Histoire vécue Addictions - Dépendances > Cannabis      (1008 témoignages)

Préc.

Suiv.

Depuis notre rencontre, il fume de moins en moins

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo
Mail  
| 726 lectures | ratingStar_200687_1ratingStar_200687_2ratingStar_200687_3ratingStar_200687_4

Deja il faut savoir que je ne fume pas et que je ne bois pas (rien d'extraordinaire) mais surtout que j'ai une sainte horreur des joints et des fumeurs de cannabis ! Je sais pas pourquoi mais des que je sais que quelqu'un fume meme si c'est juste une connaissance je le vire de ma vie ! C'est vraiment un degout profond meme si je sais que les fumeurs de joints ne sont pas les pires personnes qu'on puisse rencontrer ! C'est plus fort que moi je ne supporte pas bref, il y a deux mois j'ai rencontré mon copain qui est quelqu'un d'adorable et tout a tout de suite bien fonctionné entre nous… sauf qu'il m'avait dit qu'il fumait "en soirée" très rarement. Premier hic en sachant que je deteste mais je me suis forcé à tolerer et à pas trop y penser surtout. Mais voila 15jours apres il commençait à être amoureux et il a craqué. Il m'a avoué en pleurant (il supportait plus de me cacher ça) qu'il fumait tous les jours avant notre rencontre et qu'il avait diminué depuis qu'on etait ensemble mais qu'il fumait encore ! Il m'a dit aussi qu'il avait pris de la coke, du speed et des pilules dans sa jeunesse. Apprendre tout ça d'un coup ça fait mal. Il m'a dit ce soir là qu'il avait fumé son dernier joint la veille en disant à son frère que c'était le dernier et que plus jamais il en fumerait. Et depuis il y a plus touché (1mois et demi). Mais voila j'ai toujours un doute il faut savoir qu'il m'a dit qu'il aurait aucun probleme a faire une prise de sang si on doit aller jusque là pour que je lui fasse confiance. Il me dit souvent aussi qu'il est bien mieux depusi qu'il ne fume plus, qu'il en a pas besoin ni envie (quand il fumait ça le degoutait au plus haut point, jusqu'a vomir). Pour toutes ses raisons et aussi parce qu'il n'a jamais une tete de defoncé alors que je suis tout le temps avec lui je pense qu'il ne me ments pas… qu'en pensez vous ? Pensez vous que ce soit possible d'arreter du jour au lendemain ? Est ce qu'on peut ne pas devenir dependant du tout en fumant tous les jours ? Quant à ma réaction (éxagérée je sais) comment je pourrais changer d'avis et être plus tolérante ? Car ses amis sont des fumeurs et ils acceptent de pas fumer en ma présence (ils sont pas obligés d'accepter mais ils sont respectueux malgré tout) et malgré ça j'ai un vrai blocage, j'arrive pas à les apprécier car pour moi ce sont des drogués.
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


200687
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Gros choc - histoires d'amour

image

Alors tout d'abord, Redbluesky, notre histoire est extrêmement différente. Le garçon de mon histoire n'est ni alcoolique, ni drogué. J'ai peut-être un point de vue particulier sur la question, mais fumer un pétard avec ses potes, même si perso...Lire la suite

Familles natures et cannabis

image

Euh je pense que c'est comme l'alcool ça dépend beaucoup des personnes, et aussi de ce qu'il y avait dans le joint… Perso après avoir fumé même pas un joint entier (a priori un truc fort j'en conviens) j'ai été assez défoncée pour ne même...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Philippe, ancien toxicomane
Sur le même thème
Confession d'un ancien drogué
Voir tous les  autres témoignages