Histoire vécue Addictions - Dépendances > Drogues      (1046 témoignages)

Préc.

Suiv.

Borderline, 10 ans de yo'yo

Témoignage d'internaute trouvé sur forum-depression
Mail  
| 2185 lectures | ratingStar_24819_1ratingStar_24819_2ratingStar_24819_3ratingStar_24819_4

Bonjour,

Je suis Max. En ce moment ça va pas trop mal, c'est pour cette raison que je peux écrire sans trop de difficulté. La belle saison revient et le moral avec car comme beaucoup de gens la lumière a une grand influence sur mon humeur.

Il y a 10 ans que je fais le yo-yo. Mais je suis resté au creux de la vague sans remonter très longtemps. Je suis borderline, ou état limite, soupe au lait pour d'autres. Je passe de l'enthousiasme le plus débordant à la dépression la plus handicapante.

C'est dans l'enfance que j'ai subi les affres d'une éducation sans amour ponctuée de violence par une mère toxique et un père intoxiqué par l'alcool indifférent mais non violent. Je ne rentrerai pas dans les détails cette fois pour ne pas alourdir ce premier contact.

J'ai eu un parcours assez atypique. Je n'ai pas fait d'étude mais je suis autodidacte et je suis documentaliste malgré des problèmes d'orthographe récurrents.

Après avoir quitter le monde de l'enfance assez rapidement je me prends en charge, je suis plutôt enthousiaste mais j'ai très tôt aussi un comportement toxicomaniaque. Je suis cependant un sportif et même aujourd'hui je ne fais pas mon âge me dit-on. Je voyage de par le monde, c'est ma fac à moi.

Un jour j'apprends que je vais devenir père sans l'avoir choisi. Je panique, j'hésite et je finis par tenter d'assumer ce rôle de père auquel je ne suis ni préparé ni même "équipé pour".

J'essaie d'être un modèle convenable mais c'est difficile quand seule la raison domine car je ne suis pas amoureux de la maman même si j'adore mon fils. Je bois de plus en plus souvent même si je ne touche plus ni l'héroïne ni à la coke depuis la naissance de mon fils, de temps en temps un peu de fumette.

Je me mets à la guitare comme un malade, je passe un concours.

Un jour je rencontre une femme dont je tombe fou amoureux. Je décide de quitter ma famille pour enfin essayer de m'épanouir. L'histoire ne dure que deux ans après un voyage en Corse je pète un plomb et je brise mon couple, change de boulot sans l'avoir voulu.

Commence un long travail d'introspection. Bien entendu j'ai consulté après m'être jeté sous un bus en vain. J'use les psy sans qu'ils n'arrivent à me rétablir. Ils me prescrivent des drogues légales qui ne me conviennent jamais mais cependant me permettent de travailler.

Je m'installe dans une ville du sud où je trouve une population paupérisée et sinistrée intellectuellement. Choc des cultures, mentalité rétrograde, sexisme, homophobie etc.

Une autre rencontre va bouleverser ma vie. Elle n'est pas très stable non plus mais elle me redonne l'estime de moi-même mais je sais que ce sera éphémère. Nous nous soutenons encore aujourd'hui, même si nous ne sommes plus amants mais amis.

Qu'est-ce qui a fait que je me sois réveillé ? Un choc, une agression physique par un individu imbibé d'alcool. Une peur qui a déversé en moi un taux d'adrénaline qui ma fait perdre trois kilos en deux ou trois jours. Une séance de Reiki* m'a fait un bien fou.

Pourquoi suis-je là ? Pour discuter quand ça n'ira pas bien entendu mais aussi pour aider, parce qu'aider les autres soigne de ses propres blessures, et si mon expérience peut faire avancer certaines personnes tout le monde y trouvera son compte.

* reiki //fr.wikipedia.org/wiki/Reiki_%28apposition_des_mains%29.
  Lire la suite de la discussion sur forum-depression.com


24819
b
Moi aussi !
24 personnes ont déjà vécu la même histoire

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.



Commentaires pour cette histoire  Ajouter un commentaire

Par lincé76 | le 20/07/11 à 12:20

Max,
j'espere que tout s'arrange pour toi moi aussi je suis tomber dans l'hero maintenant je me traite au sub mais j'eessaie de diminuer et arréter au final car j'en ai marre
on pourrait s'echanger des mots si tu en a envi si tu ne vas pas bien je suis là

Histoires vécues sur le même thème

Enfin, j'en parle. - psychologie et comportement

image

Bonjour tout le monde. Je m'apelle Sarah, je viens d'avoir 17 ans. A vrai dire je me surprend de poster ce message, car je viens de m'inscrire et je me suis toujours répétée que ce genre de forums n'étaient pas fait pour moi. Bref, me voila...Lire la suite

Comment agir, se comporter ? - alcool, drogue... : vivre avec un dependant

image

Salut à tous, Je suis avec mon amie depuis un peu plus d'un an, moi 30 ans, elle 25, nous vivons chacun chez nous. Depuis, le début, la relation est enrichissante et nous sommes heureux ensemble et voulons continuer tous les deux. Bref, bonne...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Philippe, ancien toxicomane
Sur le même thème
Ma désintox Douzième Jour
Confession d'un ancien drogué
Voir tous les  autres témoignages