Histoire vécue Addictions - Dépendances > Drogues      (1046 témoignages)

Préc.

Suiv.

Drogue et violence en milieu rural

Témoignage d'internaute trouvé sur france5
Mail  
| 1491 lectures | ratingStar_51095_1ratingStar_51095_2ratingStar_51095_3ratingStar_51095_4

Je suis obligé de bousculer les prohibitionnistes sauf l'alcool pour leur faire comprendre que leur drogue est une drogue.

 

Nous en sommes malheureusement là : la prohibition sauf l'alcool laisse entendre que cette drogue n'est pas une drogue, et les prohibitionnistes sauf l'alcool s'appuient sur cet état de fait pour prétendre sans avoir besoin de le dire que l'alcool n'est pas une drogue.

 

Cette supercherie générale et sous jacente m'oblige désormais à employer un vocabulaire et des expressions qui ne puissent laisser place au non-dit :

Le commerce légal d'alcool dans nos sociétés civilisées est un trafic de drogue, ou un nacro-trafic, si vous préférez, et donc Yves Calvi est un traficant de drogue puisqu'il s'en achète régulièrement, et peut-être même qu'il en revend.

 

Les prohibitionnistes qui sévissent sur ce forum ne sont pas des prohibitionnistes, mais des prohibitionnistes sauf l'alcool, puisqu'ils refusent que leur drogue soit prohibée, mais prônent pourtant le régime de prohibition à l'encontre d'autres drogues qu'eux-même consomment.

 

Ces gens-là, c'est-à-dire vous, font aux autres ce qu'ils n'aimeraient pas qu'on leur fasse, soi-disant au nom de la santé publique, en prime : la prohibition sauf l'alcool.

 

Voilà pourquoi je suis désormais obligé d'employer systématiquement l'expression "prohibitionnisme sauf l'alcool", en lieu et place de "prohibitionnisme", car sinon moi aussi je sous-entend que l'alcool n'est pas une drogue.

 

Le vocabulaire sur le sujet est truqué, et il appelle par des mots différents la même chose, suivant qu'elle s'applique à l'alcool ou à une autre drogue, ce qui a pour effet de conforter l'immense majorité de l'opinion qui croit à tort que l'alcool n'est pas une drogue.

 

Par exemple, quelqu'un qui consomme régulièrement de l'alcool, on dit que c'est un bon vivant, et quelqu'un qui consomme régulièrement de l'héroïne, on dit que c'est un toxicomane.

 

Lorsqu'on fait semblant d'être sérieux et qu'on veut parler des problèmes liés à la consommation d'alcool, on ne parle pas de toxicomanie comme avec les autres drogues, mais d'alcoolisme, ou d'alcoolo-dépendance, très pudiquement.

 

Le vocabulaire spécieux qui cautionne la prohibition sauf l'alcool en laissant entendre que l'alcool n'est pas une drogue, par l'emploi systématique dans les médias d'expressions comme "l'alcool et la drogue" par exemple (comme si l'alcool n'était pas une drogue) , ce n'est pas moi qui en suis l'initiateur, et je suis obligé sur les forums de réutiliser les mots suivant leur sens véritable, que vous appelez "spécieux" lorsqu'il s'agit d'alcool, pour remettre la vérité à plat : l'alcool est une drogue comme les autres, sauf qu'elle a cours légal.

 

Cela s'appelle la prohibition sauf l'alcool, et c'est ce que j'appelle une politique de babouin toxicomane.

 

Au moins là vous ne pouvez plus me reprocher d'être spécieux.

 

Mais Yves Calvi pensera désormais à moi lorsqu'il s'achètera ses bananes au rhum.
  Lire la suite de la discussion sur france5.fr


51095
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Enfin, j'en parle. - psychologie et comportement

image

Bonjour tout le monde. Je m'apelle Sarah, je viens d'avoir 17 ans. A vrai dire je me surprend de poster ce message, car je viens de m'inscrire et je me suis toujours répétée que ce genre de forums n'étaient pas fait pour moi. Bref, me voila...Lire la suite

Comment agir, se comporter ? - alcool, drogue... : vivre avec un dependant

image

Salut à tous, Je suis avec mon amie depuis un peu plus d'un an, moi 30 ans, elle 25, nous vivons chacun chez nous. Depuis, le début, la relation est enrichissante et nous sommes heureux ensemble et voulons continuer tous les deux. Bref, bonne...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Philippe, ancien toxicomane
Sur le même thème
Ma désintox Douzième Jour
Confession d'un ancien drogué
Voir tous les  autres témoignages