Histoire vécue Addictions - Dépendances > Cannabis      (1008 témoignages)

Préc.

Suiv.

Il fume du cannabis, et ça me gêne énormément !

Témoignage d'internaute trouvé sur aufeminin
Mail  
| 1352 lectures | ratingStar_139528_1ratingStar_139528_2ratingStar_139528_3ratingStar_139528_4

Bonjour à tous et toutes.

Je me pose pas mal de questions et je ne sais que faire donc je viens vers vous pour un peu d'objectivité dans tout ça.

Contexte.

Je suis depuis un peu plus d'un an avec quelqu'un (X) de 3 ans jeune que moi (25 pour moi, 22 pour lui).

Je travaille depuis 3 ans et gagne plutot bien ma vie.

Lui termine ses études et va commencer à travailler dans environ 6 mois.

Depuis le début, notre couple a été tres fort, et il vit chez moi et globalement, ça se passe tres bien.

Il a une soeur et un frere et il est tres proche de son frere qui a des problèmes de santé sérieux.

Avant dhabiter avec moi, il habitait avec lui (depuis lage de 13 ans il habite dans un appart tous seuls).

Ils ont perdu leur mère il y a quelque années.

A la base, nous navons pas vraiment eu la même enfance… lui free style depuis 13-14 ans et moi, plutôt rigueur jusquà ce que je prenne mon indépendance.

Il est très sensible et très câlin comme mec, cest une crème.

Je laime comme j'ai rarement aimé, seulement aujourdhui, je me sens larguée sur plusieurs points :

1.je me sens un peu prise au piege dans le sens ou perso, ça fait déjà 3 ans que j'ai stabilisé ma situation, taf, appart… et lui, j'ai limpression quil est encore tres délire dado, mais quil nose pas me le dire. Je projette des choses jamais imaginées auparavant (mariage, bébé…) mais à 22 ans, je ne pense pas que cela fasse partie de ses priorités.

2.le gros problème entre nous est quil est fumeur de cannabis et que moi ça me dégoûte. Il a fait beaucoup deffort et a réduit sa consommation (jusqualors pluriquotidienne) à 1 fois par semaine. Mais je narrive pas à supporter cela, que jassimile à de la défonce (désolée si jen choque). J'ai une réaction extrême face à ça mais je me sens trahie et physiquement mal à cause de ça. Je me demande pourquoi il continue et sil arrêtera un jour… ça me rend vraiment mal.

Apres avoir fait plusieurs crises ou les larmes coulent à flot, que jessaye de lui expliquer que ça maffecte beaucoup, jessaye désormais de ne plus trop rien dire dans la mesure ou il fait pas mal deffort, mais chaque nouvelle fois, cest la désillusion de mon coté et quand ça se passe devant moi, je suis obligée de men aller.

Je laime sincèrement, et jessaye de respecter ce quil appelle un plaisir mais pour moi, ça restera toujours un vice et je souhaiterais que ça ne fasse pas partie de sa et notre vie. Il ne comprend pas ça et narrete pas poru autant.

(ceci est égalemetn tres lié à son entourage, son frere en particulier et je suppose que cest un lien dans tout ce qui les fragilise (perte de la mere, maladie du frereentre autres…).

Je ne sais plus quoi faire aujourdhui, je me pose beaucoup de questions.

Deplus, au bout de plus dun an, j'ai limpression quil est moins présent .

Perso, jessaye de faire pas mal dinitiative poru le couple (organiser des petits WE, des sorties etc…) et lui vient me faire des remarques dordre logistique (je nai pas rangé ci ou ça (je precise quil partage les taches ménagères).

Ça mexaspère, dautant quil est vrai que je suis un peu bordélique… mais je fais beaucoup defforts.

Je nous sens moins proches quavant, je ne sais pas, peut être la routine qui sinstalle un peu.

Dans tout ça (désolée si cest un peu décousu) , je me sens un peu larguée.

J'ai peur que notre petite différence dage devienne trop importante dans un tel contexte, quil se lasse se cette vie avec moi (pourtant, il se dit tres heureux). Et quon ait pas les memes envies au meme moment.

J'ai peur quil ne décroche jamais vraiment de ses joints quil dit occasionnels (1/semaineje sais que certains trouveraient ça ridicule mais pour moi cest déjà tellement trop).

Par ailleurs, il ne parle que rarement de lui, et ne lance jamais un débat, une discussion sur un sujet : tiens, est-ce que tu aimes tel truc ou telle chose, questce que tu penses de ça ? Et plus ça va, plus ça me pèse…

Limpression quua bout dun an, ça commence déjà a séffriter.

Pourtant, je laime (et cest bien ça qui est parfois difficile ! ) et jaccepte, par amour pour lui, ces choses qui me dérangent, (nest-ce pas cela la tolérance… ?).

Mais au fond, est-ce la bonne solution ?

Je me demande aujorudhui sincèrement si nous avons un avenir en commun, si toutes ces petites choses ne vont pas finir par nous séparer.

Ces écrits sont un peu désordonnés, je ne sasi pas si vous vous y retrouvez, mais si vous avez un avis, un conseil, une expérience similaire, bref,

Si vous pouvez méclairer…

Je vous remercie davoir pris le temps de me lire.
  Lire la suite de la discussion sur aufeminin.com


139528
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Gros choc - histoires d'amour

image

Alors tout d'abord, Redbluesky, notre histoire est extrêmement différente. Le garçon de mon histoire n'est ni alcoolique, ni drogué. J'ai peut-être un point de vue particulier sur la question, mais fumer un pétard avec ses potes, même si perso...Lire la suite

Familles natures et cannabis

image

Euh je pense que c'est comme l'alcool ça dépend beaucoup des personnes, et aussi de ce qu'il y avait dans le joint… Perso après avoir fumé même pas un joint entier (a priori un truc fort j'en conviens) j'ai été assez défoncée pour ne même...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Philippe, ancien toxicomane
Sur le même thème
Confession d'un ancien drogué
Voir tous les  autres témoignages