Histoire vécue Addictions - Dépendances > Cannabis      (1008 témoignages)

Préc.

Suiv.

Dois-je prendre un avocat (délégué du procureur) suite à un contrôle positif au thc au volant?

Témoignage d'internaute trouvé sur net-iris - 31/03/11 | Mis en ligne le 03/04/12
Mail  
| 779 lectures | ratingStar_236112_1ratingStar_236112_2ratingStar_236112_3ratingStar_236112_4
Bonjour, Je suis un étudiant de 20 ans en deuxième année d'école de commerce à Nancy. Je suis titulaire du permis de conduire depuis avril 2009. Le vendredi 11 février 2011 en fin d'après-midi je suis tombé sur une opération "coup de poing" en Moselle (à Uckange exactement près de Thionville). Un escadron de la gendarmerie s'est posté à un carrefour avec 4 camionnettes et une équipe de 15 gendarmes. Ils arrêtaient tout le monde sans exception, et nous faisaient faire l'aller-retour du point de contrôle (le carrefour où j'ai été arrêté) à la gendarmerie locale où une équipe médicale était présente. Je me suis donc fait arrêté (je tiens à préciser que je suis non-fumeur) , tous mes papiers étaient en règle et je n'avais aucun produit stupéfiant sur moi. On m'a emmené au poste pour un dépistage de stupéfiants. Cependant 3 jours auparavant j'étais en week-end à Maastricht (Hollande) où j'ai consommé du cannabis pour la première fois pour essayer. J'ai été donc contrôlé positif au THC au test urinaire, et par la suite on m'a donc fait un prélèvement sanguin (qui révéla par la suite 8,3µg/mL de sang) alors qu'au moment du test le dernier joint de cannabis que j'avais fumé remontait à 3 jours (alors que j'étais dans un pays où la législation l'autorise). Je tiens à préciser que cette opération a fait la première page du journal local, et qu'en 3h d'opération 17 permis ont été retiré. En ce qui me concerne je n'ai pas de casier judiciaire et je n'ai jamais eu aucune affaire avec la police. Je me suis fait convoquer le mardi 22 mars à la gendarmerie de Château Salin (la brigade qui m'avait arrêté venait de là-haut) pour une audition et pour la constitution d'un fichier sur ma personne. Durant cette audition j'ai avoué avoir été à Maastricht et consommé du cannabis. L'adjudant m'a confirmé par la suite que mon taux de THC dans le sang concordait avec mon témoignage. J'ai eu une suspension effective de 2 mois de mon permis de conduire, et je passe devant le délégué du procureur le 27 avril prochain. L'adjudant m'a affirmé que j'allais perdre 6 points sur mon permis de conduire, et que le délégué du procureur aura le choix d'allonger ma suspension, de me donner une amende ou de me faire faire un stage de sensibilisation (à mes frais bien sûr) car dans tous les cas j'aurai une peine supplémentaire. Ce que je conteste c'est le fait que je sois non-fumeur, et que je suis juste parti en week-end pour essayer (je l'avoue) le cannabis, mais dans un pays où la législation le permet. Mes interrogations sont les suivantes : -Dois-je ou serait-il préférable de prendre un avocat pour passer devant le délégué du procureur pour me défendre (en gros, y-a-t-il un moyen de faire annuler ceci, ou du moins limiter la peine car je ne veux pas perdre de points et je n'ai pas d'argent à dépenser pour cela) car je précise bien que je suis non-fumeur (je peux faire des tests de dépistage réguliers pour prouver ma bonne foie au juge) ? -Puis-je faire quelque chose pour limiter ma peine (ou n'y-a-t-il rien à faire car la législation ne prévoit rien à ce sujet car il faut savoir que le THC est détectable 1 mois dans les urines et 2 semaines dans le sang, donc même si je m'étais fait contrôlé une semaine plus tard mon cas aurait été le même) ? Merci de me répondre sincèrement et précisément car je n'ai pas beaucoup d'argent et peu de temps en ce moment et j'ai peur de prendre un avocat alors que cela ne servirait à rien. De plus, je souhaite juste rajouter qu'aujourd'hui (le jeudi 31 mars 2011) je passe devant la "commission primaire d'aptitude au permis de conduire" avec des tests de dépistage urinaire que j'ai fait la semaine dernière (car ils me demandaient de me présenter avec des tests que je pouvais aller faire au préalable dans le laboratoire de mon choix) et qui sont négatifs. Merci d'avance pour votre réponse, et s'il s'avère important de contacter un avocat par téléphone sur votre site, je le ferai sans hésiter. Mais comprenez qu'en tant qu'étudiant j'y réfléchis à 2 fois avant de payer une telle consultation. Cordialement.
  Lire la suite de la discussion sur net-iris.fr


236112
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Gros choc - histoires d'amour

image

Alors tout d'abord, Redbluesky, notre histoire est extrêmement différente. Le garçon de mon histoire n'est ni alcoolique, ni drogué. J'ai peut-être un point de vue particulier sur la question, mais fumer un pétard avec ses potes, même si perso...Lire la suite

Familles natures et cannabis

image

Euh je pense que c'est comme l'alcool ça dépend beaucoup des personnes, et aussi de ce qu'il y avait dans le joint… Perso après avoir fumé même pas un joint entier (a priori un truc fort j'en conviens) j'ai été assez défoncée pour ne même...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Philippe, ancien toxicomane
Sur le même thème
Confession d'un ancien drogué
Voir tous les  autres témoignages