Histoire vécue Addictions - Dépendances > Cannabis      (1008 témoignages)

Préc.

Suiv.

Familles natures et cannabis

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo - 25/09/13 | Mis en ligne le 10/06/14
Mail  
| 1770 lectures | ratingStar_531054_1ratingStar_531054_2ratingStar_531054_3ratingStar_531054_4
Euh je pense que c'est comme l'alcool ça dépend beaucoup des personnes, et aussi de ce qu'il y avait dans le joint… Perso après avoir fumé même pas un joint entier (a priori un truc fort j'en conviens) j'ai été assez défoncée pour ne même plus savoir où j'étais (j'avais l'impression d'avoir marché 2 km alors qu'on avait fait 100m). J'étais dans un état de conscience très altéré, je n'arrivais pas à suivre le fil de mes pensées plus de quelques secondes. J'ai déjà été dans un état proche de ça (mais pas tout à fait identique) avec l'alcool, mais pour le coup c'était après avoir bu beaucoup et rapidement, une vraie cuite quoi. Et ça a duré plusieurs heures avant que je puisse retrouver un état à peu près normal. J'ose même pas imaginer si j'avais conduit dans un état pareil (enfin il aurait déjà fallu que je trouve la voiture ). L'expérience s'est renouvelée quelques années plus tard (même quantité, même effet). J'ai refumé un tout petit peu depuis, je sais que je peux tirer 2-3 taffes et me sentir juste détendue. Mais un joint entier, clairement pour moi c'est beaucoup trop. Et le problème c'est qu'il me suffit d'une taffe de trop pour passer de "bien détendue" à "complètement partie pour plusieurs heures" donc c'est délicat à doser, ce qui fait qu'en général je préfère éviter complètement. Le fait que je n'ai fumé que très occasionnellement doit sûrement jouer, et au-delà de ça je suis certaine que la sensibilité aux molécules est très variable d'une personne à l'autre. Mon mari qui ne fume pas plus souvent que moi et qui avait sûrement fumé un peu plus que moi ce jour là, était tout à fait lucide. Des personnes qui fument des joints régulièrement sans que ça ait l'air de faire d'effet particulier sur elles j'en connais je ne nie en aucun cas que ça existe. Et je pense que si tu fumes régulièrement, tu connais suffisamment l'effet que ça a sur toi pour juger si tu peux conduire ou pas (tout comme moi je sais qu'après une bière je ne peux pas). Mais dire qu'un joint ne peut pas avoir d'effet assez fort pour causer un accident, je ne peux pas être d'accord au vu de mon expérience. Même si je conçois que ça puisse être difficile à imaginer quand on ne ressent que peu l'effet du cannabis.
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


531054
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Gros choc - histoires d'amour

image

Alors tout d'abord, Redbluesky, notre histoire est extrêmement différente. Le garçon de mon histoire n'est ni alcoolique, ni drogué. J'ai peut-être un point de vue particulier sur la question, mais fumer un pétard avec ses potes, même si perso...Lire la suite

Pensees incoherentes lors de l'endormissement - insomnie et troubles du sommeil

image

Bonjours à toutes et à tous, Le sujet étant dans le titre, je vous explique mon problème. Cela fait plusieurs années que parfois lorsque j'essaie de m'endormir le soir, je plonge malgré moi dans un bain d'idées confuses, irrationnelles et...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Philippe, ancien toxicomane
Sur le même thème
Confession d'un ancien drogué