Histoire vécue Addictions - Dépendances > Drogues      (1046 témoignages)

Préc.

Suiv.

Fils toxicomane, l'important c'est de le comprendre

Témoignage d'internaute trouvé sur e-sante
Mail  
| 515 lectures | ratingStar_224941_1ratingStar_224941_2ratingStar_224941_3ratingStar_224941_4
J'ai envi de vs répondre car je comprend votre inquiétude, quoi de pire que de voir son propre fils se droguer.En tant qu'ancienne toxicomane, jeune maman et ayant fait souffrir mes parents, j'aimerai vs aider en vs donnant qq conseils, mais seront-ils bon à prendre? Vs en faites ce que vs voulez, seule votre intuition vous guidera au mieux. Ce que faisait votre fils : il se préparait du crack, c'est un dérivé de la cocaîne, on fait cela avec de l'amoniac et on fait fondre la cock à l'aide de la feuille d'aluminium, puis on la fume à l'aide de la paille (c'est plutôt ça qu'il faisait je pense) Les effets sont intenses mais très bref, on flotte pendant qq secondes, puis on redescend vite. Inutile de vous dire les effets secondaires que procure le crack, un changement physique et mental à long terme. Mais ne paniquez pas, cherchez d'abord à comprendre qu'est-ce qui a poussé votre fils à avoir besoin de qqch pour se sentir bien.A-t-il eu un souci affectif, le manque d'un proche....? Existe -t-il entre vs encore la communication?Sans cela c assez difficile, surtout que vs êtes sa mère et c encore plus dure de se confier là dessus à la personne que l'on respecte le plus.Si vs pensez qu'il ne voudra pas vs en parler, essayez de faire intervenir un proche avec qui il s'entend bien (un frère, une soeur plus âgé) ou pourquoi pas une tante, un oncle avec qui il se sent en confiance.Il faut surtout faire les choses bien et attention aussi de ne pas lui donner l'impression de trahir sa confiance, dites lui seulement que vs l'aimez que vs êtes au courant de ce qu'il fait et que vs ne le jugez pas, que vs voulez l'aider pour son bien et à partir de là demandez lui s'il a besoin de se confier à une tierce personne avant d'en parler sans qu'il soit au courant. Ne passez pas votre temps à le"fliquer" même si c dur et que c plus fort que soit, telle l'inquiétude d'une mère est grande.Montrez lui que vs êtes là et que vs êtes prête à l'écouter, à l'aider pour son bien sans faire monter les tensions. N'oubliez pas, il est très jeune et ne se remet pas encore en question, il ne comprend pas la douleur qu'il cause, ne lui en voulez pas, sauf s'il vs manque de respect, là vs avez le droit de le remettre en place.Et regardez aussi ses fréquentations, moi même j'ai touché à la drogue à cause d'un ancien ami si je ne l'avais jamais connu je ne sera jamais passé par là.Ne lui interdisez pas ses ami, il ne fera que fuir, là-dessus dites vs bien qu'il s'en rendra compte lui-même, je vs assure. N'hésitez pas à lui montrer ts les ouvrages concernant toutes les drogues et leurs effets, on en trouve et ça ne peut que l'intéresser, sans le forcer, laissez les en évidence, à sa portée à titre neutre (après lui avoir parlé)moi ça m'avait aidé quand j'ai commencé à me rendre compte que j'âbimais mon corps et ma tête. Je ne connais pas le caractère de votre enfant mais j'espère de tout coeur qu'il est armé et assez fort pour faire face à ça. Le temps travail tjrs en notre faveur(prise de conscience, maturité) mais il est vrai que si cela va trop loin, que vs voyez qu'il n'en démord pas, il sera sûrement évident que vs devrez intervenir d'une façon ou d'une autre. En attendant je vs souhaite tout le courage qu'il vs faudra et pour vs aider à retrouver le dialogue avec lui, souvenez vs de vs lorsque vs étiez jeune et imaginez ce que vs auriez voulu entendre d'un proche pour vs aider ds une situation difficile que vs avez du traverser.Ne le faites pas fuir, rapprochez le de vous.
  Lire la suite de la discussion sur e-sante.fr


224941
b
Moi aussi !
Vous avez peut-être vécu la même histoire ?

Signaler un abus
Les titre et syntaxe du témoignage ont pu être modifiés pour faciliter la lecture.


Histoires vécues sur le même thème

Enfin, j'en parle. - psychologie et comportement

image

Bonjour tout le monde. Je m'apelle Sarah, je viens d'avoir 17 ans. A vrai dire je me surprend de poster ce message, car je viens de m'inscrire et je me suis toujours répétée que ce genre de forums n'étaient pas fait pour moi. Bref, me voila...Lire la suite

Comment agir, se comporter ? - alcool, drogue... : vivre avec un dependant

image

Salut à tous, Je suis avec mon amie depuis un peu plus d'un an, moi 30 ans, elle 25, nous vivons chacun chez nous. Depuis, le début, la relation est enrichissante et nous sommes heureux ensemble et voulons continuer tous les deux. Bref, bonne...Lire la suite


 

Témoignages vidéos
Philippe, ancien toxicomane
Sur le même thème
Ma désintox Douzième Jour
Confession d'un ancien drogué
Voir tous les  autres témoignages