense être assez objectif en ce qui concerne les bienfaits et les méfaits des substances psychotropes.
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


54886
b
Moi aussi !
5 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.



Commentaires pour cette histoire  Ajouter un commentaire

Par Rykers | le 15/05/13 à 19:18

bonjour a toi, j'ai lut avec attention ton texte et une question me brûle les lèvres .. Sur internet j'ai regarder beaucoup de forum pour savoir si le cannabis pouvait faire maigrir ou empêcher de grossir. Mais le problème c'est que les avis diverge et se contredise --'
j'aimerais une réponse de quelqu’un qui fume depuis longtemps et qui pourrais me donner une réponse fiable, j'ai 17 ans ( 18 en septembre ) et je ne pèse que 63 kg et je n'arrive pas a grossir ! je voie que suis asser fin et sa me déplais .. Je connais pas mal de gens qui fume depuis des année dont un qui fume depuis la moiter de sa vie ( il a commencer a 16 ans et il en a 32) et je voie bien qu'il est beaucoup trop maigre pour son age, il pèse que 65 kg ! et c'est la que se situe le problème, je ne veux pas continuer a grandir en pesant le même poids, je voulais avoir ton avis sur la question merci d’avance

cordialement Jeremy

Histoires vécues sur le même thème

Gros choc - histoires d'amour

image

Alors tout d'abord, Redbluesky, notre histoire est extrêmement différente. Le garçon de mon histoire n'est ni alcoolique, ni drogué. J'ai peut-être un point de vue particulier sur la question, mais fumer un pétard avec ses potes, même si perso...Lire la suite

Familles natures et cannabis

image

Euh je pense que c'est comme l'alcool ça dépend beaucoup des personnes, et aussi de ce qu'il y avait dans le joint… Perso après avoir fumé même pas un joint entier (a priori un truc fort j'en conviens) j'ai été assez défoncée pour ne même...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Philippe, ancien toxicomane
Sur le même thème
Confession d'un ancien drogué
Voir tous les  autres témoignages