Histoire vécue Addictions - Dépendances > Cannabis      (1008 témoignages)

Préc.

Suiv.

Je fume du cannabis depuis 4 ans et je touche au MDMA

Témoignage d'internaute trouvé sur e-sante
Mail  
| 4370 lectures | ratingStar_76156_1ratingStar_76156_2ratingStar_76156_3ratingStar_76156_4

Je fume du cannabis quotidiennement depuis maintenant 4 bonnes années. J'ai eu des périodes ou j'en fumais beaucoup (trop : ) , dés le matin, l'apremidi avant d'aller manger, aprés avoir mangé, le soir, bref, c'était ma petite cigarette quotidienne, mais loin d'être anodaine. Finallement, en rentrant à la fac et en quittant mon foyer familial, j'ai arrété de fumer la journée, surtout le matin de bon réveil. Je n'ai pas arrété, je fume encore, le soir, un ou deux joints que je partage, toujours, mais jamais il m'est revenu à l'idée de m'en allumer un perso à 08h avant d'attaquer ma journée. Et pour tout dire à ce jour je me sens incapable de tenir toute une journée avec des joints dans le cerveau. Le soir c'est plus facile, le soir c'est plus agréable, recevable.

Seulement voilà. Parmis quelques expériences, et encore je n'ai pas tout gouté, j'ai trouvé mon péché mignon : le MDMA. Le mdma que je prends avec mon copain, en soirées, avec d'autres potes, que je mélange avec des amphétamines histoire de pas avoir les jambes en coton, ce qui constitue un mélange sacrément violent pour le cerveau. Aprés avoir festoyé un peu trop souvent en compagnie de ses produits (des semaines de vacances à 5grammes la semaine…) j'ai vite vu que je tombais facilement dedans, que c'était pour tout le monde pareil, et que je me sentais pas assez forte mentalement pour foncer droit dans le mur sans penser aux conséquences. Parce que comme tu le dis si bien, le MDMA reste dans la tête, dans le corps, en toi, bien aprés l'arret des prises.

Je prends du MDMA environ 1 fois par mois (bien que ce chiffre ne soit pas démonstratif, tout dépend de la période, de mes cours, mes responsabilités et… surtout mes thunes ! Drogue de luxe…) J'en prends donc beaucoup moins qu'à une période, mais les effets n'ont jamais étaient aussi présents que maintenant. Pourquoi ? Parce que je continu à fumer régulièrement, de la bonne herbe, du shit bien gras, et de plus en plus, ce joint du soir qui ne me faisait plus trop rien, me défonce méchament.
  Lire la suite de la discussion sur e-sante.fr


76156
b
Moi aussi !
1 personne a déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Gros choc - histoires d'amour

image

Alors tout d'abord, Redbluesky, notre histoire est extrêmement différente. Le garçon de mon histoire n'est ni alcoolique, ni drogué. J'ai peut-être un point de vue particulier sur la question, mais fumer un pétard avec ses potes, même si perso...Lire la suite

Familles natures et cannabis

image

Euh je pense que c'est comme l'alcool ça dépend beaucoup des personnes, et aussi de ce qu'il y avait dans le joint… Perso après avoir fumé même pas un joint entier (a priori un truc fort j'en conviens) j'ai été assez défoncée pour ne même...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Philippe, ancien toxicomane
Sur le même thème
Confession d'un ancien drogué
Voir tous les  autres témoignages