Histoire vécue Addictions - Dépendances > Cannabis      (1008 témoignages)

Préc.

Suiv.

Ma vie, mes folies et le cannabis

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo
Mail  
| 754 lectures | ratingStar_215300_1ratingStar_215300_2ratingStar_215300_3ratingStar_215300_4

J'ai a présent 21 ans, et je pense avoir manquer deja pas mal de choses dans ma vie, et ui je suis encore jeune, mais je n'ai jamais choisi les meilleures voies qui s'ouvrait a moi, et aujourd'hui je n'en vois plus beaucoup d'ouvertes… J'ai commencé a fumer vers l'age de 16 ans, mélange avec de l'alcool, comme beaucoup de jeunes, pour decouvrir des sensations nouvelles, le probleme et que j'ai vite accroché a cette sensation, a l'époque je sortias d'une scolarité difficle, au college j'ai eu que des soucis, souci avec lencadrement avec mes camarades, j'étais tres ésseulés, niveau familiale mes parents non pas vraiment chercher a comprendre, et me sanctionner plus que m'écoutais, je n'étais jamais tres heureux de me lever le matin, quand j'ai commencer la fumette et la buvette, la sa a changé, je pouvais m'évader dans mon monde, et j'ai tres vite accroché… quand j'ai eu 18 ans, j'ai quittez mon taff, j'avais fais un apprentissage de 1 an, dans une boite ou j'étais tres bien, mes bons moment de mes 17 ans, se resume a allez taffer, j'avais 2 collegues super cool avec qui on rigolais bien, et mes soirées de fumette en ecoutant de la musique dans ma chambre… Mais voila arrivée a mes 18 ans, je commencais a murir, et tout se qui étais boite de nuit, sorties, amis, je n'avais jamais rien eu de tout sa, j'étais de nature assez renfermée, et chez mes parents j'avais l'interdiction de faire tout sa, pour eux il on capitulé tres tot, sur de banales mauvaises notes en 5eme, une moyenne qui avais passé de 15 a 8, pour finir a 3 en fin de 3eme, les peu de sorties que je faisais dans l'apremidi, j'téias toujours tentée daller picoller ou fumer, tout seul ou a 2 quand je croisé quelquun qui étais dans le meme delire que moi, la seul solution d'éviter ceci etais de minterdir de sortir jusqu'a mes 18 ans, a 18 ans, mes parents m'on dis il es temps de te prendre en main, j'étais limite incapable daller chercher du pain a la boulangerie, ne sortant jamais de chez moi, mes parents ne m'ont pas menacés directement de me mettre a la porte, mais je sentais que je dérangeais un peu quand meme… n'ayant plus aucun point dattache, car j'avais quitter mon taff, je suis parti a 500 km de chez moi, histoire de changer d'environnement totalement, tout claquer, jy suis resté 10 mois, pour faire un fiasco total, je passé mon temps a me defoncer litteralement, j'ai trouver un travail mais je nai tenu que 3 mois, arrivée 1 journée sur 2 avec encore 1 grammes de la veille c'étais assez mal vu… loyer impayés, compte a decouvert, j'ai fais quelques petites infractions pour pouvoir me payer a manger ou a fumer, mais 10 mois apres les huissiers arrivée, et la fin semblais assez proche… depression, retour chez mes parents, qui ne mont pas fais que des compliments, et m'ont laissé 15J pour retourver un taff, et ne jamais me voir dans un état lamentable… j'ai mis 1 mois a retrouver un taff, pris quelques defonce entre temps, passé 2J a la rue, mon pere ma laisser une derniere chance et ma dis que la fois d'aprés c'étais plus la peine de rentrer, que je pouvais retourner ou j'étais 2 mois avant… sa fais 1 an en gros que je suis revenu chez mes parents, les choses vont mieu, du moins en apparence, j'ai arretez l'alcool, mais pas totalement le cannabis, je fume encore tous les soirs, et les journées sont dures, a peine levée je ne pense car mon petard du soir, a ne rien faire… chez moi il y a jamais eu beaucoup de mouvements, famille canapé qui ne sort quasiment jamais de la maison, et qui es assez renfermés… Le cannabis a bien diminué dans ma vie, mais c'est toujours un des seuls a m'apporter des raisons detre detendu et de mapporter un semblant de vie, mais entre temps j'ai decouvert les effets secondaires, se qui ma poussé a bien diminué et aujourdhui l'envie de le stopper definitevement, tout dabord des vertiges, un malaise en sccoter, excitement du coeur, bouffée de chaleur a certain moment de la journée et de la nuit, pertes de confiance en soi, (jen ai jamais eu des masses) mais au fil du temps elle disparait de plus en plus, l'envie de rien, il fut un temps ou j'avais plein d'envie, des totues petites qui pour certain peuvent paraitre assez banales, mais qui pour moi étais nouvelles et ou j'attendais quelques choses, qui ne se sont pas forcement passé comme je le souhaitez, de plus en plus de vertiges en journée et de sensations de mal être, pertes encore une fois de mon taff, (depuis 1 ans c'est le 4eme) permis qui un jour sautera si sa continu, isolement assez important, j'ai bien un peu de famille sympa mais pas vraiment de ma generation, je suis le seul jeune ou alors c'est 12 ans le plus jeune, et 40 ans devant, discuter de la plui c'est possible, se se genre de probleme pas trop, 1 pote que je vois aps souvent du a son taff, et des parents qui ne veule pas entendre tout ceci, j'ai deja essayé daborder le sujet, la réponse a été assez seche, pour la résumé on ta donner ta chance, tu la completement bousiller, maintenant t'es majeur alors debrouille toi, Je ne sais pas du tout quoi faire, arretez rien que pour la santé, a lire certain sujet le cannabis qui peut paraitre une drogue douce laisse parfois de grande sequelles, et a aprs me faire planer depuis 5 ans, il ne mapporte plus grand chose, la creativité que javais limpression davoir avec a disparu, le manque d'envie et la solitude devienne tde plus en plus presente, l'envie de changer tout sa et bien la, mais un manque de courage et aussi un manque de soutien et de solution me donne pas vraiment de grand espoir, il revient en soirée apres un join, et seloigne de plus en plus tous les matins au reveil, je grandi a 17 ans je me disais que sa apsserai, mais 4 apres rien na bougé quasiment, et la je minquiete vraiment…
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


215300
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Gros choc - histoires d'amour

image

Alors tout d'abord, Redbluesky, notre histoire est extrêmement différente. Le garçon de mon histoire n'est ni alcoolique, ni drogué. J'ai peut-être un point de vue particulier sur la question, mais fumer un pétard avec ses potes, même si perso...Lire la suite

Familles natures et cannabis

image

Euh je pense que c'est comme l'alcool ça dépend beaucoup des personnes, et aussi de ce qu'il y avait dans le joint… Perso après avoir fumé même pas un joint entier (a priori un truc fort j'en conviens) j'ai été assez défoncée pour ne même...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Philippe, ancien toxicomane
Sur le même thème
Confession d'un ancien drogué
Voir tous les  autres témoignages