Histoire vécue Addictions - Dépendances > Cannabis      (1008 témoignages)

Préc.

Suiv.

Je suis devenue dépressive à cause du cannabis

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo - 15/02/11 | Mis en ligne le 12/12/11
Mail  
| 943 lectures | ratingStar_224747_1ratingStar_224747_2ratingStar_224747_3ratingStar_224747_4
Je suis ici pour parlé comme cela est indiqué sur le titre, de moi, des drogues, et la dépendance J'ai un très lourd passé envers les drogues, cela m'implique indirectement. Je n'écris pas ce sujet pour dire que les drogues c'est pas bien. Non, je veux juste raconter mon histoire avec les drogues. Tout à commencé quand mon Oncle, avait vers les 15-16ans, c'étais le genre de garçon gentil et très influençable. C'étais vers les année 65. Ces copains, l'ont initiés aux cannabis. Puis de fil en aiguilles, mon Oncle à touché à tout. Coke, Héro, et LSD. Ce derniers, lui à révéler sa schizophrénie. Durant toute ça vie, il a vécut avec les drogues, seul dans sont appartement. Moi, je ne l'ai très peu connus. Et je n'ai su que tardivement, que c'étais sa schizophrénie qui l'a empêché de vivre. Il étais constamment dans des ses délires paranoïaques, ses hallucination et ses accès de violence. Mon oncle étais un type bien, il aimait la musique, le dessin c'étais un artiste mais la schizophrénie l'écartelait, entre l’esthète qu'il était et ses délires glauque. Il c'est suicidé, il y de ça quelques années. En même temps que j'ai appris son décès, j'ai appris ça consommation de drogue. Et durant toute mon enfance, j'ai été contre ces drogues qui ont rendus mon oncle agoraphobe. Puis vint l'adolescence, mon premier joint. Là j'ai à peine 17ans, et ce joint je l'ai "pris" tard comparés à certains. il y la phase lune de miel, ou tu prends ton pied tout te parait facile. Après il n'y a pas de nom pour cette phase, mais tu prends de la beuh et t'aime toujours autant sauf que là t'augmente les doses. Et là ou la drogue était cool il y de ça quelques semaines, là c'est plus dur de supporter. Durant cette phases, je n'ai consommé que très peu (je vais vous expliquer)., mais le peux que je prenais, le cannabis me décalcait complètement, j'étais scotché pendant 5heures dans mon lit, j'arrivais même plus à bouger. Le pire c'étais que je fumais tout seul... Du jour au lendemain j'ai stoppé, mais le canna m'a retourné le cerveau. ça a finis en dépression, insomnie, arrêt des cours pendant 4mois. ça fait 4mois que suis en thérapie, pour essayer de me rééquilibrer. Maintenant je tourne à 2paquets de clopes par jours, au moins 2 boissons énergisantes par jours pour tenir le coup. Et je peux affirmer, que les boissons énergisantes entraine une dépendance psychique "on se dit, une pour tenir le coup" et hier matin, je suis allé acheté 6cannettes. Paradoxalement, c'étais ma consommation de cannabis que je maîtrisais le mieux. Mais le pire, quand on se dit que c'est bien avec le cannabis, on achète de plus en plus, pour la consommer plus vite. Un jours, En deux jours j'ai fumé 50E de shiit. Pourquoi j'ai commencé à fumer (cannabis et clopes)? Il se trouve que en 5 années j'ai perdus, mon grand père, ma grans mère, mon oncle, mon parrain et mon beau père. J'étais perdus, et pendant une soirée je me suis dis, pourquoi pas essayer. Mes premières taffs de cannabis m'ont emmenés direct vers un bad trip en bon et du forme. Je me culpabilisais d'en prendre, parce que ça à fait du mal à mon oncle. Quand j'écris ces lignes, je m'en veut encore. Ce que je veux dire, c'est que avec le cannabis, il y a toujours une dépendance, dans mon cas c’est les clopes, les boissons énergisantes, les anti depresseurs et les somnifère. J'ai juste 17ans, et la beuh à détruit une année et demi de ma vie. Surtout, la chance que j'ai, c'est que avec le passé schizophrénique de mon oncle, aucun trouble mental sévère n'est apparus durant ma consommation. Faites vos expériences, mais faites gaffes aussi parce que avec le cannabis, il y a toujours des dommages collatéraux que l'on ne pourra jamais effacé, si psychiquement vous êtes fragiles.
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


224747
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Gros choc - histoires d'amour

image

Alors tout d'abord, Redbluesky, notre histoire est extrêmement différente. Le garçon de mon histoire n'est ni alcoolique, ni drogué. J'ai peut-être un point de vue particulier sur la question, mais fumer un pétard avec ses potes, même si perso...Lire la suite

Familles natures et cannabis

image

Euh je pense que c'est comme l'alcool ça dépend beaucoup des personnes, et aussi de ce qu'il y avait dans le joint… Perso après avoir fumé même pas un joint entier (a priori un truc fort j'en conviens) j'ai été assez défoncée pour ne même...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Philippe, ancien toxicomane
Sur le même thème
Confession d'un ancien drogué
Voir tous les  autres témoignages