Histoire vécue Addictions - Dépendances > Cannabis      (1008 témoignages)

Préc.

Suiv.

Comment réagir en cas de bad au Thc

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo
Mail  
| 2123 lectures | ratingStar_202583_1ratingStar_202583_2ratingStar_202583_3ratingStar_202583_4

Il y a plusieurs types de variante pour le THC qui vous met dans un sale état et parfois ça deviens fatiguant à contrôler voici quelque conseil à faire et ne pas faire en cas d'abus I - Que faire lorsqu'on sens le bad trip arrivé. - 1 Ne vous concentrez pas sur se qui se passe à l'interieur de votre corps mais à l'extérieur, ce qui se passe autour de vous des gens etc, essayé de resté avec du monde, debout dehors au frais et tenir la conversation en fumant de temps en temps une latte d'une CIGARETTE. - 2 lorsque cela devient trop difficile, que vous n'avez plus de salive, des tremblements etc, rentré au chaud, faites des mouvements tranquille, lent, mettez le chauffage, et asseyez-vous devant un bon film, intéressant, ou une music avec une couverture, réchauffez-vous, et concentrez-vous sur le film. Vous pouvez également allé sur internet, facebook ect le clavier sur les genoux et tchatez, une music en font, bref, tenez vos sens en éveille - 3 une fois calé manger 4/5 carré de sucre, un sandwich au thon mayonnaise, du riz, ou/et un sandwich beurre/sucre toujours froid, pas trop non plus (même si j'avoue que les carrés de sucres font des miracles) puis boire un grand verre d'eau fraîche. - 4 se détendre et se dire que ça passera dans quelques heure, on ne peut rien y faire donc autant profité et regardé un film. - 5 parfois, sortir dehors et marché en se concentrant sur la marche, rangé sa chambre, sa maison, préparé un truc à manger jouer au jeux vidéo debout (la wii ; ) , peut faire oublié l'état et empêchez de paniquer mais ne partez pas trop loin si vous sortez, mettez un bon blouson, mains dans les poches, faut vraiment se réchauffé - 6 quand vous êtes assis calé votre tête avec le coude sur accoudoir la main pour tenir la joue, et ainsi tenir la tête en face de l'écran. - 7 lorsque la situation est redevenu sous contrôle (et uniquement à ce moment là, pas avant) allonger vous sur le côté et couvrez-vous, si vous sentez que vous tremblé que vous êtes pas bien envie de vomir etc, arrêtez immédiatement et repassé au conseil 2/3/ et 4 si tout va bien, bonne nuit - 8 il y a une technique qui ralentie l'accélération du c'ur qui s'emballe souvent quand l'on fume trop, et qui a était assé efficace avec moi, vous suivez tout ce qui a marqué plus haut, et au conseil 2 lorsque vous êtes assis, penchez-vous en avant la couverture sur les genoux, les épaules sur les cuisses, et gardez la tête droit vers l'écran, cette teck est assez efficace, alterné cette position et celle au font du fauteuil si/quand vous sentez un mal de dos, restez pas dans une position fix lorsque vous êtes def. - 9 si vous devez vous levez allez-y doucement, levez vous très lentement et en expirant par la bouche - 10 boire un peu de café peut aidé pour resté éveillé aussi. II - Les choses à ne SURTOUT pas faire. - 1 s'allonger, en effet le THC passera plus souvent dans le cerveau étant donné que vous serrez allonger, le sang circulera mieux. - 2 paniquez et se dire que l'on va mourir (j'ai cru mourir un nombre incalculable de fois, et bien ce n'est pas un fantôme qui écris ça ^^) - 3 se laissé allé, fermé les yeux - 4 re-fumé un joint et boire de l'alcool à la suite - 5 et encore une fois j'insiste vraiment sur le fait de ne pas s'allonger dessuite, on croit que l'on va être mieux mais non, je crois même que c'est pire que si vous re-fumiez un joint, faut attendre reconnaître la latte de trop Selon les différente variété de shit/beuh (comment la super skunks, par exemple) il est très difficile de reconnaître la latte de trop donc allez y doucement et dés que vous sentez le truc arrivé, stoppé immédiatement, pour du cannabis moin charger en THC, il se situe au moment ou vous vous dite, je suis def, vous avez encore une ou deux lattes grand maxi comme marge avant de perdre complètement le contrôle, dite vous que vous allez moin appréciée la soirée si vous êtes en sang incapable de faire quoi que se soit ou pire, vomir. En cas de douille : que personne ne vous casse les couilles, il faut que personne vous touche, sois autour de vous ect il vous faut de l'espace pour respiré, mais une présence humaine, aprés si vous êtes en état, faite les conseils plus haut, ou demandé a un pote de confiance de vous aidez.
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


202583
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Gros choc - histoires d'amour

image

Alors tout d'abord, Redbluesky, notre histoire est extrêmement différente. Le garçon de mon histoire n'est ni alcoolique, ni drogué. J'ai peut-être un point de vue particulier sur la question, mais fumer un pétard avec ses potes, même si perso...Lire la suite

Familles natures et cannabis

image

Euh je pense que c'est comme l'alcool ça dépend beaucoup des personnes, et aussi de ce qu'il y avait dans le joint… Perso après avoir fumé même pas un joint entier (a priori un truc fort j'en conviens) j'ai été assez défoncée pour ne même...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Philippe, ancien toxicomane
Sur le même thème
Confession d'un ancien drogué
Voir tous les  autres témoignages