Histoire vécue Addictions - Dépendances > Cannabis      (1008 témoignages)

Préc.

Suiv.

Sevrage infernal cannabis alcool - alcool, tabac, drogues et dependances

Témoignage d'internaute trouvé sur doctissimo - 06/04/13 | Mis en ligne le 18/05/14
Mail  
| 1265 lectures | ratingStar_527756_1ratingStar_527756_2ratingStar_527756_3ratingStar_527756_4
Salut ! Deja, bravo pour ton courage. Celui d'admettre que t'as foire pas mal de chose a cause des drogues. J ' ai 35 , arrete depuis un an le cannabis, j'en fumais depuis 20 ans a raison de 10 petard par jour. Malgres les problèmes lie au sevrage (qui est aussi tabagique) comme l'insomnie et la constipation. J me sens un peu moins debile et je reve de nouveaux. Je suis effare que tu n'ai pas eu plus de reponse car les premieres semaines et mois sont le plus dur a passer et tu merite du soutient. En ce qui concerne le psy et les cachetons je pense que pour le premier je precise que c'est unluxe pas forcement très accessible et surtout lorsqu'on cherche a arreter une addiction on a autre chose a faire que de faite le tour des psy afin de trouver quelque a qui on a envie de parler. On doit deja faire face a l'echec de sa vie du a cette addictions qui vous eloigne de toute vie sociable. De plus les cachetons c'est une nouvelles drogue, certe, legale mais drogue quand même. Donc mon conseil, si j me fie a mon experience, c'est de prendre ton mal en patience et compter les jours de sevrage, au debut c'est dur mais au bout de 3 mois tu commence a reprendre co fiance et tirer une certaine fierte de l'effort accompli. Ne pas hesiter a de temps en temps faire une petite fiesta arrosee, car j'ai fait le te t'est de me cloitrer pour pas fumer de clope ni picoler et ça finit par deprimer encore plus. . Bref en ce qui me concerne tout n'est pas rose car a 35 j'ai foiree ma vie professionelle pourtant prometeuse, et j'ai plus un seul pote. Ce qui en soit est deprimant mais y a un truc qui me tire vers le haut c'est de me dire que j'ai pas touche a un petard depuis un an sachant que pendant tout ces annees d'addictions je me disait que j'arrettai tous les jours et mon manque de volonte mes deprimais encore plus. Je tiens a preciser que pour arreter le cannabis j'ai picole, vin rouge et biere (surtout pas d'alcool fort) pendant au moins deux moi s pour parer les insomnies. Je sais que ça peut paraitre bidon mais le sevrage d'un coup de tout c'est pas possible. Bref j'ai reduit après petit a petit la conso d'alcool qui est aujourd'hui occasionnelle. (j me fait un peu violence quand même car c'est assez austere comme vie). Je te souhaite bon courage et te felicitecar tu semble être quelqu'un de fort et courageux !! Tu as 27 et non 35 tout n'est pas perdu ds ta vie perso et professionel. Les gens sont clement avec les jeunes. Par ailleurs vu l'instrospection sue tu t'inflige pour certaine de tes ex je suis certaine que tu sera un amoureux genial grace aux erreurs passees. Bye.
  Lire la suite de la discussion sur doctissimo.fr


527756
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Gros choc - histoires d'amour

image

Alors tout d'abord, Redbluesky, notre histoire est extrêmement différente. Le garçon de mon histoire n'est ni alcoolique, ni drogué. J'ai peut-être un point de vue particulier sur la question, mais fumer un pétard avec ses potes, même si perso...Lire la suite

Familles natures et cannabis

image

Euh je pense que c'est comme l'alcool ça dépend beaucoup des personnes, et aussi de ce qu'il y avait dans le joint… Perso après avoir fumé même pas un joint entier (a priori un truc fort j'en conviens) j'ai été assez défoncée pour ne même...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Philippe, ancien toxicomane
Sur le même thème
Confession d'un ancien drogué